«En matière d’expulsion, la vie familiale vaut plus que le casier judiciaire » : le préfet condamné à régulariser un immigré délinquant

Emmanuel Macron et son ministre de l’Intérieur G. Darmanin prétendent lutter contre l’immigration illégale mais un tribunal administratif peut condamner un préfet à régulariser un immigré délinquant. Le préfet du Maine-et-Loire vient ainsi d’être condamné pour avoir refusé un titre de séjour à un clandestin multi-récidiviste, rapporte Ouest-France.

Les faits

Un Marocain de 54 ans, condamné à plusieurs reprises pour escroquerie, trafic de stupéfiants et vol, mais marié avec une Française avec laquelle il a eu des enfants, s’est vu refuser un titre de séjour par le préfet.

La condamnation du préfet par le tribunal administratif

Le  tribunal administratif, ayant été saisi, a donné raison à cet immigré. Il a condamné le préfet à le régulariser dans un délai de deux mois, révèle Ouest-France, qui titre qu’en « matière d’expulsion, la vie familiale vaut plus que le casier judiciaire ».

Cet exemple confirme une nouvelle fois que certaines dispositions législatives protègent les immigrés délinquants et / ou illégaux contre les décisions des préfets en matière d’expulsion.

Cela prouve qu’il y a loin des discours à la réalité du terrain

Quel gouvernement décidera de mettre un terme à cette anomalie?

JF Lebreton

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Maron veut remplacer les français par des voyous meurtriers, voleurs et violeurs, c’est vraiment l’antéchrist que la France à mis en place, à nous de l’enlever, ou alors les Français sont vraiment des c…

  2. C’est bien simple si le gouvernement ne se décide pas a prendre des décisions drastiques a l’encontre de ces déchets de l’humanité se seras aux citoyens de faire justice car à l’heure actuel les immigrés dont les criminelles ont plus de droits que les Français ainsi que toutes les aides possibles et imaginables , ,les pseudos bien pensant pourtant minoritaires sont ceux qui sont entendus et suivis à tord pour les victimes et les futurs victimes car ces déchets recommencerons une fois sortis de prisons !!!!

  3. jamais ils ne proposent à la famille du délinquant de rentrer au pays d’origine ! pourquoi toujours rester ici ?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !