Ukraine. Des soldats formés avec le « Livre vert de l’IRA » pour se préparer à la guérilla contre la Russie.

Le journal Sunday World révèle que le livre vert de l’IRA, contenant le code de conduite du Provisionnal a été traduit en ukrainien en 2018 et remis aux nouvelles recrues dans l’armée ukrainienne pour qu’elles l’étudient.

Il a circulé au cours des quatre dernières années dans le but d’éduquer les soldats sur les meilleures tactiques et stratégies à utiliser dans une campagne militaire réussie. On pense qu’un général de l’armée effectuant des recherches sur la guerre est tombé sur le « Livre vert » en ligne et a ordonné qu’il soit traduit et republié.

Le livre contient des informations sur :

  • la philosophie politique de l’IRA
  • l’histoire de l’Irlande en termes de lutte contre l’occupation de l’Irlande
    les objectifs militaires de l’organisation
  • la stratégie militaire pour les combattants de la guérilla
  • l’équipement et les outils militaires pouvant être utilisés par les combattants de la guérilla
  • l’équipement militaire et la formation aux outils dont dispose l’IRA
  • les techniques de propagande sur le théâtre d’opérations
  • les techniques d’interrogatoire et la manière d’y résister
  • Le livre comprend également des références à la formation, au développement et aux tactiques employées par les forces régulières et irrégulières/spécialistes dans les armées modernes – en particulier celles de l’armée britannique.

Il est lu aujourd’hui par les soldats ukrainiens qui luttent contre l’invasion de leur pays par la Russie. Le texte traduit comprend également des images du célèbre mur à pignons de Derry, où il est écrit « Vous entrez maintenant dans le Derry libre ».

Le livre de 160 pages a été édité par Oleh Feschowetz, un éditeur qui vit dans la ville assiégée de Lviv. Le livret comporte une publicité avertissant les soldats de se taire lorsqu’ils sont en public, par crainte des espions et des rabatteurs.

« Dans les taxis. Au téléphone. Dans les clubs et les bars. Aux matchs de football. À la maison avec des amis. N’importe où ! Quoi que vous disiez – ne dites rien », prévient-il.

La préface ukrainienne du livre, Irish Republician Army : Strategy and Tactics,précise qu’il s’agit d’une collection commentée de documents de l’IRA qui ont été mis à la disposition du public dans diverses circonstances.

« Conçu pour le recrutement de stagiaires, l »IRA révèle son histoire militaire et sa structure organisationnelle, la stratégie et les tactiques de lutte, les questions d’équipement et d’armement, la sécurité ainsi que la formation morale et psychologique des volontaires. Il est destiné aux officiers, sergents et soldats des forces armées ukrainiennes. Aux agents de renseignement, aux chercheurs en histoire de l’insurrection et de la contre-insurrection. Aux enseignants des établissements d’enseignement militaires et civils, aux cadets et aux étudiants », est-il indiqué.

Le Livre vert était initialement un manuel de formation et d’initiation publié par l’Armée républicaine irlandaise à l’intention des nouveaux volontaires. Il a été adopté par l’IRA provisoire et comprend une déclaration des objectifs militaires, des tactiques et des conditions de la victoire militaire contre le gouvernement britannique.

Le Livre vert sert de manuel de conduite et d’initiation à l’organisation depuis au moins les années 1950.

Le Livre vert était remis aux volontaires de l’IRA dans le cadre de leur formation et est considéré comme un document secret qui ne doit pas être révélé ou discuté avec des non-membres de l’IRA.

Afin de protéger l’organisation, la divulgation de son matériel de formation et de tout autre document de formation, y compris le Livre vert, aurait entraîné des sanctions sévères pouvant aller jusqu’à la cour martiale. Une fois délivré, chaque volontaire, comme en Ukraine aujourd’hui, est censé étudier et apprendre de son exemplaire du manuel, appliquer les règles qui y sont données et mettre en pratique les leçons tirées.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. J’ espère qu’ils nont plus les Thomsons à chargeur camenbert, parce qu’ils vont être vitrifiés si vite qu’ils n’auront même pâs le temps de les alimenter !!!!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !