Ursula von der Leyen, François Bayrou, Rachel Khan… : passage en revue des personnalités favorables à la vaccination obligatoire… et de leurs arguments [Vidéo]

Troisième dose

La présidente de la Commission européenne, François Bayrou, Robert Ménard et « l’essayiste » Rachel Khan ont un point commun : ils sont favorables à l’instauration de la vaccination obligatoire pour tous contre le Covid-19. Entre approximations, proximités douteuses et aveuglement égalitariste, passage en revue d’un inquiétant glissement du débat.

Ursula von der Leyen, meilleure alliée de Pfizer ?

Au cours des derniers jours, dans un contexte sanitaire où la question du variant Omicron est omniprésent, nous avons pu également observer les déclarations successives de plusieurs personnalités souhaitant imposer la vaccination obligatoire pour tous contre le Covid-19.

Ce fut notamment le cas d’Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, qui a estimé le 1er décembre que le temps était venu pour l’Union européenne de « réfléchir » à la vaccination obligatoire.

Tout en précisant qu’une telle décision relevait des États membres, Ursula von der Leyen a indiqué qu’il était « approprié et raisonnable d’avoir cette discussion maintenant ». Rappelons que le 25 novembre, l’Agence européenne des médicaments (AEM) avait pour sa part annoncé qu’elle donnait son feu vert pour la vaccination par le vaccin à ARN messager de Pfizer-BioNTech des enfants âgés de 5 à 11 ans.

Pour l’anecdote, il est possible de relever par ailleurs qu’Ursula von der Leyen avait, lors d’une cérémonie de l’Atlantic Council à Washington le 10 novembre dernier, remis le prix du meilleur dirigeant commercial au PDG de Pfizer, Albert Bourla.

Image
Ursula von der Leyen et Albert Bourla, 10 novembre 2021. Source : capture YouTube.

François Bayrou souhaite imposer la vaccination obligatoire

Cette déclaration au plus haut niveau de l’Union européenne à un moment où des pays comme l’Autriche et l’Allemagne ont déjà franchi le pas concernant l’obligation vaccinale trouve plusieurs relais en France via des personnalités politiques. C’est notamment le cas du centriste François Bayrou, qui comparait le 1er décembre face à Jean-Jacques Bourdin le vaccin contre le Covid-19 avec les autres injections déjà obligatoires dans l’Hexagone.

Deux jours auparavant, le 29 novembre, lors d’une intervention marquée par un niveau d’approximations frôlant l’exploit en matière d’arguments, François Bayrou, au micro de Franceinfo, prophétisait que « le jour viendra où c’est la vaccination obligatoire qui s’imposera ».

Autre preuve flagrante de ce qui s’apparente à une méconnaissance totale du sujet du Covid-19 par celui qui fut un très éphémère ministre sous Edouard Philippe (ayant démissionné suite à l’affaire des emplois présumés fictifs du MoDem), François Bayrou a déclaré au sujet des tests qu’il y a « un délai de plusieurs jours » avant d’avoir le résultat. On rappellera titre pratique qu’un test antigénique en pharmacie permet de savoir si l’on est positif (ou non) au Covid-19 en moins de 20 minutes…

Obligation vaccinale : Robert Ménard persiste et signe

La volonté d’imposer la vaccination sous la contrainte à l’ensemble de la population française est aussi partagée par l’actuel maire de Béziers Robert Ménard.

Faisant ainsi passer le ministre de la Santé Olivier Véran pour un « modéré », Robert Ménard, sur CNews le 2 décembre, s’est montrée limpide : « Il faut rendre la vaccination obligatoire ». Et de jugé au passage « insupportable » le débat « sur les libertés » qu’engendre la possibilité d’une obligation vaccinale. Chacun jugera…

L’essayiste Rachel Khan favorable à la piqûre pour tous…

Toujours le 2 décembre, cette fois sur LCI, c’était au tour de l’essayiste Rachel Khan de se lancer dans un plaidoyer en faveur de la vaccination obligatoire sur le plateau de David Pujadas.

Se plaçant sur le terrain « philosophique », Rachel Khan a alors expliqué que « la liberté de vivre, c’est celle de se faire vacciner », se disant « favorable » à cette obligation vaccinale à grand renfort d’arguments égalitaristes dignes des grandes heures de l’URSS.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. le véritable covid est celui qui a atteint le cerveau de nos dirigeants politiques.
    ils sont tellement atteint qu’ils ont imposé de force ou par la ruse des injections de produits en phase 3 d’homologation, donc interdits à la commercialisation.
    ils sont donc coupables de mise en danger de la vie d’autrui et devraient logiquement être jugés pour ce délit.
    un autre délit qui apparait est celui de corruption car tous ceux qui insistent sur la vaccination, politiques comme médecins, ont des attaches financières avec les laboratoires.
    les médecins ont donc renié leur serment d’Hippocrate et de ce fait devraient être radiés de l’ordre et interdit d’exercer.
    ils devraient, médecins comme politiques, être condamnés à indemniser sur leurs fonds propres les plus de 300 000 vaccinés ayant de graves effets secondaires ainsi que les familles des 38 000 tués par ces faux vaccins.

  2. « dans un contexte sanitaire où la question du variant Omicron est omniprésent (sic) » …. Faux, archi-faux ! La question de l’omicron n’est présente QUE dans les média et leurs suppôts. Dès que vous éteignez votre télévision et que vous sortez de chez vous …. Miracle : il n’y a RIEN et il ne se passe RIEN. Je pense qu’il est inutile que je développe.

  3. Tout ces gens là n’ont qu’une trouille : qu’il reste des non vaccinés auxquels on pourrait se référer pour dire qu’ils se portent pas plus mal ou mieux que les vaccinés.

  4. la patrie des droits de l’homme … seul l’homme djihadiste a tous les droits , ils nous veulent obéissants, soumis, incapables de nous convaincre après avoir tant menti qu’il veulent nous contraindre à tout ! le wokisme, la théorie du genre, l’anti patrie, le racialisme vénéré, etc.
    je deviens réac !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !