SOS Calvaires. Les Consolatrices, ces catholiques qui rénovent croix et crucifix

Les Consolatrices font partie de l’association SOS Calvaires, dont nous avons interrogé les responsables ici. Ce sont des militantes catholiques qui rénovent les crucifix, accomplissent une mission à la fois éducatrice, civilisatrice, réparatrice… et artistique !

Depuis sa création, en janvier 2022, on retrouve cette section féminine à Angers puis Nantes, puis à Rennes, Saint-Malo, Saumur et La Roche-sur-Yon, pour un total de six antennes en quelques mois.

Les Consolatrices, mode d’emploi 

Voici ce qu’indiquent les responsables de l’association ;

Flâner chez Emmaüs, dans les brocantes, explorer le grenier d’une grand-tante éloignée ou vider celui d’un voisin qui déménage, repérer les stands de bibelots des kermesses, pour trouver des crucifix et les sauver de la poussière, de l’oubli ou de la destruction.

Commander et réceptionner le matériel contenu dans les kits.

Dans un sac, mettre un crucifix, du papier à poncer, deux petits pots de peinture, l’un pour le Christ en métal, l’autre pour le bois de la croix, des attaches, des clous et une fiche explicative pour préparer les kits de restauration.

Distribuer les kits aux Consolatrices.

Organiser des ateliers de restauration entre Consolatrices autour d’une grande table et d’un thé ou simplement poncer et peindre dans sa cuisine en écoutant Mozart avec un bon café.

À l’occasion d’un vide-grenier, à la sortie d’une messe ou lors d’une petite exposition-vente, trouver des occasions et des idées pour vendre les crucifix restaurés.

À cette liste non exhaustive de tâches diverses et variées, ajoutons celle, non exhaustive également, des multiples avantages offerts aux Consolatrices : souplesse d’une organisation autonome, occasion d’être apôtre, joie d’une activité manuelle délicate qui rompt avec le quotidien, renforcement du lien social et de la charité fraternelle, vertu de l’exemple, grâces reçues… Quant aux inconvénients, vous les chercheriez en vain, il n’y en a aucun !

Il reste encore bien des crucifix au bois délavé dans les greniers de France… Si vous disposez d’un peu de temps pour chiner ou pour peindre, si vous voulez transmettre la foi par l’exemple en vous associant à l’œuvre de restauration chrétienne de SOS Calvaires, n’hésitez plus, rejoignez les Consolatrices en écrivant à [email protected] !

Pour le côte historique et religieux, il faut se rappeler que Marie, la mère de Jésus, Marie Madeleine et Véronique sont les figures féminines de la croix que l’on appelle les consolatrices.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !