Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allocation de rentrée scolaire. Tout ce que vous devez savoir sur cette aide revalorisée en 2023

Visant à couvrir les frais associés au retour en classe pour les familles françaises, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) a été revalorisée de 5,6 % pour cette année 2023. Quant aux démarches pour en bénéficier, elles varient en fonction des situations. Tour d’horizon.

L’ARS, une aide attendue par les familles

À quelques semaines de la rentrée scolaire, les frais inhérents à cette dernière sont d’ores et déjà une préoccupation pour de nombreuses familles françaises. Pour y faire face, la Caisse d’allocations familiales (CAF) et plus rarement la MSA (Mutualité sociale agricole) devraient verser cette année l’allocation de rentrée scolaire (ARS) à près de trois millions de familles pouvant en bénéficier.

Cette allocation de rentrée scolaire est, comme son nom l’indique, destinée à soutenir les familles dans le financement des dépenses associées au retour en classe, de l’achat du cartable et autres fournitures en passant par les vêtements. Toutefois, elle est aussi conditionnée en fonction d’un plafond de revenus (sur l’année N-2) du foyer. En cas de léger dépassement, une allocation de rentrée scolaire différentielle (soit une partie de la prime) peut toutefois être versée malgré tout par la CAF.

Concernant les critères d’attribution de l’ARS, l’aide est destinée à tous les parents d’enfants âgés de six à 18 ans, c’est-à-dire à ceux nés entre le 16 septembre 2005 et le 31 décembre 2017. Des enfants qui doivent être par ailleurs scolarisés ou en apprentissage dans un établissement public ou privé.

Le montant de l’allocation de rentrée scolaire revalorisé en 2023

Si les bénéficiaires concernés ont pu percevoir l’allocation de rentrée scolaire dès le 1er août dernier dans les départements de Mayotte et de la Réunion, le paiement en métropole et dans les départements de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Martinique intervient quant à lui le 16 août 2023.

Pour cette année, les montants de l’allocation de rentrée scolaire ont été revalorisés de 5,6 % par rapport à 2022. En clair, cette aide s’élève en 2023 à 398,09 euros pour les enfants de 6 à 10 ans, 420,05 euros pour les enfants de 11 à 14 ans, et 434,61 euros pour les adolescents de 15 à 18 ans.

Quant aux conditions de ressources à respecter pour pouvoir en bénéficier, le plafond à ne pas dépasser est fixé à 25 775 euros annuels pour un enfant à charge. Puis augmente de 5 948 euros par enfant à charge supplémentaire, comme l’indique le tableau ci-dessous :

allocation de rentrée scolaire

Source : caf.fr

Quelles démarches en fonction des situations ?

Pour se voir verser des allocations préscolaires, les démarches à réaliser varient selon les cas. Les parents déjà allocataires et dont les enfants sont âgés de 6 à 15 ans au 31 décembre suivant la rentrée n’ont aucune démarche à faire.

En ce qui concerne un enfant de moins de six ans inscrit au CP, les parents doivent envoyer à la Caisse d’allocations familiales son certificat de scolarité transmis par l’école.

Pour les enfants âgés de 16 à 18 ans et scolarisés ou en apprentissage, il revient aux parents de déclarer sur le site de la CAF que leur enfant est toujours scolarisé ou en apprentissage pour la rentrée 2023.

Enfin, pour les parents n’étant pas allocataires, il leur faut télécharger un formulaire, toujours sur le site de la CAF, puis l’imprimer et le renvoyer complété auprès de la caisse de leur département afin de déclarer leur situation.

Quant aux personnes relevant du régime agricole, la demande d’allocation de rentrée scolaire est à effectuer sur le site de la Mutualité sociale agricole.

Enfin, les services de la Caisse d’allocations familiales rappellent également que les bourses de collège et de lycée attribuées par le ministère de l’Education nationale sont cumulables avec l’ARS. Ces aides, elles aussi attribuées sous condition de ressources, ont vocation à aider les parents dans le financement des frais de scolarité de leurs enfants pour les rentrées au collège ou au lycée (publics, privés ou au CNED).

Les modalités concernant ces demandes de bourses, réalisables jusqu’au 19 octobre prochain pour la rentrée 2023, sont à consulter sur le site du ministère.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Allocation de rentrée scolaire. Tout ce que vous devez savoir sur cette aide revalorisée en 2023”

  1. Prétet Yvette dit :

    Je pense que ”l’allocation de rentrée scolaire” devrait être en ”bons d’achat”…Une de mes amies, travaillant à La Poste, m’a dit que, tous les ans, au moment de la rentrée scolaire, elle voit des musulmanes envoyer dans ”leur” pays ”l’allocation de rentrée scolaire”…,d’autres parents s’en servent pour acheter un téléviseur…mes trois enfants ne changeaient pas de cartable à chaque entrée scolaire, le cartable de l’aîné passait au plus jeune…il faut que les enfants regardent, à faire acheter à leurs parents, ce qui est indispensable!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Justice, Local, Société, ST-NAZAIRE

Loire-Atlantique : la CAF et l’URSSAF escroqués par des Gitans, leur avocat parle de “différences culturelles”

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Informatique, Social, Sociétal

CAF. Les comptes de 600 000 allocataires ont-ils été piratés ?

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, REDON, Santé, Société

Redon : milieroù a dud evit an ospital, ur vanifestadeg all e miz meurzh

Découvrir l'article

GUINGAMP, Santé, ST-NAZAIRE

Accouchements de nouveau suspendus à Guingamp, Urgences saturées à Saint-Nazaire..la tiers mondisation de la Bretagne se poursuit

Découvrir l'article

Economie, Justice, Social, Sociétal

Fraudes sociales. Cachant le décès de leur frère originaire d’Algérie, deux sœurs détournent 389 000 € dans le Nord

Découvrir l'article

GUINGAMP, Santé

Nouvelle « régulation » à l’hôpital de Guingamp…la maternité bel et bien menacée de fermeture définitive

Découvrir l'article

Social, Vu ailleurs

Aides sociales, allocations, rentrée scolaire…La folie des droits sans devoirs

Découvrir l'article

Social, Sociétal

Seine-et-Marne. Plus de 6,5 millions d’euros d’aides sociales détournées en 2022

Découvrir l'article

Economie, Ensauvagement, Social, Sociétal

Fraudes sociales. En hausse de près de 12 % en 2022, elles atteignent un nouveau record

Découvrir l'article

Social, Sociétal

Val-de-Marne. Des « ressortissants communautaires » auraient fraudé plus de 5 millions d’euros de RSA

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍