Pour gagner, il nous faut nous préparer ! [L’Agora]

A LA UNE

Des actions qui portent et qui rassemblent : communication et information, démonstration du nombre pour montrer que « nous ne sommes pas seuls », actions coup de poing pour déstabiliser le système dictatorial. Et il faut que les gens vaccinés se sentent concernés car ça dépasse largement le problème de la fiabilité du vaccin. Sinon, cette nouvelle division du peuple sera effective.

Un état d’esprit militant nouveau qui s’articule autour de 3 piliers majeurs

L’union des forces contre l’ennemi principal et en s’écartant des sujets/idéologies qui divisent : du concret et du rassembleur. Et surtout, ne jamais entrer dans le jeu médiatique de la désolidarisation par rapport à des déclarations ou des actes. Même si on ne cautionne pas le côté excessif, on peut le comprendre. Il faut que les Français comprennent enfin qu’un catholique traditionaliste peut se battre aux côtés d’un anarchiste libertaire, même s’ils sont très loin idéologiquement. Il n’y a que 2 côtés sur une barricade et il s’agit de faire tomber une dictature puissante. Ni l’un ni l’autre ne peut se priver des forces de leur camarade de lutte, et à se battre côte à côte, ils trouveront des terrains d’entente et de compréhension réciproque. Car ils se battent chacun par conviction contre un système qui n’a pour conviction que son seul intérêt matériel. L’ennemi est celui qui nous divise. Il faut le chasser des manifestations.

La détermination la plus totale à ne rien lâcher : Si on mise sur la victoire, on gagne, si on mise sur la défaite, on perd. Cela implique de prendre des risques. On ne va pas se faire vacciner en attendant que ça se décante, ou « au cas où ». On tient son rang, on lutte pied à pied, ou la ligne va s’effondrer. Gardons à l’esprit que nous sommes dans notre droit, que les déclarations hallucinantes de Macron et de son gouvernement sont Illegales et impossibles à mettre en œuvre si ce n’est en piétinant la Constitution, sauf si tout le monde se couche. La Constitution est avec nous mais le temps est contre nous. La difficulté est donc de tenir et nous aurons gain de cause si nous sommes solides. Donc nous serons solides. Et ceux qui sont déjà vaccinés (c’est leur droit) doivent d’autant plus s’engager et s’exposer qu’ils ont donné des gages à la dictature.

Une coordination centrale au service des structures autonomes du terrain : L’organisation du mouvement avec des directives centrales pour plus de portée mais une autonomie très forte localement pour plus de résilience et de liberté. Il est nécessaire de coordonner nos actions pour leur donner une plus forte influence dans la société, mais il est tout aussi nécessaire d’appliquer la démocratie directe et décentralisée pour que toutes les nuances, les idées et les sensibilités puissent exister et s’exprimer. Cela donnera d’autant plus de difficulté au gouvernement et à ses relais médiatiques pour nous détruire en tapant sur une tête qui peut se renouveler de n’importe quelle région ou commune.

Des modes d’actions qui se complètent sans se suffire à eux-mêmes

Juridiquement : Mener des actions jusqu’au bout (ça coûte de l’argent qu’il faudra récolter). Ne pas faire ce qu’ils attendent (se vacciner ou démissionner), et les forcer à assumer leur folie totalitaire. Que chaque petit rouage sourd et aveugle doive faire face à ses responsabilités. Les pousser dans leurs retranchements. Donc toute menace de licenciement doit être poussée devant les tribunaux et les prud’hommes, toute exclusion d’un site doit être exploitée.

Manifs : Maintenir des manifestations hebdomadaires avec des RDV massifs planifiés, notamment à la rentrée où la mobilisation sera plus facile. S’équiper de matériel de manifestation (Haut-parleurs, tracts, autocollants, pancartes…), rentabiliser sa présence par prise de contact, organisation de tractages et d’actions communes. Sur la place finale du cortège, constituer des points relais symbolisés par des drapeaux de couleur avec un lieu pour proposer des moyens (imprimeurs, programmeurs, journalistes/influenceurs…), ceux cherchant des actions à mener, ceux proposant des projets spécifiques…

Ralliements et soutiens :

Ecrire aux représentants politiques et personnes en responsabilité avec les arguments défendus : Sénateurs, députés, conseillers en tout genre, maires, chefs d’hôpitaux, et d’entreprises, syndicats, sportifs, stars etc… ça n’est pas inutile ! Les gens décident toujours en fonction des informations qu’ils ont et des pressions qu’ils subissent. Il faut que chacun reçoive les arguments cachés par les médias, et prenne ses responsabilités ou se taise à jamais. Il faut mettre la pression.

Communication :

Tractages devant les vaccinodromes en rappelant aux gens ce qu’ils sont en train de faire, en leur proposant des questions à poser au médecin (et en déminant les fausses réponses qu’ils vont donner). Les gens qui vont se vacciner maintenant y vont sous la pression de l’Etat. Il n’en faut pas beaucoup pour les en dissuader.

S’organiser pour investir des lieux demandant le pass : Parcs d’attraction, cinémas, jardins publics et autres lieux d’apartheid. Faire passer une partie de la manif dedans pour leur montrer leurs aberrations. Ne pas s’interdire d’aller au resto et péter des scandales (bien préparés) quand on vous refuse l’entrée. Il faut que chacun voie la réalité de cette dictature. Pas besoin d’être non vacciné pour le faire.

Beaucoup de gens ne se soulèvent pas ou ne vont pas au bout tout simplement parce qu’ils n’ont pas les informations essentielles : Les mensonges avérés et successifs des autorités sanitaires et politiques, le programme du Great Reset officiellement en cours, les objectifs de contrôle de la population en cours de mise en place, les traités internationaux interdisant d’imposer des vaccins expérimentaux…

Il faut également être conscient des vrais lieux de pouvoir : Médias, tribunaux, préfectures, lobbies. Mieux vaut investir les locaux français de Moderna ou de Pfizer, ou les locaux de la maison de la radio, de France télévision et de BFM, que de s’attaquer à l’Assemblée Nationale, où on n’est pas sûr de trouver du monde. Ou alors si vous voulez trouver un député cet été, renseignez-vous sur l’adresse de sa résidence secondaire, car après avoir enregistré les exigences ségrégationnistes de l’Etat, ils vont s’octroyer de bonnes vacances avec votre argent !

Ça, c’est la première phase. Douce et démocratique. Si ça ne suffit pas, chacun doit comprendre qu’une dictature ne se combat pas avec des pétitions et des Prud’hommes. Il faudra devenir plus menaçant que l’Etat pour les collabos.

Gardons à l’esprit une chose simple :

Rien ni personne ne les arrêtera si ce n’est pas nous.

Jean-Pierre LAMORGUE

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.
Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

5 Commentaires

  1. Le 27 janvier 1960, De Gaulle s’entretient avec A. Peyrefitte et lui dit comment il faut faire l’Europe ; en 4 idées directrices. La troisième est essentielle car elle touche à « l’identité » :

    « La troisième idée directrice, c’est que chaque peuple est différent des autres, INCOMPARABLE, INALTÉRABLE.
    Il doit rester lui-même, tel que son histoire et sa culture l’on fait, avec ses souvenirs, ses croyances, ses légendes, sa foi, sa volonté de bâtir son avenir. Si vous voulez que des nations s’unissent, ne cherchez pas à les intégrer comme on intègre des marrons dans une purée de marrons.
    Il faut respecter leur personnalité. Il faut les rapprocher, leur apprendre à vivre ensemble, amener leurs gouvernants légitimes à se concerter, et, un jour, à se confédérer, c’est-à-dire à mettre en commun certaines compétences, tout en restant indépendants pour tout le reste.
    C’est comme ça qu’on fera l’Europe.
    On ne fera pas autrement. »

    Ce qui est bien chez le mec De Gaulle, c’est que c’est un mec.

    ֎

    En quoi le peuple français est incomparable ?

    Au cœur du peuple français se trouve un couple : la bergère & le petit caporal qui épuisent à eux deux l’idée monarchique française : la Royauté & l’Empire.

    Et la Croix de Lorraine, qui renvoie à la bergère, épuise la République française.

    ֎

    Le petit roi Covid, qui fait son intéressant depuis quasi 2 ans, n’ouvre pas seulement une opportunité à Macron/Attali/Rothschild & qu’on sort.

    Jusqu’ici on avait une société à deux vitesses : les riches et les pauvres misérables, soit la vitesse électrique/électronique et celle de l’escargot ralenti par sa maladie.
    Avec l’idée du passe sanitaire on arrive à une CRISTALLISATION de « la crise » avec seulement une vitesse : la vitesse quantique, soit la quasi instantanéité.
    Et pour les non vaccinés, ce sera l’immobilité avant extinction sereine, citoyenne et énormément « ensemble ».

    Mais avec qui ?

    Parce que le peuple français est INALTÉRABLE.

    adjectif

    1.
    Qui ne peut être altéré ; qui garde ses qualités.
    Couleurs inaltérables.
    2.
    Au figuré
    QUE RIEN NE PEUT CHANGER.

  2. Certes se rassembler semble une solution pour contrecarrer le plan de soumission à l’ultra-libéralisme et à ce « machin » UE farci de technocrates baignant dans une idéologie aveuglante les empêchant de prendre conscience des réalités.
    C’est ce que défend laplumeducitoyen.org mais les Français se sont endormis sur métro, boulot, dodo et le programme des prochaines vacances !!!
    Pour me contacter : [email protected]

  3. Tout à fait d’accord avec Patphil.
    De ce point de vue, nous n’avons pas été à la hauteur lors des élections régionales. La majorité des électeurs s’est abstenue et cette attitude défaitiste ou de consommateur (les deux coexistent) est de mauvaise augure pour les combats qui s’annoncent :
    – le respect des libertés fondamentales et de la dignité humaine (menace d’une dictature sanitaire)
    – le respect de la souveraineté nationale (difficile à atteindre tant que les souverainistes seront divisés sinon éparpillés).

    Sinon, si on lit ce que propose M. Lamorgue, il y a un élément que je mettrais en valeur, celui de l’action contentieuse.
    Pour ce combat que nous sommes d’accord de mener contre ce système dictatorial, on peut par exemple signer la pétition et suivre le plan d’action tels que le préconise plusieurs avocats regroupés sous l’appellation « déjà-vu ».
    Voici le lien à saisir :

    https://dejavu.legal/fr

  4. bonjour
    Existe t il un collectif à rennes ou en bretagne pour s’opposer contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire et qui serait en contact avec des avocats pour contrer des procédure de licenciement et de discrimination dans une entreprise ?
    merci

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés