Quand les LGBT rennais « partagent des lectures » avec les familles et les enfants

Le 02 avril dernier l’association Iskis (« étrange » en breton) a invité les familles et les enfants LGBT a « partager des lectures » en collaboration avec la « biblio J » une « bibliothèque jeunesse queer ».

Mais qu’est-ce qu’est cette Biblio J ?

Selon Iskis, c’est une « chouette bibliothèque jeunesse nouvellement arrivée à Rennes, qui propose des espaces de lecture avec une grande diversité d’albums jeunesse à consulter sur place. Le but est de proposer aux enfants des livres qui leur ressemblent, avec des héroïnes pas forcément blanc.hes, qui ne correspondent pas forcément aux stéréotypes de genre, et des familles qui ne correspondant pas forcément au schéma « un papa, une maman », etc. »

Lors de cette rencontre, les enfants ont pu passer une chouettemoment avec « des jouets, des coloriages et des animateurices ».

Les enfants rennais ont donc pu éventuellement écouter de belles histoires pour la jeunesse comme « Feminist Baby » ou « Mes deux papas » ou encore « la petite fille qui avait deux papas » sans oublier « la princesse qui n’aimait pas les princes » et « Jean a deux mamans ».

Pour aider Biblio J, une cagnotte a même été mise en place, l’affiche d’appel résumant ainsi la démarche :


Après ce premier appel aux dons, Biblio J entend « demander des subventions ».
En attendant les personnes intéressées peuvent toujours rentrer en contact avec Sacha Haïm SG qui se présente comme un animateur de Biblio J. Ce monsieur se définissant sur sa page Facebook comme « TrannyButch Papa TransPédé Juif Gros et pas toujours fonctionnel… »

Que dire ? Qu’on peut comprendre pourquoi certains gouvernements de l’Union Européenne tracent d’autres routes pour protéger leurs enfants ?

Référendum en Hongrie. Les Hongrois votent pour protéger les enfants de l’influence LGBTQ, mais le vote n’aura qu’une valeur consultative

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. ils sont devenus fous ! mais le pire c’est qu’ils trouvent des gogos qui sont persuadés du contraire

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !