Le culot de Nabib Azergui, candidat musulman à l’élection présidentielle

Nabib Azergui, président de l’UDMF, Union des Démocrates Musulmans Français, a annoncé le 18 décembre sa candidature à l’élection présidentielle.

Celui-ci entend ainsi lutter contre le « génocide intellectuel qui en appelle sans réserve à la haine et qui est diffusé du matin au soir sur tous les JT ». Face à ce « génocide », Nabib Azergui annonce « ne pas rester plus longtemps silencieux« . Bien entendu, cette dénonciation de « génocide intellectuel » vise « la folie extrémiste d’un Zemmour et de ses adeptes ».

Culotté à l’extrême, Nabib Azergui fait part de sa résolution à s’opposer aux « pyromanes [qui] couvrent le feu (sic) d’une nouvelle guerre de religion désignant un ennemi de l’intérieur sous les traits du musulman » le président de l’UDMF prend d’ailleurs « ses responsabilités » en présentant sa candidature aux citoyens français qui n’attendaient que ça.

Nabib Azergui s’insurge en ces termes : « nous ne pouvons plus regarder notre pays sombrer dans l’obscurantisme sans nous mobiliser pour défendre l’Etat de droit et la République ». Ce monsieur pourrait-il nous rappeler les motivations de l’immense majorité des auteurs d’attentats sanglants en France depuis, au bas mot, 20 ans ?

Et Nabib Azergui de déplorer « les dissolutions d’associations aux prétextes fallacieux ».

Pense-t-il à Génération Identitaire ou aux Zouaves ?

Bien parti dans la provocation, le candidat musulman s’oppose également aux « entorses à la laïcité contre le culte musulman » que sa communauté « subit ».

Pour conclure, Nabib Azergui annonce un « tour de France » de son parti pour rencontrer « le peuple de France aux mille et un visages ».

Si l’UDMF obtient ses 500 parrainages, le zoo des candidatures à gauche aura donc avec Nabib Azergui un nouveau coefficient minorant qui affaiblira un peu plus encore le score de chacun.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

7 réponses

  1. Nagib, candidat à l’élection présidentielle, vous affirmez votre foi, c’est votre droit en France, bravo. En cela vous êtes différent de la majorité des autres candidats. Dans votre discourt vous défendez très bien les valeurs de notre France. Mais j’ai une question à vous poser : condamnez vous les 118 Sourates du Coran que j’ai trouvées contraires à nos lois ? Et donc interdirez-vous ce livre dans toutes les écoles, publiques ou privées de France ? ( Par exemple Sourate XXXIV « …flagellez chacun d’eux de 100 coups de fouet… »)

  2. Ce monsieur est quand même représentatif d’un courant qui semble assez présent chez les musulmans en France : non, non, non, on n’est pas islamistes, mais les mesures contre l’islamisme sont finalement des mesures contre les musulmans, donc elles sont condamnables. Ce qui revient à un constat d’une simplicité… biblique : islamistes et musulmans ont bien quelque chose en commun.

  3. Il n’y a eu aucun programme de présenté ! Ce personnage fait du blabla, mais qu’en est-il exactement de ses plans, surtout au point de vue financier, laïc, l’école, et le Covid, tout ça, finalement, à part se plaindre, de ses conditions et celles de ses congénères …. , je leur propose, que s’ils ne sont pas bien en France, il peuvent retourner dans leur propre pays, pour le sortir de la guerre, la pauvreté, alors qu’il y a tant à faire, tant de travail à accomplir, pour restaurer leur pays et qu’ils seraient tous plus heureux là-bas, parmi leur famille, qu’en France, où personne ne les retient !

  4. ce gars là ne citer que zemmour !
    j’en conclue donc que seul monsieur zemmour est apte à l’empêcher de nous suicider

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !