Quimper. « L’âme bretonne », XIXe vente d’art breton les 15 et 16 juillet

l'âme bretonne

C’est à Quimper qu’a lieu cette année la vente aux enchères de « L’âme bretonne », rendez-vous incontournable des collectionneurs et amoureux des objets d’art bretons.

Durant deux jours les 15 et 16 juillet les études de Maître Yves Cosqueric et Tiphaine Le Grignou proposeront aux amateurs 863  lots. Ils  illustrent toutes les formes de l’habilité artistique des Bretons : faïences, peintures, dessins, meubles, objets populaires, poteries, sculptures, costumes…

La première journée sera exclusivement consacrée aux faïences bretonnes des principales marques historiques : Porquier-Beau, HB Grande maison, Henriot, Fouillen… Il y en aura pour toutes les bourses, de 50 euros pour un vide poche en forme de canard ou une assiette polychrome à plusieurs milliers d’euros pour une œuvre d’un illustre artiste breton.

Nous avons remarqué une exceptionnelle série des assiettes dites « à bord jaune » de la faïencerie Porquier-Beau vers 1880, plus de 50 pièces à motifs floraux, de fruits, d’animaux,  de papillons. Il faudra compter de 200 à 800 € selon la rareté du motif.

âme bretonne

Ce sont surtout les pièces des artistes comme René Quillivic, Jorg Robin, E-J Armel Beaufils, Georges Geo-Fourier ou Mathurin Méheut que se disputeront les amateurs.

C’est une faïence de Méheut représentant un groupe de dauphins jouant dans les vagues qui devrait atteindre la plus forte enchère enchère (estimation 3500/4000€). Du même artiste on remarquera aussi un groupe à l’ex voto marin représentant quatre de femmes de PAIMPOL portant une maquette de bateau de terre-neuvas, titré « DOUE DIWAL AR VAG » : « Dieu guide le bateau ».

âme bretonne

Ainsi que plusieurs assiettes et plats du célèbre « Service de la mer » (de 300 à 800 € la paire).

Parmi les pièces remarquables est aussi proposée une rare paire de serre-livres d’Émile-Adolphe Monier en faïence polychrome, représentant des bustes de femmes du Congo, présentée au Salon Colonial de Paris de 1931 est estimée de 4000 à 5000 €.

La seconde journée de la vente sera consacrée dans la matinée au costume breton. Plus de 150 pièces seront proposées, vêtements de femmes d’hommes et d’enfants : coiffes, tabliers, châles, tenues et costumes complets de plusieurs régions de Bretagne.

Une centaine d’objets et d’art populaire seront ensuite mis aux enchères ainsi que quelques sculptures dont  « Les trois sirènes » de Jean Fréour, en bois exotique estimée entre 4000 et 5000 €.

L’après-midi du 16 juillet sera consacré à la vente de plus de 200 dessins, aquarelles, lithographies, huiles. Là aussi Il y en aura  pour tous les prix à partir de 30 €. On y retrouve tous les artistes petits et grands ayant illustré la Bretagne, parmi les plus célèbres citons Barnoin, Beaufrère, De Belay, Delpy, Le Scouezec, Lemordant, Le Merdy, Maufra,  Méheut, Puigaudeau, Sérusier, Sévellec et bien d’autres.

Plus de 30 dessins et tableaux de Mathurin Méheut sont proposés dont ces « Filets bleus à Douarnenez »  estimés entre 12 000 et 15 000 €.

âme bretonne Remarqué aussi un pastel de Ferdinand du Puigaudeau  « bretonnes sur la plage du Pouldu » dessin estimé entre 4000 et 5000 € préparatoire à un célèbre tableau souvent exposé.

Une toile du quimpérois Pierre de Belay (1890-1947) un peintre qui a renouvelé les thèmes traditionnels bretons avec un dynamisme et des couleurs très modernes pour l’époque devrait atteindre une forte enchère pour une estimation entre 12 000 et 15 000 €.

âme bretonne

Quelques meubles dont deux de Raffig Tullou (artiste membre des Seiz breur) et livres bretons clôtureront la vente.

PROGRAMME de la vente : 15 juillet : Faïences,  16 juillet : Costumes, art-populaire, sculptures, tableaux, meubles et documentation.

EXPOSITIONS : Le 14 juillet 11h-13h /14h-20h30, le 15 juillet 9h00-10h30 et le 16 juillet de 9 h à 10 h

105 avenue de Kerrien Quimper

Le catalogue de la vente est à télécharger ici.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS