Tennis. La nouvelle version de Coupe Davis est très décriée

Ça y est, la saison de tennis touche à sa fin. Après les quatre Grands Chelem, les Jeux Olympiques, les Finales ATP ont été remportées par Alexander Zverev il y a de ça quelques jours.

Désormais, avant de refermer le chapitre de la saison 2021, la phase finale de la Coupe Davis est programmée sur cette semaine. De quoi marquer la fin d’une année synonyme du retour à la normale après le Coronavirus…

Qui remportera la Coupe Davis et succèdera à l’Espagne, dernier vainqueur en 2019 ? Depuis le 25 novembre et jusqu’au 5 décembre, la nouvelle édition de la Coupe Davis est programmée pour finir d’une main de maitre la saison de Tennis.

Au programme, 57 matchs sont programmés entre la phase de poules et la phase finale de la compétition. Les matchs sont programmés au PalaAlpitour de Turin, anciennement théâtre des finales de l’Atp, à l’Olympiahalle d’Innsbruck et à la Madrid Arena. Cette nouvelle version, imaginée entre autres par Gérard Piqué, reste encore peu connue du grand public. En 2018, le conseil d’administration de la Fédération internationale de Tennis a adopté la « réforme Piqué », lui qui est le président et fondateur du groupe d’investissement Kosmos. L’idée du Catalan est claire : rajeunir un tournoi historique, qui n’attirait plus grand monde avec une formule dépassée et trop souvent snobée par les meilleurs joueurs du tennis.

Alors que la compétition s’étalait sur plusieurs mois, Piqué a proposé une formule très rapprochée, puisque tout a lieu sur 10 jours. Les 18 équipes nationales sont réparties en six groupes de trois. Dans chaque groupe, deux matchs de simple sont joués, ainsi qu’un de double. Le résultat de cette rencontre donne des points à la nation : un 3-0 offre trois points à l’équipe gagnante et aucun à l’équipe qui perd, tandis qu’un 2-1 attribue deux points à celui qui l’emporte et un à celui qui succombe. Le premier de chaque groupe et les deux meilleurs deuxièmes accèdent aux quarts de finale.

Mais ces nouvelles idées sont loin d’être acceptées par tout le monde. En effet, Marion Bartoli, chroniqueuse pour RMC, a poussé un énorme coup de gueule, notamment sur le fait qu’un accord existerait pour organiser les 5 prochaines éditions à Abu Dhabi. « Sur le fond, Piqué a saisi une opportunité. Mais quand tu achètes quelque chose, tu n’es pas obligé de le massacrer derrière. Tu peux quand même en faire quelque chose de beau, quelque chose qui reste attractif. Tu n’es pas obligé de vendre à Abou Dhabi. On est en train de virer dans l’hallucinant », a-t-elle hurlé. « Il ne connaît rien au tennis, Gerard Piqué. Ce n’est pas un joueur de tennis, il ne connaît pas l’histoire du tennis, ce n’est pas lui qui a joué des matchs de Coupe Davis »

Alors que 12 équipes ont remporté des barrages en mars 2020, les quatre finalistes de la dernière édition ont eu un billet d’officie : l’Espagne, le Canada, la Grande-Bretagne et la Russie. La Coupe Davis a enfin donné deux invitations à la Serbie et la France, qui ont le meilleur classement par équipe et ATP (Novak Djokovic). Selon les paris sportifs en ligne, l’Espagne n’est clairement pas bien partie pour faire le doublé et remporter une nouvelle Coupe Davis. En effet, c’est la Russie, avec une toute petite cote de 1,70, qui est attendue sur cette compétition, suivie par l’Italie (6,00), la Serbie (7,50), la Grande Bretagne (7,50). L’Espagne vient ensuite avec 8,50. Côté Français, la cote est énorme avec un 51,00 !

Cet article n’a pas été rédigé par la rédaction de breizh-info.com

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !