Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allemagne. Pour le ministre de la Santé, les Allemands seront « vaccinés, guéris ou morts » du Covid-19 à la fin de l’hiver fin de l’hiver

Vaccinés, guéris, ou morts du Covid-19, voilà comment, en Allemagne, le ministre de la Santé perçoit le sort de la population d’ici la fin de l’hiver.

« Chacun sera vacciné, guéri ou mort » en Allemagne…

Dans cette crise sanitaire du Covid-19 qui n’en finit pas, nous avons parfois l’impression d’être les invités piégés d’une séquence de caméra cachée, où tous les protagonistes du décor joueraient avec brio un rôle grotesque.

Responsables politiques, médias mainstream, scientifiques et autres « experts » des plateaux de télévision sans oublier les éditorialistes qui ont de la suite dans les idées comme Christophe Barbier, tous semblent avoir parfaitement accordé leurs violons pour nous rejouer, surfant sur cette « cinquième vague » censée balayer l’Europe, la même complainte de la peur que celles entendues lors des vagues précédentes. Avec pour responsables pré-désignés de cette situation prétendument cataclysmique la partie de la population réfractaire au vaccin.

Mais cette mise en scène n’est pas seulement l’apanage de la France. En matière de terreur sanitaire, l’Allemagne voisine ne manque pas non plus d’imagination. Le 22 novembre, le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, n’a pas fait dans la demi-mesure en matière de propagande vaccinale. Il a ainsi déclaré durant une conférence de presse que, « vraisemblablement à la fin de l’hiver, comme on le dit parfois avec cynisme, chacun ou presque sera vacciné, guéri ou mort » du Covid-19. Voilà un propos qui ne fait pas dans la demi-mesure…

L’étau se resserre sur les non vaccinés en Allemagne

Aussi, en raison de cette forme « très, très contagieuse » du virus, Jens Spahn n’a alors pas manqué d’inciter les Allemands à aller « urgemment » se faire vacciner. Une rhétorique que les Français connaissent bien et qui n’hésite pas à minimiser (voire à passer sous silence) le fait que les vaccinés contribuent également à propager le Sars-Cov-2.

Comme il fallait s’y attendre compte tenu de l’augmentation du nombre de cas positifs au Covid-19 ces dernières semaines en Allemagne, la question de la vaccination obligatoire pour tous s’immisce progressivement dans les débats.

Tandis que l’Autriche voisine a annoncé l’entrée en vigueur de cette obligation vaccinale à partir du mois de février 2022, le ministre allemand de la Santé se dit, pour l’instant, « sceptique » vis-à-vis d’une telle mesure. S’il a déclaré « comprendre » qu’un débat soit ouvert, Jens Spahn a également indiqué qu’« une décision n’a pas été prise et ne le sera pas par ce gouvernement ». Reste à savoir pour combien de temps cette position demeurera intangible.

Angela Merkel juge la situation « hautement dramatique »

Le même lundi 22 novembre, la chancelière Angela Merkel déclarait pour sa part que la situation sanitaire serait « pire que tout ce qu’on a connu ». Elle a jugé la situation comme étant « hautement dramatique », tout en concédant que les restrictions actuelles n’étaient « plus suffisantes » tandis que de nouvelles mesures contre les non vaccinés avaient été annoncées le 18 novembre.

Les dirigeants allemands avaient alors préconisé de limiter drastiquement la vie sociale des non vaccinés dans l’ensemble du pays. Par exemple, pour accéder à des lieux publics comme les restaurants et les salles de concert, la présentation d’un test négatif au Covid-19 ne sera plus suffisante et seuls les guéris et les vaccinés seront autorisés.

Plus inquiétant encore, nous apprenions au cours du mois d’octobre dernier que, dans le Land de Hesse, les supermarchés disposent désormais du droit d’interdire l’entrée aux personnes non vaccinées, même celles en possession d’un test négatif.

Enfin, toujours le 18 novembre, l’Allemagne avait aussi annoncé, après une réunion d’urgence entre le gouvernement et les chefs des régions, la vaccination contre le Covid-19 obligatoire pour le personnel des hôpitaux et maisons de retraite.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Olaf Kosinsky) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Allemagne. Pour le ministre de la Santé, les Allemands seront « vaccinés, guéris ou morts » du Covid-19 à la fin de l’hiver fin de l’hiver”

  1. François BLANC dit :

    j’espère que les Allemands vont se sentir en état de légitime défense envers ce guignol clone de macron

  2. andre dit :

    Tiens ! je croyais que les enfants de Goebbels étaient tous suicidés ! bin non , un a rechapé !

  3. Joseph Bardot dit :

    Il n’a pas pensé qu’il y aurait aussi des gens pas malades, pas vaccinés et pas morts

  4. cendu dit :

    Rien d’extraordinaire, c’est une marionnette de Big Pharma. Il ne pense pas, il dit ce qu’on lui dit de dire.

  5. Bader dit :

    Il faut tuer les non-vaccinés, pour leur bien !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

L’ancien chef du renseignement intérieur condamne l’interdiction de Compact Magazine en Allemagne

Découvrir l'article

A La Une, International

L’Etat antifa vs Compact Magazine. Quand l’État allemand attaque l’opposition de manière ciblée

Découvrir l'article

International

Présent lors de la descente de police en Allemagne contre le magazine Compact, notre journaliste témoigne

Découvrir l'article

International

Terreur politique et liberté de la presse en Allemagne. La ministre de l’Intérieur envoie la police contre les journalistes du magazine Compact

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Religion

Le long déclin du catholicisme en Allemagne

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

International

Allemagne. Pour le chef de la police de Berlin, la “plupart” des actes de violence sont commis par de jeunes hommes migrants

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Julien Rochedy : « Nous devons fonctionner comme des lobbies, des syndicats des peuples autochtones » [Interview]

Découvrir l'article

International

Le califat serait « une forme d’État envisageable ! » pour le président de l’Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky