Déménagement. Quelles aides financières en cas de changement de logement ?

Déménagement

Un projet de déménagement dans les cartons ? Il est peut-être encore temps de s’intéresser aux différentes aides accessibles en cas de changement de logement. Voici quelques rappels utiles sur le sujet.

Quand déménagement rime avec dépenses

C’est un lieu commun : un déménagement peut coûter cher. Toutefois, il est possible d’avoir recours à certaines aides en fonction de sa situation.

Tout d’abord, si le changement de logement intervient parce que la famille s’est agrandie, cette dernière peut recevoir une prime de déménagement versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF). Cette prime est attribuée aux familles de trois enfants et plus qui seraient bénéficiaires d’une allocation de logement familiale (Alf) ou d’une aide personnalisée au logement (Apl).

Quant à la période de versement de cette prime déménagement, la famille peut la percevoir à partir du 3e mois de grossesse et avant le 3e anniversaire du dernier enfant. L’aide en question pourra alors contribuer à payer, entre autres, la société de déménagement, les frais de garde meuble ou encore les frais liés à la location d’un utilitaire si le déménagement est réalisé par la famille elle-même.

Concernant le montant de la prime, il est calculé sur les frais réellement engagés pour le déménagement, tout en étant plafonné. Un plafond fixé à 1 013,47 € pour trois enfants à charge (84,46 € par enfant supplémentaire) au 1er avril 2022. À titre indicatif, chaque année, ce sont environ 4 000 personnes qui bénéficient d’une aide avoisinant les 700 €. Pour être recevable, un dossier doit être envoyé dans les six mois suivant le déménagement en faisant suivre à la CAF des justificatifs comme la facture du déménageur, des frais de location de véhicule, d’essence, de péage, etc.

Mobilité professionnelle : des aides possibles

Par ailleurs, ce coup de pouce financier en cas de changement de logement n’est pas réservé exclusivement aux familles nombreuses. Ainsi, dans le cadre d’un déménagement visant à se rapprocher de son travail ou à saisir une opportunité professionnelle, il est possible de bénéficier du dispositif Mobili-Pass mis en place par Action Logement.

Cette aide peut être versée à la personne déménageant dans un autre logement pour des raisons professionnelles, qu’il s’agisse de sa nouvelle résidence principale ou d’un second logement pour le travail.

Toutefois, quelques critères sont à respecter pour le potentiel bénéficiaire :

  • il est salarié d’une entreprise (non agricole) employant au moins 10 personnes ;
  • il déménage pour des raisons professionnelles ;
  • une distance d’au moins 70 km sépare son ancienne résidence de sa nouvelle résidence ou plus de 1 h 15 sépare son ancienne résidence de son nouveau lieu de travail.

À condition de ne pas dépasser certains plafonds de ressources, un accompagnement et une partie des dépenses peuvent être couverts par une aide pour atteindre 2 200 € ou par un prêt à taux réduit. Quant au délai octroyé pour faire les démarches, le dossier doit être envoyé dans les six mois succédant le déménagement.

Il est également à noter qu’une aide de 1 000 € peut être versée aux demandeurs d’emploi reprenant une activité.

Enfin, il faut savoir que le Fonds de Solidarité Logement, géré par les Conseils généraux, peut aussi prendre en charge tout ou partie des frais de déménagement. Pour en savoir plus, il est recommandé de se rapprocher des services du Conseil général de son département puisque les règles fixées évoluent selon les territoires.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Michael Barbereau) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !