Covid-19 et tyrannie sanitaire. Lettre ouverte à Éric Zemmour, par Vincent Vauclin [L’Agora]

A LA UNE

Vincent Vauclin, président du mouvement National-Démocrate, nous adresse une tribune adressée à Eric Zemmour, au sujet notamment de la crise actuelle du Covid-19 et de la tyrannie sanitaire.

`Monsieur Zemmour,

Le 30 Novembre dernier, vous avez annoncé votre candidature à l’élection présidentielle de 2022. Loin d’être une surprise, cette annonce fut la conclusion attendue de vos déclarations et de vos prises de position des dernières semaines. Et elle ne manqua pas de soulever autant d’espoir que de défiance dans un paysage politique depuis longtemps sclérosé, trop accoutumé aux consensus feutrés et aux indignations convenues pour tolérer les coups de théâtre et les aspérités parfois rugueuses d’un discours politiquement incorrect.

Votre candidature ambitionne de porter les aspirations de ces millions de Français que rassemble un même sentiment de désespoir et de révolte face au déclassement, à l’effacement et au remplacement de la France. Elle vise aussi à constituer une force alternative à ces droites de la trahison et du reniement qui ont tant déçu, une force capable de défier le politiquement correct, de braver l’idéologie dominante et de proposer, enfin, une autre voie au peuple Français. C’est donc, a priori, une démarche salutaire, analogue à celle que j’ai entreprise lorsque j’ai lancé la Liste de la Reconquête dans la bataille des élections européennes en 2019, puis lorsque j’ai fondé le Mouvement National-Démocrate et travaillé depuis lors à l’avènement d’un pôle de droite alternative afin de répondre à la profonde crise de représentation politique que traverse notre pays.

Ainsi, je fus tout naturellement porté à m’intéresser à votre campagne. J’ai suivi vos interventions, vos déclarations et vos prises de position avec toute l’attention qu’elles méritaient. Celles-ci reflètent avec lucidité les maux qui affligent notre pays et qui appellent des mesures vigoureuses dont je ne doute pas que vous ayez considéré toutes les implications. Pourtant, tous vos constats et tous vos diagnostics, aussi pertinents soient-ils, semblent déjà ternis, datés, et frappés du sceau de l’obsolescence propre aux périodes de bouleversements historiques telles que celle que nous traversons aujourd’hui. En d’autres termes, votre candidature s’ancre dans un monde qui n’a déjà plus cours. Et si la France est effectivement à la croisée des chemins, votre campagne l’est désormais tout autant.

Depuis près de deux ans, la France a basculé dans un nouveau monde. Prenant prétexte d’une épidémie à l’origine douteuse et dont la gravité fut délibérément exagérée, une véritable lobbycratie prédatrice, aux ramifications médiatiques, politiques et scientifiques, a mis en oeuvre la plus vaste opération de sidération psychologique et de domestication sociale jamais entreprise depuis l’avènement de la Vème République. La violation quotidienne de nos libertés constitutionnelles est ainsi devenue la norme. L’état d’exception permanent s’est substitué à l’état de droit. Les rapports entre le gouvernement et ses citoyens se résument désormais à la ségrégation, au chantage et au mensonge systématique, fracturant la société française comme jamais elle ne l’a été et ébréchant durablement le lien entre la Nation et ses institutions. Notre société s’est vue profondément transformée en quelques mois, et des millions de citoyens Français sont aujourd’hui traités comme des étrangers dans leur propre pays.

Ce coup d’État, car c’est bien de cela qu’il s’agit, n’est pas propre à la France : il concerne en réalité l’ensemble du monde occidental et participe manifestement d’une stratégie globale élaborée dans les arcanes de certains cénacles mondialistes. En d’autres termes, c’est une déclaration de guerre. La mutilation de nos libertés les plus fondamentales et le confinement perpétuel de la démocratie sont les principales finalités de cette guerre de nouvelle génération qui ne dit pas encore son nom. S’appuyant sur les possibilités offertes par les nouvelles technologies de surveillance et de traçage, et prenant prétexte de diverses crises – sanitaire, écologique, sociale et sécuritaire – dont elles détiennent le monopole de la narration, ces forces de l’asservissement oeuvrent ouvertement à ce qu’elles nomment la Grande Réinitialisation, qui n’est rien de moins qu’un projet totalitaire inspiré du crédit social chinois et dont l’instauration du passeport intérieur (le Pass Sanitaire) constitue l’acte fondateur.

Jusqu’ici, vous avez choisi de minimiser cette déclaration de guerre pour mieux vous concentrer sur vos thématiques de prédilection, arguant du fait qu’il ne s’agit là que d’une séquence passagère et nécessairement transitoire principalement orchestrée par le pouvoir afin de vous empêcher d’imposer vos thèmes de campagne dans le débat présidentiel. C’est là une grave erreur d’appréciation qui interroge jusque dans vos rangs. La charia covidiste n’a rien de plus enviable ni de moins détestable que la charia islamiste, et il n’est pas concevable de dénoncer les menaces de l’une tout en escamotant celles de l’autre. Tout ceci n’a rien de provisoire, mais constitue au contraire une rupture historique analogue, par ses implications, au putsch bolchévique de 1917 qui jeta des centaines de millions d’âmes dans la réclusion du siècle soviétique. Les clivages et les enjeux du passé ont donc été balayés par les évènements et une nouvelle ligne de démarcation séparera dorénavant les forces de la souveraineté et de la liberté de celles de la sujétion et de la collaboration

Votre candidature ne saurait se dérober plus longtemps à la responsabilité historique à laquelle elle prétend, car elle risquerait alors d’être entachée du doute et du soupçon qui ne manquent jamais de marquer de manière indélébile les manoeuvres de diversion et de dissipation médiatiques dont notre époque est si coutumière. Ainsi, cette campagne ne se hissera à la hauteur des enjeux qu’à la condition de déconstruire le projet du Great Reset, d’en exposer les menaces anthropologiques, d’en dénoncer les auteurs et leur pacte de corruption, et surtout d’en conjurer la dialectique sous-jacente tant qu’il en est encore temps. Aucun calcul électoral ne saurait justifier l’évitement ou la minimisation de ce coup de force qui s’apprête à refermer son étreinte sur les vestiges de nos libertés et de notre démocratie. En somme Monsieur Zemmour, à défaut de franchir le Rubicon, refuserez-vous de signer le Pacte de Davos ?

Vincent Vauclin

Président du Mouvement National-Démocrate

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Ivre et drogué, un « mineur » né au Maroc interpellé après avoir foncé sur les policiers avec une voiture volée

À Rennes, les policiers ont été contraints d'ouvrir le feu pour stopper la course d'un fuyard alcoolisé et drogué...

Valérie Pécresse chez les islamistes : l’Observatoire de l’Islamisation publie une vidéo accablante

Voici une vidéo qui va faire tâche dans la campagne présidentielle de Valérie Pécresse. Intitulée « Pécresse chez les...

12 Commentaires

  1. Bravo Mr VAUCLIN pour cette question, car un jour aux Grandes Gueules, cela lui a été posé, il avait répondu  » moi cela ne me dérange pas !! s’il le faut, ce n’est pas mon problème !  » merci encore pour la demande.
    j’espère qu’il y aura une réponse !

  2. Monsieur Vauclin, , il y a un autre Rubicon à franchir celui de sortir la France de l’Union Européenne, de l’euro et de l’OTAN.

  3. Merci pour cette lettre. Il faut se poser la question : pourquoi M. Zemmour est-il complice, par son silence, et au point d’en perdre toute crédibilité, de la dictature « sanitaire » ?

  4. Salutaire interpellation, Mr Vauclin et merci de l’avoir signée. A la question déjà posée à Eric Zemmour, nombreux sont ceux qui répondent qu’il est difficile au candidat de prendre position sur une question aussi clivante et que son « demi-silence » est une stratégie qui lui est imposée par la joute électorale… Moi, je veux bien ; mais si le candidat Zemmour est déjà muselé sur son programme, qu’en sera-t-il une fois élu, si tant est que son élection sera approuvée par l’oligarchie. Nous ne nions pas les problèmes d’identité, de déclassement, d’immigration incontrôlée : tout cela existe et tout cela peut être réglé avec un minimum de volonté politique. Mais tout cela ne peut en aucun cas masquer le totalitarisme qui s’installe dans notre pays sous prétexte sanitaire, premier souci de préoccupation quotidien des Français, vaccinés ou non-vaccinés. Mr Zemmour, qui a fait le choix de l’injection et nous le respectons, aurait tort de sous-estimer la proportions de ces derniers, tout comme celle des premiers qui n’admettent pas qu’on puisse bafouer les libertés individuelles sous quelque prétexte que ce soit. Cela fait beaucoup plus d’opposants à la tyrannie que ce que veut bien reconnaître la propagande d’ Etat. En conséquence, nous nous associons à votre démarche pour demander solennellement au candidat Eric Zemmour de déclarer sa position sur l’obligation vaccinale et le passe sanitaire. S’engage-t-il à supprimer ces instruments liberticides sans délai et sur l’ensemble du territoire national incluant les territoires et départements d’Outre-Mer.

  5. ah voilà zemmour covidiste ! ça manquait, virus, pétainiste, antisémite, misogyne etc.
    il ne va pas empiéter sur philippot , non?

  6. Je partage totalement les propos de Ubersender et Virgile Delavisse.

    Nonobstant, je n’ai absolument AUCUNE confiance en Zemmour.
    Pour travailler depuis presque 3 lustres sur le projet mondialiste sous TOUTES ses facettes, je pense que cet homme n’est que le trublion que les marionnettistes veulent bien laisser agir pour accentuer les clivages au sein même du peuple français ; un de leurs objectifs prioritaires étant de réduire la population sans se salir les mains….
    Et, avoir soutenu la politique sanitaire d’Israël en dit bien suffisamment long pour enclencher tous les signaux d’alerte…

    Autre information à considérer : il y a 4 ans, Attali annonçait qu’il savait déjà qui serait LA prochaine présidente de la France (et +/- que ce serait un duel entre femmes). Or, si on regarde quelles étaient ses précédentes « prédictions », force est de constater qu’il ne s’est jamais trompé.
    On voit déjà la Pécresse au poste…. D’ailleurs, si elle y est propulsée, elle réussira même l’exploit de nous faire regretter MicroNéron….c’est pour dire….

    En réalité, les SEULS candidats qui aiment VRAIMENT notre pays et son peuple sont ceux dont on ne prononce même pas le nom dans les sondages alors que certains y dépasseraient pourtant l’extrême-gauche.
    Il s’agit des Philippot, Asselineau, Dupont-Aignant , Vauclin, Martinez, etc. (Même à Poisson, j’ai fini par retirer ma confiance : il soutient le projet du RBU – Revenu de Base Universel – depuis…… 18 ans !!! ) Evidemment, aucun d’eux n’est PARFAIT même si Philippot force malgré tout chaque semaine davantage l’admiration ! Il faut voir TOUT ce qu’il FAIT pour les gens.
    Ils devraient tous unir leurs bonnes volontés et surtout, les Français, ceux qui aiment ce pays, devraient se rassembler derrière eux… Car au niveau terrestre, aucun sauveur ne viendra nous aider ! Seul le peuple pourra par lui-même recouvrer sa souveraineté. Malheureusement, pour faire une bonne omelette, il faut toujours casser des oeufs… Sommes-nous prêts à ce sacrifice ?
    Breizh Info a relayé l’autre jour un très bon texte de Soljenitsine. Chacun de nous devrait le méditer…

    • À Castel : vous pourriez ajouter que Breizh Info devrait faire un effort pour relater ce que font les candidats non conformistes désireux sauver ce qui reste de la démocratie dans notre pays (Nota : Mme Le Pen n’est qu’un candidat « du système ». Breizh Info en parle trop).

      • À Courivaud : vous avez parfaitement raison ! Depuis toutes ces années que je lis Breizh Info et où la « métamorphose » de Mme Le Pen est devenue aussi visible qu’un nez de clown, je me demande encore comment ce media qui, de toute évidence, a le goût de son travail et le désir de BIEN informer ses compatriotes, peut continuer à lui donner autant de visibilité, et surtout sans jamais la mettre face à ses contradictions. Et pour être totalement sincère, un tel aveuglement (?) m’interpelle de plus en plus….
        J’ai même aujourd’hui de la pitié pour tous ceux qui croient encore que cette femme peut apporter LA solution. Si elle arrivait au poste (ce qui ne devrait pas arriver malgré tout), la désillusion serait alors totale pour ses supporters, à moins qu’ils ne soient eux aussi victimes de dissonance cognitive sévère ?
        J’ai beaucoup plus de considération pour sa nièce qui, de mon point de vue, est bien mieux « câblée », à la fois intellectuellement mais aussi humainement…
        De toute façon, le temps file…et nous serons vite fixés.

  7. Merci pour votre réponse, Castel, dont je partage tous les éléments y compris tout ce que vous dites de « Breizh Info » en bien et en moins bien.
    Et en effet, comme vous le suggérez, « l’heure de vérité » (mieux qu’à l’émission TV « ancien style ») va sonner bientôt lorsque l’on saura si ce candidat annoncé à coup de fanfare médiatique (y compris semble-t-il les médias qui se disent dissidents ; on peut y ajouter « RT France » par exemple) réussit à avoir les « 500 signatures » requises pour se présenter aux présidentielles.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés