Lannion. Un gang de Géorgiens et un clandestin marocain impliqués dans divers vols

Après avoir sévi dans le Trégor, un gang de voleurs géorgiens a été interpellé à Brest, l’un de ses membres se trouvant en situation irrégulière en France. Tout comme ce migrant marocain, lui aussi arrêté pour vol à Lannion…

À Brest, une nouvelle équipe de voleurs géorgiens arrêtée

La Bretagne, un territoire attractif… y compris pour les voleurs étrangers. Depuis le début de l’année, plusieurs affaires de vol impliquant des gangs géorgiens ont été à déplorer dans la région. Et une nouvelle est venue s’ajouter à la liste ces derniers jours.

Après une enquête menée depuis le mois de décembre 2021 par les gendarmes de la compagnie de Lannion, quatre individus ont été interpellés lors d’une opération menée à Brest le 4 mai dernier dans un quartier « sensible ». Des interpellations ayant nécessité la présence de 25 gendarmes. Par ailleurs, un autre homme avait précédemment été arrêté à Rennes au mois de février. Les protagonistes sont âgés de 21 à 25 ans.

Ce groupe de Géorgiens est soupçonné d’être l’auteur d’une série de vols commis dans plusieurs magasins de la zone commerciale de Keringant, à l’entrée de Lannion, et située sur la commune de Saint-Quay-Perros, notamment à Darty, Fnac et Maison du Monde. Des faits s’étant déroulés le 28 décembre 2021.

Ce jour-là, les forces de l’ordre étaient arrivées trop tard sur place, de quoi laisser le temps à ces voleurs expérimentés de prendre la fuite. Des gangs de Géorgiens que le commandant Alban Noguès, à la tête de la compagnie de gendarmerie de Lannion, décrit auprès d’Ouest-France comme faisant partie « de groupes criminels organisés » et étant « rapides et mobiles ».

Une perquisition fructueuse

Dans l’un des deux appartements brestois perquisitionnés, les gendarmes ont mis la main sur une partie du butin des Géorgiens. À savoir de grandes quantités de vêtements volés sur lesquels les étiquettes et les antivols étaient toujours présents, mais également du matériel hi-fi ou encore des parfums. Un butin destiné à être recelé à d’autres organisations criminelles.

Suite à cette opération de gendarmerie, l’un des quatre Géorgiens, se trouvant en situation irrégulière sur le territoire français, a été conduit au centre de rétention administrative de Rennes en vue de son expulsion vers la Géorgie. Ses trois comparses, après avoir été ramenés à Lannion, vont être convoqués devant le tribunal de Guingamp car faisant l’objet d’une COPJ (convocation directe à une audience devant le tribunal).

Le voleur marocain reconduit à la frontière

Toujours à Lannion, c’est un marocain qui a été appréhendé sur la place de Marchallac’h par les policiers jeudi 5 mai en soirée. Plus tôt, dans l’après-midi, il avait volé des parfums dans un magasin du centre-ville. L’individu âgé de 18 ans n’avait manifestement pas pris garde au dispositif de vidéosurveillance dont était dotée la boutique. Grâce aux images enregistrées, les policiers ont donc pu rapidement l’identifier. Lors de sa garde à vue, le Marocain aurait reconnu les faits.

Se trouvant, lui aussi en situation irrégulière en France, le voleur, déjà bien connu des services de police, était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire. Convoqué au tribunal de Guingamp le 23 septembre prochain, le migrant marocain sera ensuite reconduit à la frontière.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

  1. ben il faut bien que ces gars vivent correctement, les subsides gouvernementaux sont si faibles!
    d’ailleurs les gens ont en écrasante majorité voté pour que ça continue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !