L’éternel suivisme de la « gauche autonomiste bretonne »

Circonscription après circonscription, candidat après candidat, parfois de manière détournée (« voter contre Macron ») l’UDB appelle à voter pour la NUPES.

Le prétexte tout trouvé est que certains candidats NUPES sont EELV donc « gentils ». Et que même s’ils ne sont pas EELV, ils sont quand même un peu gentils. D’ailleurs, avec certains d’entre eux (la mélenchoniste Ségolène Amiot dans la 3è du 44 par exemple), l’UDB a « contractualisé des points importants du programme ». Toujours les grands mots ! Bref, le « Parti » a encore une fois baissé son froc et joue les caniches de la gauche française, fût-elle ultra-jacobine comme la NUPES sous influence Mélenchoniste, pour de vagues promesses.

Car qui croira que, si Jean-Luc Mélenchon est élu ce dimanche, celui-ci se souciera des « points contractualisés » par Pierre-Emmanuel Marais quand le leader maximo décidera de recentraliser massivement la France et de couper l’électricité chez Diwan ? Personne ! Et les naïfs UDBistes seront les premiers à hurler à la jacobinerie galopante.

Hélas, L’UDB, comme tant d’autres, se fait happer par une sorte d’appel d’air autour de la NUPES qui enjoint tout ce qui se situe à Gauche à prendre fait et cause pour cette simple excroissance de la France Insoumise. En ce moment, la Gauche française est totalement hypnotisée par le bon score au premier tour de la NUPES et les « gauches dissidentes » comme semblait se définir l’UDB avant le premier tour, perdent une à une leurs repères et leurs valeurs pour rentrer dans le rang. La NUPES fascine, la NUPES les attire comme un clandé attirait le bas clergé. Le Gauche connaît actuellement l’une de ses phases habituelles d’injonction à suivre le troupeau. Et l’UDB, comme tant d’autres figures de la Gauche en Bretagne, est le mouton de tête. Navrant ! Bèèèè bèèèèè.

Ce moutonisme est le même qui en 81 a amené Mitterrand au pouvoir. La dynamique NUPES est très exactement ce qu’a été la dynamique Mitterrand : chacun y projetait ses propres fantasmes et sa propre idéologie, des communistes staliniens aux autonomistes bretons ou occitans, sans vouloir se rendre compte que toutes ces chapelles entraient en contradiction entre elles. Qu’importe ! La Gauche devait gagner le 10 mai 81 et tout le monde y trouverait quelque part son compte.

Eh bien, on a vu ! Les premiers cocus de l’histoire ont été les communistes qui attendaient la « rupture », c’est à dire que Mitterrand « rompe avec la société capitaliste » comme il l’avait supposé lors du congrès d’Epinay. Ah on l’aura vu la « rupture » ! La « rupture » était « ruptée » dès 83 avec le tournant de la rigueur et le capitalisme ne s’est jamais aussi bien porté qu’avec la Gauche au pouvoir !

L’UDB et l’ensemble de la Gauche autonomiste bretonne n’ont pas compris que la dynamique NUPES était surtout une dynamique LFI/Mélenchon. Que le PS et EELV sont, aujourd’hui, dans la même situation envers LFI que le PCF et les Radicaux de Gauche envers le PS en 81. Et que, partant, si Mélenchon arrive à Matignon, les bonnes volontés supposées de tel ou tel candidat LFI ou EELV brito-compatible pèseront autant à Paris que les sympathies anti-capitalistes de tel ou tel obscur député PCF en 81 face au rouleau compresseur du PS. Même si EELV est plutôt pro-langues de Bretagne ou pro-autonomie, voter pour un candidat EELV aujourd’hui c’est voter pour Alexis Corbière ministre de l’Education Nationale !

Ce moutonisme de la Gauche autonomiste bretonne et cette incapacité à résister à l’injonction de soutenir la NUPES est exactement le même moutonisme qui a conduit à chaque élection où un Le Pen était au second tour à voter pour Chirac ou Macron. Même logique. Même pression sociale. Même effet de bulle.

Et cet insupportable esprit faible est également le même qui conduit la Gauche actuelle à se passionner pour des histoires de transgenrisme, c’est à dire des hommes qui veulent s’habiller en femme ou des femmes qui veulent avoir de la moustache, ou de « race » alors qu’il y a 40 ans de cela la gauche radicale rêvait de combattre aux côtés de la virile guérilla sandiniste du Nicaragua. Quelle honte ! Quelle décadence bourgeoise ! Quelle trahison des valeurs prolétariennes.

J’espère au moins qu’après tant de reniements, Che Guevara sera impitoyable avec « tous-tes » pour « dévationnisme petit-bourgeois » au paradis rouge !

Anne-Sophie Hamon

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

7 réponses

  1. Voter contre Macron pour un candidat présenté par LFI, il y a de quoi hésiter. Pour un candidat présenté par une autre composante de la NUPES, on peut discuter.

  2. plus possible de voter U D B ! ces tartuffes en sont encore à appeler à voter pour les guignols des muppets quand ceux ci auront fini de faire le show avec leur Robespierre aux petits pieds , sûr , se pencheront sur nos revendications , non mais vraiment c’est à désespérer , surtout que Bretagne réunifiée les avait mis dans le même package avec le parti breton , cherchez l’erreur , chez moi le PB aurait pu faire 5 % sans ses traitres

  3. ou est passé mon commentaire …..de plus en plus flagrant la censure sur le site , lamentable même , les compliments sur cet article de fond dans un second message zappés eux aussi

  4. Les gens de la gauche autonomiste bretonne sont des connards (et je suis à 100% bretonne).
    Ces crétins doivent méconnaitre les écrits du Dr en géopolitique Pierre Hillard, breton lui aussi de Landerneau. Ou Leopold Kohr (Breakdown of Nations).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !