L’Office HLM Silene de Saint-Nazaire met au point un plan sécurité pour protéger leurs agents des agressions : la liste d’attente concerne à 72% des étrangers ou « primo-arrivants »

Du rififi à Saint-Nazaire. Les agents de l’office HLM de la ville (Silene) viennent de mettre au point un plan sécurité pour protéger leurs employés contre les agressions dont ils sont victimes.

Menaces, insultes, coups, on recense 11 agressions depuis le début de l’année, dont certaines par des trafiquants de drogue.

Le logement social nazairien est en pleine tension, en raison d’un afflux d’étrangers qui prétendent à avoir un logement que des autochtones ne peuvent parfois pas avoir : 5000 candidats sur liste d’attente, dont 3600 primo-arrivants (étrangers), soit 72% d’étrangers.

Désormais, les locaux d’accueil (7) de Silène seront équipés de vidéo-surveillance, et des sanctions contre ceux qui agressent seront prises (exclusion des listes pour 2 ans).

« Pour mieux lutter notamment contre les trafics de drogue et les guetteurs, l’office HLM a équipé plus de 200 entrées de digicodes et autres badges pour un montant d’1,5 millions d’euros. A propos de trafics de drogue, désormais quand un locataire est officiellement condamné, il est également expulsé de son logement pour trouble du voisinage. Une expulsion est actuellement en cours d’ailleurs, une locataire ayant été condamnée cet été. » explique France Bleu.

Toujours ce refus permanent des autorités de traiter le problème manifeste à la racine…

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Ce n’est pas nouveau : il y a quasiment 40 ans j’habitais la région nantaise ; ayant fortuitement rencontré cours des 50 otages un ami connu antérieurement , ce dernier dont la femme était employée par l’office des HLM de la ville de Nantes , m’avait – déjà – confirmé que les dossiers de demandes des nouveaux arrivants , immigrés afro-maghrébins en majorité , étaient classés prioritaires .
    Et c’était encore l’époque Chauty ! Inutile de préciser que la fonction publique et assimilés avaient l’esprit gangréné par l’amour de l’Autre et l’accueil inconditionnel de l’étranger , fusse au détriment des nantais de souche .

  2. dire que léon blum avait fait voter une loi favorisant et imposant la préférence nationale !
    vite oubliée par les politicards

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !