Le plan pour échapper à la tyrannie sanitaire, par Andrew Torba (GAB)

A LA UNE

Chaque semaine, les animateurs de la plateforme GAB rédigent quelques textes et conseils à destination de leurs internautes. Cette semaine, c’est Andrew Torba (CEO) qui s’y colle, avec un papier sur la tyrannie sanitaire aux Etats-Unis et les moyens d’y résister. On a traduit le texte pour vous, un texte très évangéliste comme le sont beaucoup de conservateurs et de libertariens américains.

De nombreuses personnes ayant reçu une ou deux injections commencent à se réveiller. Les « experts » leur ont dit qu’il leur suffisait de se faire vacciner pour que tout rentre dans l’ordre. Les choses sont loin d’être normales et on leur dit maintenant qu’ils devront probablement recevoir plusieurs rappels et même une pilule pour traiter le Covid-19.

Heureusement, beaucoup d’entre eux prennent position et se défendent.

Le 10 septembre, il a été rapporté qu’un hôpital de New York allait interrompre les accouchements après une « vague de démissions » de travailleurs de la maternité qui ont refusé d’injecter une substance expérimentale dans leur corps.

Ce week-end, j’ai reçu un message direct d’un ingénieur de la NASA qui m’a informé que « presque tous les ingénieurs ici se sont regroupés et forcent l’administration de la NASA à les licencier (qu’ils soient vaccinés ou non). La NASA a gelé les embauches, donc licencier toutes ces personnes reviendrait à tuer la mission Artemis ».

De nombreuses personnes pensaient être « totalement vaccinées » après deux injections. Ils faisaient confiance au système. Ils croyaient que les choses reviendraient « à la normale ». Ils se sont fait vacciner, souvent à contrecœur, en pensant à ces choses et ils découvrent rapidement qu’on leur a menti.

Ils se préparent maintenant à être à nouveau étiquetés comme « non vaccinés » s’ils refusent de se faire vacciner une fois de plus. Voyez le bon côté des choses : Les actions de Moderna ont bondi de 5 % à l’annonce de la découverte d’un nouveau vaccin de rappel à injection unique.

Pendant ce temps, des dizaines de millions d’Américains risquent d’être licenciés, renvoyés de l’école, exclus de l’armée, de se voir refuser des soins médicaux, etc. pour avoir fait confiance au système immunitaire que Dieu leur a donné pour vaincre un virus dont le taux de survie est supérieur à 99 % pour l’écrasante majorité de la population.

Tout cela survient après que le pseudo-président Joe Biden ait déclaré la guerre à 80 millions (ou probablement beaucoup plus) d’Américains qui ont refusé de participer à la plus grande expérience de rat de laboratoire de l’histoire de l’humanité.

J’ai écrit sur des concepts tels que la nécessité d’une économie parallèle, d’un Internet parallèle et d’une société parallèle tout au long de l’année 2021. Mais à quoi cela ressemble-t-il réellement ?

Nous sommes sur le point de le découvrir.

Si vous avez déjà été vacciné, vous pouvez rejoindre ceux d’entre nous qui ne l’ont pas été en refusant de recevoir l’une de ces injections de rappel. À un moment donné, nous serons assez nombreux à dire que ça suffit. En effet, même si vous avez déjà reçu deux injections, ils vont vous regrouper avec nous, les « non-vaccinés », car sans le rappel, vous ne serez plus « complètement vacciné ». Alors autant s’unir au reste d’entre nous et commencer à construire quelque chose de nouveau.

Toutes les personnes les plus douées, les plus talentueuses et les plus intelligentes sont des penseurs critiques. Ce sont des bâtisseurs.. Ils quittent rapidement le système existant. Ce qui restera, ce sont des talents de faible qualité. Les « yes men » qui se taisent, font ce qu’on leur dit et reçoivent leur 15ème piqûre de rappel pour garder leur emploi. Je suis de tout cœur avec ces personnes, mais vous savez tous exactement de quel type je parle.

Le système existant va commencer à s’effondrer sous une mer de pénuries de talents « vaccinés », d’incompétence et de bêtises politiques.

Les hôpitaux ne trouveront pas (et ne peuvent déjà pas) les talents d’infirmiers dont ils ont tant besoin. Les missions de la NASA seront annulées. Les écoles ne trouveront pas d’enseignants. Les entreprises qui ont déjà du mal à pourvoir les postes vacants seront obligées de rivaliser avec des entreprises qui ne fouillent pas dans la confidentialité de vos soins de santé. Vous ne pouvez pas simplement couper les vivres à 80 millions de personnes sans vous attendre à ce que votre entreprise et votre pays en souffrent.

La société des moutons obéissants du régime se maintiendra pendant un certain temps, mais elle succombera inévitablement sous le poids des forces du marché d’une nouvelle société parallèle en pleine expansion.

Les entreprises sans mandat seront plus performantes et obtiendront tous les meilleurs talents. Les médecins ouvriront des cabinets privés. Les familles commenceront à faire l’école à la maison pour leurs enfants. Les États bleus et les grandes villes connaîtront un exode massif sans précédent dans l’histoire américaine.

Tout ce que nous avons à faire est de dire non et de commencer à construire une nouvelle société pour nous-mêmes. Nous devons prendre en main notre propre destin ici et faire ce qui doit être fait pour protéger nos familles et préserver nos valeurs, voire notre propre humanité.

Je crois que Dieu a un plan, comme il l’a toujours fait, pour ce qui se passe aujourd’hui à l’échelle mondiale. Maintenant plus que jamais, nous devons garder la foi et faire ce que les chrétiens ont toujours fait : survivre et prospérer. Pensez-vous qu’il était « facile » pour les Pèlerins de partir pour un nouveau pays et de commencer à construire à partir de rien ? Bien sûr que non, mais ils l’ont fait et ont fini par bâtir le plus grand pays de l’histoire du monde. Pensez-vous qu’il était « facile » pour les chrétiens du premier siècle de répandre l’Évangile ? Bien sûr que non, mais aujourd’hui des milliards de chrétiens savent que le Christ est sur le trône grâce à leur travail et à leurs sacrifices.

À bien des égards, nous sommes les Pèlerins modernes de notre époque, à la recherche de la liberté et de la souveraineté religieuses pour échapper à la domination d’une élite tyrannique qui nous hait. Leur sang coule dans nos veines, l’esprit de leur détresse est dans nos cœurs et, surtout, leur Dieu est notre Dieu.

Nous pouvons et devons le faire. Leur forcer la main. Rassemblez-vous avec d’autres personnes partageant les mêmes idées dans votre école et votre travail pour dire : non, nous ne nous plierons pas. Commencez alors votre pèlerinage vers une nouvelle société parallèle où Jésus est roi, où les valeurs familiales sont importantes et où la liberté règne.

Andrew Torba (CEO Gab)

Photo d’illustration : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

2 Commentaires

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés