Locminé (56). L214 demande à LDC de s’engager contre le pire de l’élevage intensif des poulets

Vendredi 24 juin, l’organisation animaliste radicale L214 organise dans le Morbihan deux actions pour interpeller la Société bretonne de volailles (SBV), entité regroupant les activités du groupe LDC en Bretagne : les bénévoles de l’association se rassembleront à 11 h dans le centre-ville de Locminé pour sensibiliser la population à l’élevage intensif pratiqué par LDC, puis ils se rendront à 12 h devant l’abattoir LDC de Saint-Jean-Brévelay. L’objectif : convaincre LDC, n° 1 de la volaille en France, de s’engager à bannir les pires pratiques d’élevage des poulets en signant le European Chicken Commitment (ECC).

Une campagne d’ampleur pour convaincre le n° 1 français du poulet

Alors que 91 % des Français sont opposés à l’élevage intensif des poulets ; le groupe LDC et son ancrage breton SBV refusent toujours de s’engager sur les critères minimaux du European Chicken Commitment, une demande soutenue par plus de 30 associations de protection des animaux en Europe.

Cette nouvelle mobilisation fait suite à deux manifestations déjà organisées en novembre et février derniers devant le siège du groupe à Sablé-sur-Sarthe (72).

Des mesures portées par 30 associations européennes

Face aux demandes des associations, LDC invoque sa démarche « Nature d’Éleveurs », appliquée à certains de ses élevages partenaires. Elle promet notamment la présence de lumière naturelle, de perchoirs et de blocs à picorer dans les bâtiments. Ces mesures sont néanmoins insuffisantes pour L214 qui réclame :

  • la baisse significative des densités d’élevage,
  • l’arrêt de l’utilisation de souches d’animaux à croissance rapide,
  • l’accès au plein air ou à un jardin d’hiver.

Pour Léo Le Ster, porte-parole de l’association L214 : « La place de leader qu’occupe LDC dans le paysage agroalimentaire devrait l’obliger à faire figure d’exemple. Pourtant, au lieu de répondre aux attentes des 91 % de Français favorables à la disparition de l’élevage intensif des poulets, LDC continue à cautionner les pratiques les plus cruelles pour les animaux. Il est urgent que le groupe prenne ses responsabilités, et s’engage à respecter au minimum les critères du European Chicken Commitment pour toutes ses marques. Avec cette nouvelle mobilisation, nous espérons que le groupe LDC comprendra qu’il doit prendre des engagements sérieux. »

[cc] Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

6 réponses

  1. Que l’association L214 se batte pour une amélioration de la condition d’élevage des poulets est une bonne chose en soi mais j’aimerais entendre autant de virulence de leur part contre l’égorgement des moutons selon le rite hallal

    1. A chacun sa mission : une personne fait quelque chose de bien, merci et bravo ; pourquoi lui reprocher de ne pas faire autre chose ? Faites-le, vous ! Il oeuvre pour les poulets, oeuvrez-donc pour les moutons plutôt que de critiquer stérilement. Nous avons tous besoin d’encouragements. Il convient d’être solidaires en se répartissant les missions, non ?

  2. Même avis que les précédents : pas de mise à mort des animaux sans étourdissement préalable ; du travail et un résultat à mener à terme sans concession pour L214….

  3. nous ne mangeons plus de poulet, enfin de viande qui se délite et qu’on n’a plus besoin de couteau pour ce faire!
    quant aux « valeurs de l’europe » qu’il ne cessent de nous rabacher, ils ne font même pas respecter les lois qu’ils votent, notamment sur le halal, qu’on achète sans le savoir!

    1. Voilà, en fait vous mangez des animaux qui ne sont pas étourdis au préalable, avec ou sans prière, ils ne voient pas la différence…pour des raisons économiques, de rendement principalement, les abattoirs en 2018 étaient à 54% des abattoirs qui égorgent sans étourdissement, et sans aucun rapport avec l’hallal

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS