Election présidentielle 2022. Pour se prémunir de fraudes électorales, un appel national à l’observation du scrutin

La France n’est pas exemptée de potentielles fraudes électorales. Bourrage d’urnes, menaces, bulletins oubliés, ont déjà été rapportés pour des élections précédentes, il n y a donc aucune raison, notamment à un moment décisif comme l’élection présidentielle puis les législatives qui suivent, que les mêmes méthodes soient employées ici ou là.

D’où le lancement d’une association et d’un appel national à l’observation du scrutin présidentiel que voici ci-dessous :

             La confiance en nos institutions est le fondement de notre démocratie. Or, depuis de nombreuses années, c’est la défiance qui l’a peu à peu emporté, en témoigne les taux d’abstention de plus en plus hauts au fil des scrutins, jusqu’aux dernières régionales où une écrasante majorité de Français se sont abstenus. 

Dès lors que la société civile vote, il paraît normal que la société civile s’assure directement de la bonne tenue du scrutin, et que le nombre de scrutateurs et délégués soit démultipliés par un grand appel national à tous les volontaires de la société civile. Paradoxalement, si de nombreux citoyens s’abstiennent de voter, nombreux parmi les abstentionnistes sont prêts à s’y rendre pour participer à son encadrement collectif. 

Une échéance électorale importante nous attend les 10 et 24 avril 2022 : l’élection présidentielle.  

L’association AVEC (Association de Vérification des Élections par les Citoyens) a été constituée afin de restaurer la confiance à l’occasion du vote le plus considéré par les Français, puisqu’il désigne l’occupant de la fonction suprême de notre République.  

Cette association a pour vocation d’organiser une observation exhaustive des résultats qui sortiront des urnes lors des 1er et 2ème tours des présidentielles. Pour ce faire, des citoyens anonymes seront recrutés sur la base du volontariat dans chaque bureau de vote en France métropolitaine, dans les territoires d’Outre-Mer et auprès des Français de l’étranger.  

Leurs observations respectives serviront à vérifier le bon déroulement du processus électoral aussi bien lors de sa tenue en bureau de vote, que lors du dépouillement, etc. 

Ce grand élan citoyen d’organisation et d’intelligence collective a pour objectif la réappropriation de la chose publique par la société civile, le regain de dynamisme démocratique et une mission d’information objective, vérifiée et vérifiable.  

             Mesdames et Messieurs, notre mission citoyenne est apolitique et décorrélée de tout soutien à quelque candidat que ce soit, et à tout intérêt autre que celui d’informer nos concitoyens de manière éclairée. Notre organisation est solide et appuyée par des membres compétents (informaticiens, statisticiens, juristes, journalistes…). 

Afin de nous soutenir dans cette mission, nous faisons appel à tous les renforts possibles : associations, collectifs, citoyens et élus du peuple sensibles à la régularité démocratique, qu’ils soient candidats à l’élection présidentielle, qu’ils aient eu des difficultés à réunir les parrainages nécessaires, qu’ils soient actifs ou retirés de la vie politique.  

Et nous en appelons tout particulièrement, à vous, Maires de France et agents des services des mairies qui seront concrètement chargés de la bonne tenue du scrutin à l’élection présidentielle, pour soutenir par tous les moyens possibles la logistique nécessaire à une vérification exhaustive de la régularité de ce scrutin. 

L’enjeu le plus crucial étant de recruter les scrutateurs dans les bureaux de vote et possiblement, si quelques candidats y consentent, des délégués pour faciliter les observations multiples, ce qui assurera à tous les candidats un « scrutin des mieux scrutés », par avance, nous vous remercions de votre soutien inconditionnel. 

Mesdames et Messieurs, nous savons à quel point l’intérêt supérieur du peuple Français est la vocation à laquelle vous vous êtes engagés, et nous espérons que cette vocation saura guider votre soutien envers notre action. 

Veuillez agréer nos salutations citoyennes, 

Pour tout autre renseignement, voir ici.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. Dites donc Breizh Info ! AVANT de relayer de telles informations, il serait souhaitable de les vérifier, non ???
    Car dans le contexte « brûlant » dans lequel nous évoluons, cette initiative tombe comme du pain bénit et nombreux sont ceux qui pourraient non seulement leur donner toutes les infos qu’ils demandent (nom, prénom, numéro de mobile, adresse mail et bureau de vote) mais aussi leur faire un don.
    OR, APRÈS VERIFICATIONS :
    – cette assoc ne donne AUCUN nom ni numéro de téléphone, seulement une adresse (30-32 boulevard Sébastopol à Paris 04) ;
    – adresse qui correspond à un ensemble de bureaux et agences, dont certains sont VIRTUELS ;
    – et elle n’est à cette heure (dimanche 27 mars 2022 au soir) aucunement enregistrée au Journal Officiel.
    Donc QUI se trouve derrière ???
    Merci de nous en dire plus.
    Ce sont peut-être des gens très bien ! Mais il faut s’en assurer !

      1. Je découvre ce 31 mars votre lien mais voilà : « Erreur 404 Page not found. »

        En réalité, le site a changé de forme et de nom. Ce n’est plus avecnous.org mais avecnous2022.net.

        Le problème est qu’ayant l’habitude de tout archiver et de faire des captures d’écran, il m’est facile de prouver les changements…
        Or, cette structure initialement domiciliée de façon virtuelle dans un bureau parisien boulevard Sébastopol, se retrouve maintenant dans le 3è arrondissement de Lyon dans un local aux abords « minables ».
        Ensuite, il y a bien désormais UN nom associé : Alexandra CANAVELIS…. (et il est précisé que l’association est EN COURS D’IMMATRICULATION
        Qui est-elle ? Celle qui était tête de liste MODEM pour les législatives de 2007 dans la première circonscription du Val d’Oise ? la responsable France du contrôle interne et financier chez Novartis Pharma ? Dans tous les cas, elle est sur Paris. Alors est-elle la même que celle de Lyon ?
        Et sur le site, dans l’onglet « on parle de nous », on découvre une vidéo très courte (1’13), SEULE et UNIQUE vidéo d’une chaine qui appartient à un inconnu qui a pris soin de désactiver les commentaires également. Et il s’agit d’une vidéo de Philippe WERBER.
        Franchement, tout ceci ne fait pas très sérieux.
        Pourtant, l’idée est excellente.
        Mais pour moi, c’est désormais plié : je ne me mets pas à disposition de personnes qui m’imposent de leur décliner toutes mes informations alors qu’elles-mêmes ne font que jouer à cache-cache.
        Dommage….

  2. Bonjour,

    C’est justement parce que cette initiative de surveillance des éléctions dérange le pouvoir qu’on met des bâtons dans les roues à ces associations, et qu’elles doivent se protéger. Peut-être que certaines sont infiltrées, c’est possible, mais la guerre de l’information fait rage en cette époque. Ca ne coûte rien de participer à cette vérification, donner son nom, prénom etc. c’est fait tous les jours un peu partout, s’ils veulent savoir des choses sur nous (je parle du pouvoir et de ce qu’il y a derrière), c’est devenu de plus en plus facile avec Internet et la numérisation, centralisation, privatisation de tellement d’informations, plus le piratage informatique et les rançons etc. Bref, la priorité c’est de prendre conscience de la fraude électorale, que tout le monde le voit, que le peuple français s’investisse à nouveau dans la vie de la cité (la Politique), et donc qu’il se montre, qu’il arrête de se laisser faire, de laisser faire cette pseudo-élite auto-proclamée.

    Bon vote à tous et vive la France !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !