Ne pas voter est une faute contre l’intelligence [L’Agora]

Pour tous ceux qui critiquent Macron, l’oligarchie, et le Great Reset, pour tous ceux qui ont compris que la Bretagne, la France et l’Europe en général étaient gravement menacées dans leur existence, pour tous les patriotes, pour les souverainistes, pour ceux qui sont attachés à leurs libertés, pour ceux qui veulent préserver la paix, pour les ennemis de la corruption, ne pas voter est une faute contre l’intelligence.

Et pourtant, de nombreux éléments poussent les citoyens à se détourner du vote : Le faible niveau des oppositions et leurs défauts, le sentiment entretenu par les médias et les sondages que tout est joué d’avance, la conviction que les élections sont truquées, et celle qu’il n’y a pas de solution politique à nos problèmes.

Une action militante très peu coûteuse

Tous ces arguments sont en partie valables, mais sont plus fondés sur le désespoir et la démobilisation que sur la détermination à gagner un jour, avec tous les moyens disponibles. Car il est une vérité absolue : le vote est une action militante très peu coûteuse et qui peut avoir de très grosses conséquences. Il est donc idiot de se priver de cette arme à faible coût et au potentiel très fort. L’énervement du système face aux succès d’un Orban, d’un Vucic, d’un Trump ou d’un Salvini, qui ne sont pourtant pas parfaits loin de là, est un témoignage très net de l’utilité du vote. (C’est aussi un témoignage très net de l’insuffisance du vote, mais c’est un autre débat).

D’abord, le fait qu’aucun candidat ne suscite notre adhésion complète : c’est la plus mauvaise excuse. On a les candidats qu’on mérite, et, si on n’est pas satisfait, charge à nous de nous présenter. Dans tous les cas, certains des candidats permettront de freiner durement les visées mondialistes, et de secouer et purger en partie le microcosme des destructeurs de notre pays. Les exemples ci-dessus en sont la preuve. Et la théorie du « tous pourris » entretenue par la caste médiatique vise à nous démobiliser. Pourquoi donc s’y résoudre ?

Tout n’est pas joué d’avance…

Ensuite, le fait que tout semble joué d’avance. Si les médias développent tant d’énergie et nous entretiennent dans ce sentiment, c’est qu’ils ont intérêt à nous démobiliser. Parce qu’il est intéressant pour eux de démobiliser les opposants tout en faisant des appels à la participation citoyenne auprès des « golems » et « normies » qui votent pour eux : 2 cibles différentes, 2 communications politiques différentes.

L’idée selon laquelle les élections sont truquées est peut-être vraie. Mais il faut garder à l’esprit que c’est très difficile à réaliser en France (on n’est pas aux USA). Si vous ne votez pas pour cette raison, c’est vous soumettre sans pousser l’adversaire à la faute. Du coup ils n’ont même pas besoin de tricher. C’est très bête. Et l’argument selon lequel la participation donne du crédit à la supercherie est fallacieux, car si fraude il y a, elle est au moins aussi facile avec de l’abstention massive, et ils se foutent de leur légitimité électorale. Si vous croyez à la fraude massive, il existe des initiatives citoyennes pour contrôler les élections, et vous vous devez donc d’y participer pour essayer de vous battre à votre niveau pour votre pays : (1)Contrôle-citoyen.fr avec le projet RECIPROC notamment.  (1)

Si enfin vous pensez qu’il n’y a pas de solution politique à nos problèmes, même avec le plus pur et motivé des dirigeants qui serait élu, alors c’est que vous œuvrez quotidiennement à une autre solution qui vous permette de prendre le pouvoir. Ou alors vous n’êtes qu’un illuminé critique pas constructif. Et quand bien même, ça ne coûte rien d’aller glisser un papier pour déstabiliser le système en place avec un candidat qui ne soit pas totalement aligné. Ça peut aider à basculer.

Le vote est un des moyens d’opposition facile

Alors, sans illusions, il est utile d’aller voter. L’erreur serait de tout miser dessus et de se contenter de s’en remettre à ce petit geste. Au pire, ça permet de jeter un peu de sable dans leurs rouages à peu de frais, au mieux pour bousculer leurs plans avec un élu un peu revêche. Sinon, leur plan va se dérouler sans accroc : Great Reset, identité numérique, vaccinations obligatoires, grand remplacement, contrôle social à la chinoise, scolarisation forcée de vos enfants dans des « écoles républicaines »… Il n’y a pas de solution miracle. Mais il est stupide de ne pas faire feu de tout bois. Le vote est un des moyens d’opposition facile. Il faut le prendre pour ce que c’est, et voter.

Jean-Pierre Lamorgue

(1) Le projet RECIPROC de contrôle-citoyen.fr permet à chaque citoyen de participer au recomptage national collaboratif des résultats aux élections. Cela permet de s’assurer que les résultats remontés en interne et sans contrôle par l’exécutif via les préfectures soit conforme aux résultats comptabilisés localement. Cela nécessite la participation de citoyens volontaires partout sur le territoire pour remonter les résultats des bureaux de vote de leur commune. L’idéal est de coupler cette action de recomptage avec celle de scrutateur ou d’assesseur lors du dépouillement.

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. ne pas voter n’est ni une faute , ni un acte de rejet du système , c’est un acte de complicité avec le système justement

    1. ne pas voter est un acte de complicité avec le système ? et voter ne l’est pas ? A moins que tu ne votes Poutou, je comprends pas ton propos…

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !