Norvège. A Kongsberg cinq morts et deux blessés après une attaque

A LA UNE

Un homme de 37 ans a été arrêté et inculpé après que cinq personnes ont été tuées et deux blessées – l’un d’eux est un officier de police qui n’était pas en service au moment du crime – dans une attaque à l’arc et aux flèches dans la ville norvégienne de Kongsberg mercredi.

Kongsberg est situé dans le sud-est de la Norvège à environ 80 kilomètres au sud-ouest de la capitale Oslo.

Le suspect est un citoyen danois qui vit dans la ville, a annoncé la police dans un communiqué jeudi matin. Le suspect, qui n’a pas été nommé par la police, a été arrêté mercredi après-midi et transporté dans la ville voisine de Drammen.

Øyvind Aas déclare qu’à 18h13 mercredi, la police a reçu un appel de plusieurs personnes de Kongsberg qui avaient observé un homme avec un arc et des flèches, qui avait apparemment tiré sur des gens.

L’homme qui a commis cet acte a été appréhendé par la police. Il n’y a pas de recherche active de personnes supplémentaires. D’après les informations dont nous disposons actuellement, il y a une personne qui a accompli ces actes seule.”, déclare Øyvind Aas.

Avant l’arrestation, il y a d’abord eu un conflit avec la police, avant que l’homme ne prenne la fuite. Lorsque la police a retrouvé l’homme, elle a tiré des coups de semonce avant de l’appréhender. À la suite de cette arrestation, des enquêtes policières approfondies ont été menées dans le centre de Kongsberg (Norvège). La police s’est également rendue à une adresse à Kongsberg et a mené des investigations dans le cadre de cette affaire.

Selon la police, l’attaque a eu lieu à 18 h 47, soit un peu plus d’une demi-heure après le déclenchement de l’alarme. La police est toujours massivement présente et a bouclé une grande partie de Kongsberg, car l’auteur de l’attaque s’est déplacé sur une vaste zone et il y a plusieurs scènes de crime, où les techniciens sont maintenant occupés à trouver des indices, explique M. Aas.

Le chef Aas a ajouté : “Il est naturel de se demander s’il s’agit d’un acte de terrorisme. Il n’a pas été interrogé, et il est trop tôt pour tirer une quelconque conclusion.

L’homme de 37 ans est un citoyen danois, mais vit à Kongsberg. Il a été emmené au centre de détention de Drammen mercredi soir“, a annoncé la police.

« Il coopère avec la police et s’explique en détail sur l’incident », a déclaré l’avocat de la défense de l’homme, Fredrik Neumann, à NRK. Il ajoute que son client est affecté par la situation.

Plusieurs sources indépendantes informent TV 2 que l’homme suspect est converti à l’Islam. Il a été plusieurs fois en contact avec les services de santé norvégiens. L’une des tâches les plus importantes de la police sera donc de clarifier le motif des attaques à Kongsberg, ainsi que l’état de santé éventuel de l’homme.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tyrannie sanitaire. En Italie, la colère gronde avec l’instauration du pass sanitaire obligatoire

L'Italie vers une révolte populaire ? C'est possible, puisque depuis ce 15 octobre, les autorités ont décidé de rendre...

Affaire Steve à Nantes : l’ancien préfet mis en examen, un éventuel procès encore lointain

Et de huit ! Dans « l’affaire Steve », la noyade d'un jeune homme au cours de la Nuit...

2 Commentaires

  1. « généreusement, il s’explique en détail sur « l’incident » vocable très réducteur pour le type de crime, l’avocat ajoute que son client est affecté…… AH BON ? l’homme toujours suspect bien que pris sur le fait ……. est converti à l’islam, il a été plusieurs fois « en contact » avec les services de santé : voilà qu’on va faire le coup du disfonctionnement du discernement ! On va bientôt tuer gratis partout en Europe !

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés