Terreur médiatique. Le professeur Benhamou compare certains opposants au pass sanitaire à des djihadistes [Vidéo]

A LA UNE

Sur LCI, Albert-Claude Benhamou, chirurgien et professeur au CHU de la Pitié-Salpétrière n’a pas hésité à comparer certains manifestants contre le pass sanitaire à des terroristes islamistes. Bientôt la déchéance de nationalité pour les réfractaires à la politique d’Emmanuel Macron ?

Albert-Claude Benhamou compare des opposants au pass sanitaire à des djihadistes

Si Emmanuel Macron et l’exécutif n’ont de cesse de culpabiliser les Français réfractaires au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire en amalgamant joyeusement les oppositions diverses et en ayant recours aux poncifs les plus éculés, ce climat est également entretenu par les principaux médias du pays.

Dernière frasque en date non relevée par la suite dans la presse mainstream, celle d’Albert-Claude Benhamou, chirurgien et professeur au CHU de la Pitié-Salpétrière, présent sur le plateau de LCI le 4 août.

Intervenant sur le sujet des mobilisations populaires contre l’instauration du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale pour certaines professions, ce dernier va alors se lancer dans une comparaison surréaliste entre les manifestants des derniers samedis dans les rues de France… et le djihadisme. Qui, rappelons-le, a fait 264 morts dans l’Hexagone depuis 2015.

« C’est pareil avec l’islamisme radical… »

Fustigeant une « minorité d’activistes » dans la foule, Albert-Claude Benhamou estime que « les autres, autour, sont là, à peu près d’accord, et légitiment l’excès » des premiers.

Ainsi, le professeur parisien n’hésite pas à faire un parallèle avec le terrorisme islamiste : « C’est pareil avec l’islamisme radical : il y a une masse de gens comme ça, qui sont là, et puis il y a une petite minorité qui va passer à l’acte »

Repris par le présentateur sur le risque de surenchère que pourrait engendrer sa comparaison avec le terrorisme, Albert-Claude Benhamou persiste et signe : « Quand vous menacez de mort un restaurateur, cela s’apparente à du terrorisme ». Avant de remettre en cause la liberté d’expression des Français en dehors du chemin jalonné par les grands médias du pays. Un chemin qui ressemble de plus en plus à un tapis rouge déroulé à Emmanuel Macron et son gouvernement dans la criminalisation des opposants y est devenue monnaie courante.

« C’est le mécanisme des réseaux sociaux et ce n’est pas neutre parce qu’il y a progressivement une contamination presque virale de ces concepts qui sont dangereux et que certains prennent pour argent comptant », juge le chirurgien de la Pitié-Salpétrière par ailleurs en charge de la mission interministérielle Education et Jeunes Malades.

Verra-t-on bientôt les médecins des plateaux de télévision réclamer au président de la République la censure totale des Français opposés au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire sur les réseaux sociaux (censure déjà bien entamée cela dit…) au nom de la « lutte antiterroriste » ? Ou la déchéance de nationalité pour les participants aux manifestations des derniers week-ends, avant même celle des djihadistes partis combattre aux côtés de Daesh en Syrie ? L’année 2021, déjà riche en surprises, est loin d’être terminée !

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

9 Commentaires

  1. Je suis sidérée d’entendre cela… Je suis contre le pass sanitaire et aussi contre la vaccination obligatoire. Je vais pourtant me plier à toutes les restrictions que mon opposition va engendrer pour moi. Mais entendre ce Monsieur m’identifier à l’islamisme radical, je pense qu’il est devenu fou…Je travaille depuis 10 ans en maison d’arrêt. J’ai vu arriver en détention toutes les arrivées de DAESH , toutes celles et ceux qui en reviennent ou qui auraient bien voulu y aller et qui n’y sont pas arrivés. Toutes celles qui ont fomenté des attentats sur notre territoire. Ca fait 10 ans que je lutte, avec mes petits , très petits moyens pour lutter contre le terrorisme islamiste. Dans la plus parfaite indifférence de cet homme-là. Et aujourd’hui il a l’audace de me comparer à des djihadistes? Est-ce qu’il a la moindre idée de ce que sont ces personnes? Il y a des moments, où quand on ne sait pas, il vaut mieux se taire.

  2. Mon pauvre Bentoumou, grand collabobovidé 19 devant l’éternel, ton vaccin tu te le fous où il te fera le plus de bien et tu nous laches la grappe.

  3. bénamou , lévy , buzynski , attal , salomon , fabius , blanquer , castagner , koelher , QUE FONT-ILS EN FRANCE ?
    Et d’autres encore comme : GHOSN (loukoum) macron attali ……….

    En fait ILS sont tous là pour « dépecer » le pays ces vautours , et tuer un maximum de Français , très jeunes , jeunes , adultes et anciens (EHPAD)

    • ce que beaucoup de personnes encore aujourd’hui refusent de comprendre chez moi quand j’en parle on me dit que ce ont les complotistes qui disent ça !?!bon faut voir le niveau chez moi ce sont les ploucs qui regardent tf1

  4. encore une fois l’insulte est dans les gênes des macronistes !
    ça a commencé avec les illettrées de l’usine doux, les criminels de guerre et de l’humanité à alger, les gaulois réfractaires, les lépreux populistes, les égoistes, maintenant les djihadistes
    mon papa m’avait dit que l’injure palliait au manque d’argument,

  5. Ce monsieur est « en charge de la mission interministérielle Education et Jeunes Malades ». On a donc tout compris quant à sa position « politique » sur la question. Du statut de « irresponsables », de « coupables », d « ennemis de la Nation » les anti pas et anti vaccin passent maintenant à celui de « djihadistes ». Quand ces dégénérés vont-ils demander l’arrestation et l’emprisonnement des terroristes qui manifestent pacifiquement par dizaines de milliers?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés