Espagne. Des centaines de clandestins algériens débarquent sur le littoral

espagne

Plus de 600 migrants, principalement algériens, ont été interceptés en Espagne en l’espace de quelques jours après avoir débarqué sur le littoral. De nouvelles arrivées de clandestins venant conclure une année 2021 qui a vu augmenté l’immigration illégale vers la péninsule Ibérique.

Espagne : des centaines de migrants ont débarqué sur le littoral

Tandis que de nombreux États européens sont occupés à terroriser leurs populations avec des mesures « sanitaires » toujours plus liberticides, les arrivées de migrants clandestins sur le Vieux continent n’ont pas cessé pour autant ces dernières semaines.

C’est notamment le cas de l’Espagne, qui a vu plusieurs centaines de migrants en provenance des côtes africaines accoster au cours des derniers jours. Selon le quotidien algérien El Watan, l’immigration illégale par voie maritime à destination de la péninsule ibérique n’a pas faibli ces dernières semaines malgré l’entrée dans la période hivernale.

Selon des chiffres collectés et publiés sur sa page Facebook par Francisco José Clemente Martín, un Espagnol travaillant pour le Centre international pour l’identification de migrants disparus (CIPIMD), une ONG dont le siège est situé à Malaga, les autorités auraient intercepté plus de 660 clandestins sur le littoral entre Motril et Alicante ainsi que sur les îles Baléares entre le 21 et le 26 décembre. Des migrants qui auraient embarqué à bord d’une cinquantaine de bateaux afin de gagner l’Europe.

80 % d’Algériens parmi les clandestins

Toujours selon les chiffres avancés par Francisco José Clemente Martín, sur les 660 migrants interceptés par les différents services espagnols, 80 % seraient d’origine algérienne. Les 20 % restants étant notamment composés de Marocains et autres nationalités africaines. Par ailleurs, 200 autres clandestins auraient réussi à gagner le territoire de l’Espagne sans être interceptés par la police nationale et la Guardia Civil.
Plus généralement, l’agence de presse turque Anadolu indiquait le 6 décembre dernier qu’au cours des neuf premiers mois de l’année 2021, pas moins de 14 000 migrants seraient parvenus à rejoindre les côtes espagnoles. Des clandestins partis depuis la côte ouest algérienne et le Maroc. Des chiffres détaillés par l’Ambassadeur et chef de la délégation de l’Union européenne en Algérie, Thomas Eckert, et qui ne prennent en compte que les individus secourus ou interceptés…
Quant à l’origine de ces migrants, les plus nombreux pour la période en question sont les Algériens, suivi des Marocains et des individus en provenance d’Afrique subsaharienne.
Le même Thomas Eckert a également précisé qu’avec 134 000 migrants clandestins accueillis en 2020, l’Union européenne avait connu une hausse de 68 % de l’immigration illégale par rapport à 2019.
En ce qui concerne la répartition géographique des flux, la voie principale d’accès à l’Europe demeure celle de la Méditerranée centrale, après embarquement des migrants depuis les côtes libyennes. En 2020, cet itinéraire aurait vu passer 48 000 clandestins au total. Précédant ainsi la route des Balkans (avec 40 000 migrants) puis celle de la méditerranée de l’Ouest via l’Algérie et le Maroc à destination de l’Espagne (14 000 individus).
Sur l’immigration extra-européenne illégale et le gouvernement socialiste espagnol :

Espagne. Immigration clandestine en forte hausse : de quoi satisfaire le gouvernement socialiste ?

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. « ESPAGNE. IMMIGRATION CLANDESTINE EN FORTE HAUSSE : DE QUOI SATISFAIRE LE GOUVERNEMENT SOCIALISTE ? » Les valeurs socialiste, sont donc internationales ! Heureusement la majorité des Français, en sont revenus.

  2. je suppose que les gilets de sauvetages ont été achetés par ces « migrants » donc ils n’ont plus un sou et on doit les nourir, les loger, les blanchir (oh non, c’est un mot tabou) leur donner un téléphone portable etc.

  3. Et bien sûr, ceux qui sont de coeur avec ces migrants ces « modernes  » se veulent en même temps les héritiers des poilus de la grande guerre ou des résistants de la seconde qui eux se battaient « dangereusement » contre d’autres envahisseurs . Les français ont muté, sans honte, ils n’ont plus que leur ridicule branché d’esclaves consentants .
    Ce pays est foutu

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !