Tyrannie sanitaire à l’école : Le Ministre de l’Education nationale se soustrait-il à ses promesses tenues en séance publique ?

masque

Le 14 mars 2022, se tenait une réunion publique dans le Val d’Oise sur le sujet de la jeunesse et de l’éducation, avec la présence du Ministre de l’éducation nationale Jean Michel Blanquer.

Une réunion à laquelle les Mamans Louves, association de protection des enfants et des plus jeunes face à la tyrannie sanitaire, s’étaient invitées « pour une fois de plus demander au ministère de nous recevoir afin de débattre des mesures sanitaires imposées en milieu scolaire qui ont engendré une détresse psychologique sans précédent chez les enfants et les jeunes ».

Tyrannie sanitaire, masque obligatoire…Alexis Da Silva (Les Mamans Louves) : « Nos enfants sont en détresse psychologique » [Interview]

A l’issue de cette invitation, une promesse de réunion avait été faite par le ministre, publiquement. Mais non tenue manifestement, d’après un communiqué envoyé à la presse par les Mamans Louves. « 14 jours plus tard, nous n’avons aucun courrier officiel pour honorer cet engagement malgré nos relances officielles. Après 2 ans de sollicitations restées ignorées par le gouvernement, et un constat sans appel reconnu par les instances elles-mêmes, les Mamans Louves sont bien déterminées à poser ce sujet prioritaire avec les décisionnaires du pays. Par ailleurs, nous aurions pu nous satisfaire du relais médiatique de cette soirée si la presse avait fait l’effort d’y relayer notre message. Malheureusement la seule chose relayée a été les huées envers le président Macron décrié par les citoyens présents, scandant « Macron démission ». Cela soulève un véritable questionnement sociétal. La détresse psychologique des enfants, problème majeur de santé publique n’intéresse t-elle donc personne ? Notre société semble en totale perdition. Quand chacun va t-il prendre ses responsabilités ? Nous appelons tous les médias à soutenir notre combat et à exercer leur rôle d’information. Au nom des enfants, il y a urgence »

Il est vrai qu’entre les enfants ayant des retards d’élocution, ceux qui ont un retard d’apprentissage après deux années de confinement et d’obsession sanitaire des professeurs qui ont parfois fait tout, sauf de l’instruction, et le retour du masque dans certains établissements…il y a de quoi s’interroger sur les priorités du ministre.

Crédit photo : DR
[cc] BREIZH-INFO.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !