Italie. Avec 35 000 clandestins débarqués en 2021, Lampedusa plus que jamais noyée sous l’immigration illégale

Lampedusa

À l’heure de dresser le bilan de l’immigration illégale à Lampedusa en cette fin d’année, les chiffres sont alarmants : plus 35 000 migrants sont arrivés sur l’île l’italienne en 2021. Un nombre record pour une situation dans l’impasse.

35 000 clandestins débarqués à Lampedusa en 2021

L’île de Lampedusa est plus que jamais confrontée à une pression migratoire sans précédent. Selon ANSA, la principale agence de presse italienne, l’année 2021 a vu l’immigration illégale franchir un nouveau cap sur l’île italienne, dont les capacités d’accueil des migrants sont désormais totalement saturées.

Ainsi, Lampedusa a connu le débarquement de plus de 35 000 clandestins au cours des 12 derniers mois, selon Maria Rita Cocciufa, préfet de la ville sicilienne d’Agrigente (la région administrative dont dépend l’île). À titre de comparaison, Lampedusa n’avait « seulement » accueilli qu’environ 20 000 migrants en 2020.

De par sa situation géographique, Lampedusa est l’un postes avancés de l’Union européenne en Méditerranée, en première ligne face aux côtes africaines, l’île n’étant située qu’à un peu plus de 300 kilomètres du littoral tunisien.

Lampedusa
Localisation de Lampedusa. Source : Google Maps

Une île de 6 500 habitants noyée sous les flux de migrants

Le modeste rocher, abritant une population d’environ 6 500 habitants, a vu, en cette année 2021, des embarcations de migrants débarquer sur ses côtes quotidiennement, avec parfois plus de 800 clandestins par jour.

Le 27 septembre dernier, un autre triste record était d’ailleurs battu : près de 700 migrants arrivèrent à Lampedusa à bord d’un bateau pêche, soit le plus grand nombre de personnes arrivées sur un seul et même bateau en 2021, du jamais vu depuis 2016. Par ailleurs, si l’Italie dans son ensemble a vu arriver plus de 66 000 migrants en 2021, Lampedusa en a accueilli plus de la moitié.

Plus généralement, les départs de bateaux de migrants depuis les côtes libyennes et tunisiennes à destination de l’Italie ont fortement augmenté ces 12 derniers mois. Et l’arrivée des conditions hivernales depuis quelques semaines n’a pas contribué à tarir ces flux.

Rappelons aussi que la population de Lampedusa est depuis longtemps excédée par les débarquements incessants de clandestins. À la fin de l’été 2020, le maire de l’île avait initié une grève générale afin d’alerter les autorités italiennes sur la situation. En vain.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !