Tyrannie sanitaire. Un jeune homme contrôlé pour avoir interrogé un sous-préfet.

A LA UNE

Vendredi dernier, le sous-préfet Jean-Daniel Montet-Jourdran a été abordé par un individu lui reprochant de faire contrôler les terrasses plutôt que les quartiers chauds de Lyon.

Après l’avoir accusé d’être un membre de l’extrême-droite, le représentant de l’État a arbitrairement soumis le jeune militant à un contrôle de police.

C’est ce qu’on appelle la tyrannie sanitaire

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

8 Commentaires

  1. quand le sous préfet dit qu’il a affaire à l’extrême droite, est-ce que c’est un compliment ?
    en tout cas ce n’est pas une insulte et je félicite ce jeune homme pour son courage

  2. oui on devrait avoir les Co …….e s de le faire plus souvent, ils sont la pour servir le peuple, pas pour faire des intrusions et entraves à la liberté, ce monnsssiieeuurs doit monter qu’il est capable d’être préfet !!!

  3. Pour nos autorités et autres adversaires, le qualificatif « extrême-droite » s’applique systématiquement à tous ceux qui refusent le cosmopolitisme qui conduit à l’éradication de notre identité. La droite molle républicaine n’étant d’aucune utilité face à l’extrême déliquescence de notre société, à l’extrême sauvagerie qui frappe nos cités et à l’extrême bêtise de l’électorat, il n’y a pas lieu de se formaliser d’une telle étiquette. Soit, on s’affirme, soit on disparait ! Dieu ne vomit-il pas les tièdes ?

  4.  »Ils » accélèrent la cadence. Ça devient systématique maintenant !!
    Partout en France, de plus en plus fréquemment, tout comme ils ont fait avec moi samedi dernier, durant mon passage en ville, un peu avant que je m’apprête à aller interviewer des autochtones Français, durant la manifestation contre les obligations vaccinales, le passe sanitaire et les restrictions de liberté qui se multiplient, les Français autochtones se font interpeller dans les rues, puis interroger, ou plutôt questionner par une sorte de  »Gestapo Arabo-Sioniste Francisée  » Et dés que les réponses ne plaisent pas, les personnes se font embarquer au poste de police … Preuve à l’appui. Bientôt  »ils » nous enverront sournoisement dans des  »camps ».., pour se venger

  5. Et oui, c’est comme les radars : c’est plus facile de racketter la population docile. Aujourd’hui, la grande délinquance c’est la mère de famille qui roule à 45 au lieu de 30 parce qu’elle est à la bourre pour aller chercher les enfants à l’école, le couple d’insoumis non vaccinés qui va diner en tête à tête au resto.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés