La ville de Larne (Irlande du Nord) en route vers le record du monde du plus grand bonfire ?

Nous vous avons déjà parlé d’un grand moment communautaire en Irlande du Nord, dans les bastions nationalistes comme dans les bastions loyalistes : la construction de Bonfire, d’immenses bûchers réalisés à partir de palettes empilées les unes sur les autres, sont dressés pour être incendiés à l’occasion du 11 juillet, veille de 12 juillet pour les unionistes, et en août dans les bastions républicains.

Cette année, à Larne, ville portuaire et point de départ en Ferry vers l’Ecosse, le record du monde du plus gros Bonfire pourrait être battu. Le feu de joie de Craigyhill était déjà le plus grand d’Irlande du Nord l’année dernière, mais cette année, les communautés locales se sont démenées pour monter cette imposante tour, qui suscite toujours des craintes en raison des risques réels d’incendie dans les environs (à Belfast, dans le quartier de Sandy Row, lors de l’incendie du Bonfire, certains immeubles jouxtant la place sont arrosés en permanence pour ne pas prendre feu).

L’année dernière, le Craigyhill Bonfire avait déjà établi un record avec 286 palettes de haut. Il a pulvérisé le précédent record de 233 palettes. Cette année, ils prévoient d’être encore plus grands avec leur bûcher, car ils veulent battre le record du monde en construisant un bûcher de plus de 60m de haut.

Actuellement, il est haut de 19 mètres, autant dire qu’il y a un boulot monstre d’ici au 11 juillet. David, un des constructeurs du feu de joie, a déclaré à Belfast Live : « Après le succès remporté par le feu de l’année dernière, nous voulons aller encore plus loin cette année et tenter de battre le record du monde du plus grand feu de joie. Nous avons planifié ce que nous devions faire pour battre le record et si tout va bien, nous pourrions avoir un feu d’environ 60m de haut. Nous avons collecté des fonds et préparé la structure de cette année depuis que nous avons terminé l’année dernière et nous avons posé les premières palettes sur le sol le 23 mai. Il mesure actuellement 19 mètres de haut, mais nous avons construit la base du feu de joie qui est beaucoup plus solide et plus large que ceux que nous avons construits précédemment, car nous avons appris de notre expérience de l’année dernière ce que nous devons faire pour nous assurer qu’il reste stable tout au long du processus de construction.

Une chose est sûr, si Sandrine Rousseau voyait ces feux de joie allumés partout, au soir du 11 juillet et en août, elle s’étranglerait devant un tel bras d’honneur au catéchisme pseudo écolo que EELV prône au quotidien…

Photo : https://www.facebook.com/Craigyhill-bonfire-larne-107988548164111/

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. C’est vraiment une stupidité de brûler ces palettes qui pourraient être réutilisées soit pour leur usage normal, soit pour des constructions, des jeux d’enfants etc… !
    La recherche de ce type de record est-elle une invention des fabricants de palettes et un moyen désespéré pour augmenter leur bénéfices !
    Il n’est pas nécessaire d’être écolo au sens politique du terme pour penser de la sorte !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS