Sur Eric Zemmour et la question des prénoms en France

A LA UNE

Jean-Michel Carré nous adresse un texte en réponse à celui sorti, mardi, par M. Lofti Ramdani au sujet d’Eric Zemmour et de la question des prénoms en France. Nous le publions ci-dessous.

Remercions d’abord monsieur Lofti RAMDANI pour son très instructif historique sur l’attribution légale des prénoms en France.

Mais, remarquons aussi qu’il y a ajouté des éléments fortement polémiques pour appuyer son propos.

Les éléments polémiques.

Notons d’abord la tendance victimaire du propos avec l’emploi du verbe « stigmatiser » (une partie des citoyens français de culture arabo-musulmane), verbe qui a depuis des années été associé aux querelles liées au racisme dans la sphère médiatique.

Notons ensuite une attaque voilée qui vise non seulement Mr ZEMMOUR mais aussi les journalistes (certains d’entre eux ?) quand il dit « La confrontation des faits ayant marqué l’histoire et l’évolution du choix des prénoms autorisés en France avec les déclarations et affirmations d’Éric Zemmour sur cette question, démontre, soit l’ignorance de Monsieur Zemmour, ce qui est peu probable au regard de son niveau d’instruction et de son métier ».

Notons enfin la conclusion de Mr RAMDANI qui, elle, abandonne totalement le champ du droit sur lequel il prétendait évoluer pour condamner Mr ZEMMOUR avec d’imparables arguments quand il suggère que ce polémiste aurait dû, pour aller au bout de sa pensée, s’appliquer de manière absolue sa doctrine à propos de son nom de famille. Il aurait dû le changer dit-il. Or, changer de nom est rigoureusement impossible et interdit par la législation si le patronyme de naissance n’est pas un handicap évident pour son porteur. Si le juge peut admettre, comme il l’a admis, que le porteur du nom « BORDEL » soit autorisé à s’appeler dorénavant « BOREL », il ne pourrait admettre qu’un ZEMMOUR soit autorisé à s’appeler « MARTIN »

Sur la question de l’éventuelle manipulation de Mr Zemmour.

Mr RAMDANI se réfère à ce qui a opposé Mr ZEMMOUR à madame Hapsatou SY. Ce faisant nous nous éloignons là de la ligne d’objectivité que l’auteur voulait tenir.

En effet, quel est le contexte ZEMMOUR/SY ? Deux polémistes s’affrontent sur un plateau de TV. Le propos de Mr ZEMMOUR est coupé au montage. Il est donc enclos dans une sorte de lieu « privé ».

Madame SY, qui a enregistré avec ses moyens propres tout l’échange, (avait-elle prévenu Mr ARDISSON le meneur de « jeu » ?) , décide de rendre le propos public. Mr ARDISSON porte plainte pour diffamation contre Madame SY. Celle-ci est condamnée par le juge.

Madame SY déclare par ailleurs que « la sanction exemplaire que mérite Mr Zemmour, c’est d’être interdit de plateau de télévision ». Elle ajoute, au micro de JJ BOURDIN sur RMC que « Zemmour et ceux qui lui donnent la parole devraient subir une expertise psychiatrique ».

Deux polémistes connus ont mis de la passion dans leurs propos. Faudrait-il interdire à tous les passionnés de parler, et spécialement à Mr ZEMMOUR de s’exprimer ? En regardant la chose depuis « Sirius » on peut se persuader que non. L’exagération et l’extrapolation hasardeuse sont tout à fait compréhensibles et acceptables dans un débat vif qui se déroule sans enfreindre une loi quelconque, où chacun manifeste son indisposition aux propos de l’autre.

La question de fond est-elle une question de fait ou de droit ?

Le terrain sur lequel se situe le polémiste ZEMMOUR est celui du fait. Il s’intéresse au changement anthropologique de la France. Avec le sociologue Jérôme FOURQUET il constate que les prénoms arabo-musulmans représentent de l’ordre de 20% des prénoms attribués à la naissance. Il voit là , en reprenant la formule attribuée à Renaud CAMUS, un signe du grand remplacement (de population).

Oui ou non y-a-il remplacement de population ? Oui ou non y-a-t-il une nouvelle population qui ne s’assimile pas ? Voilà la question de fait que soulève le polémiste.

Cette question mérite une réponse claire. Car il est évident, pour toute personne de bonne foi, que si des populations de cultures étrangères à la culture historique de la France s’installent durablement et définitivement en nombre très significatif sur le sol national, ce changement est bien une question politique à gérer dans ses conséquences à court, moyen et long terme.

D’après le tout récent sondage effectué par Harris Interactive, à la question posée « Certaines personnes parlent du grand remplacement: « les populations européennes, blanches et chrétiennes étant menacées d’extinction suite à l’immigration musulmane, provenant du Maghreb et d’Afrique noire ». Pensez-vous qu’un tel phénomène va se produire en France?« , 67% de l’échantillon représentatif des français a répondu oui, dont 25% que le phénomène va certainement se produire.

Mr ZEMMOUR aurait-il pu berner par son idéologie et sa simple parole une telle masse de français ? Il est plus que difficile de le croire.

Cette question est si considérable qu’elle ne préoccupe pas que la France, mais aussi un grand nombre de pays dans le monde, et non des moindres.

Jean-Michel Carré

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libre

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Les Tuche 4, Au coeur du bois, West Side Story, Les Amants sacrifiés, Un endroit comme un autre, La Beauté du monde : au...

Les Tuche 4, Au coeur du bois, West Side Story, Les Amants sacrifiés, Un endroit comme un autre, La...

Une société de l’anathème et du refus de tout débat ne peut mener qu’à la guerre civile [L’Agora]

Est-il encore possible de « vivre ensemble » dans la France de 2021 ? Poser la question, c’est déjà dresser un large...

8 Commentaires

  1. Quand on ne sait pas d’où l’on vient (quelles sont nos racines) ni qui nous sommes (Identité) et qu’en plus, nous ne savons même plus quel est notre nom, comment voulez-vous que l’on sache où l’on va ???
    C’est tout le programme d’Eric Zemmour, de nous le dire afin que nous en prenions conscience…….

    • C’est évident cher Monsieur, mais depuis une quarantaine d’année la pensée des médias mainstream a considérablement masqué la réalité que tout Français constate tous les jours de ses yeux. Les médias ont utilisé des éléments de langage pour contourner la réalité. Quand Jean Raspail avait écrit son livre « Le camp des Saints » il a été brocardé par ces médias comme un fasciste, quand Renaud Camus a écrit son livre « le Grand Remplacement » ces mêmes médias l’ont conspué et bien sûr il est devenu persona non grata excepté Ivan Rouffiol. Pour les prénoms Éric Zemmour a très bien compris qu’en laissant s’installer sur le territoire Français une population musulmane, celle-ci après le prosélytisme des voiles voulait imposer avec ses prénoms son désir de remplacement avec la complicité de politiques lâche (une mosquée contre deux mandats électoraux). Mais les Français n’ont pas dit leur dernier mot n’en déplaise aux médias subventionnés.

  2. Je tenais à remercier Monsieur Jean-Michel Carré, pour son article en réponse à un précédent article de Monsieur Lofti RAMDANI qui s’offusquait des propos de Monsieur Zemmour concernant les prénoms. Effectivement, il y a la forme et le fond. Mais ce que Mr Ramdani essaie de mettre en avant est tout simplement de stigmatiser Mr Zemmour comme le font les médias mainstream depuis des années en taisant bien évidemment la réalité que tous les Français voient de leur yeux, le grand remplacement. Je renvoie pour celles et ceux qui auraient des doutes sur le bien fondé des propos de Mr Zemmour la liste des prénoms à l’état civil de l’INSEE (https://www.insee.fr/fr/statistiques/2540004?sommaire=4767262) ainsi à titre d’exemple, mon prénom : Jean en 2020 il y en a eu 621. Le prénom Mohamed toujours en 2020, il y en a eu 2301. Données INSEE. Les chiffres parlent d’eux mêmes n’en déplaise à Mr Ramdani. Après que des parents veulent donner un prénom qui n’a pas d’origine catholique pour diverses raison n’est pas dramatique, mais qu’après ces prénoms se sentent victimisès au sein d’un pays d’origine Chrétien est autre chose. On ne peut pas profiter de la générosité de la France qui avait accordé l’indépendance aux Marocains, Algériens, Tunisien puis ces mêmes vouloir vivre ensuite dans le pays qui les avait colonisés en se victimisant. Il y a un moment ou soit on s’intègre comme l’on fait : Yves Montand, Michel Platini, Charles Aznavour pour citer les plus connus soit on préfère imposé sa culture musulmane en espérant qu’à la fin les Français de souche plieront sous le nombre. C’est à mon avis une grave erreur de le penser.

    • J’ai lu l’article de Monsieur RAMDANI et j’étais édifié de savoir que plus de 68% des français choisissent des prénoms étrangers autres qu’arabo musulmans. Si on suit la logique de Monsieur Zemmour, cela dénoterait d’un réel problème d’assimilation des français (de souche) eux-mêmes, qu’il y a lieu d’examiner de près, étant un phénomène qui dépasse de loin la question des prénoms arabo-musulman (donnés à 11% des nouveaux nés) .

      Ce qui m’a plu dans l’article de Monsieur RAMDANI, c’est qu’il se base sur des données réelles (historiques et statistiques), qui peuvent constituer une bonne base pour identifier les vrais problèmes de la société française.

      L’article de Monsieur RAMDANI démontre que Monsieur Zemmour recours à de faux arguments pour pour valider ses thèses, ce qui lui ôte toute crédibilité dans le traitement de sujets très sensibles.

  3. En 1939, quand mes parents sont allés à la mairie pour faire enregistrer, ma naissance, ils avaient prévu de m’appeler ANNIE.
    Ce fut refusé car ce prénom n’existait pas dans le calendrier.Ils ont été obligés de m’appeler: ANNE-MARIE.. Je précise qu’on est FRANCAIS.( c’était, je précise aussi , en 1939)
    Depuis on accepte tous les prénoms étrangers., en FRANCE Le monde a bien changé .Et, en plus, on est outré
    quand on rappelle qu’on est en FRANCE . Je regrette, mais , à mon avis, Eric Zemmour a tout à fait raison.

  4. expliquez moi alors pourquoi le chanteur anglais cat stevens s’est fait appelé yousouf et le boxeur américain cassius clay est devenu mohamed ali ?

    ils veulent interdire à zemmour de parler, c’est ce qua mussolini faisait avec ses opposants, ça s’appelle du fachisme !

  5. @Bourdiaux : je suis désolé si votre prénom est en voie de disparition, mais François c’est plus français comme prénom, et lu il se porte beaucoup mieux que Mohammed. Voici notre outil qui vous permet même de vous comparer à vos amis https://heure-priere.fr/prenoms-france?n=Louis

    @Bourdiaux : vous faites quoi de Zizou? Il s’intègre bien malgré son prénom?

    @Gabriel : je suis d’accord avec vous. Il faut que chacun chez lui inclure à ses enfants l’amour de la patrie, de cette nation. Ce n’est pas QUE une histoire de prénom. Le problème ne vient pas des musulmans.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés