Santé. Électrostimulation : une bonne solution pour avoir rapidement un corps tonique ?

électrostimulation

Les méthodes présentées comme miraculeuses pour maigrir ou se muscler sans trop d’efforts ne manquent pas. L’occasion de faire le point sur l’électrostimulation, une technique connaissant actuellement un certain engouement.

Électrostimulation et idées reçues…

Nous y voilà ! L’été est entamé et le cap du 14 juillet est désormais passé. Avec les fortes températures subies ces derniers jours en France, les chanceux en vacances au bord de la mer ont pu se réfugier sur les plages et effectuer quelques brasses. Mais, pour certains, le temps de tomber le t-shirt est parfois synonyme de mal-être en raison d’un corps insuffisamment musclé ou trop gras à leur goût.

Au mois de juin, nous avions déjà proposé à nos lecteurs quelques conseils pour réussir une sèche avant la saison estivale. Celles et ceux ayant suivi ces préceptes peuvent vraisemblablement se targuer d’afficher aujourd’hui un corps beaucoup plus sculpté qu’auparavant. À la condition sine qua non d’avoir fait preuve d’un minimum de volonté et de rigueur !

Rappelons au passage le rôle prépondérant du régime alimentaire dans la perte de poids (parfois également associé à une détox), car, contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de s’épuiser dans d’interminables footings pour retrouver un corps svelte.

Aussi, pour les personnes en quête d’un gain musculaire rapide, une option peut être étudiée : il s’agit de l’électrostimulation. Cette méthode de renforcement musculaire permet de stimuler différentes parties du corps à l’aide d’électrodes posées sur des endroits stratégiques, notamment les pectoraux et les abdominaux. Ce sont les impulsions électriques envoyées par ces électrodes qui permettent de travailler les zones du corps sélectionnées.

Muscler son corps et perdre du poids : deux actions différentes

Précisons-le avant de poursuivre : l’électrostimulation ne peut avoir d’utilité que si elle s’accompagne d’une activité physique. En clair, le seul recours à ce dispositif ne permettra pas à l’individu de maigrir ou de se muscler. En effet, contrairement à ce que peuvent affirmer certains contenus marketing douteux, l’électrostimulation ne permet de brûler que peu de calories. Si elle aide à une contraction répétée des muscles, cette action se fait sans efforts.

Ainsi, les décharges électriques solliciteront les muscles plus ou moins en profondeur en fonction de l’intensité choisie mais n’auront pas le pouvoir de les développer. Il faudra pour cela avoir recours à d’autres activités. En résumé, l’électrostimulation peut dessiner les muscles du corps mais elle ne peut pas les construire.

À noter que de nombreux kinésithérapeutes ont recours à l’électrostimulation dans le cadre de la rééducation de leurs patients. Les électrodes permettent en effet de soulager certaines douleurs ou de rééduquer des fonctions musculaires perturbées.

Électrostimulation

Quid de l’électrostimulation intégrale ?

Toutefois, une nouvelle tendance a vu le jour dans le monde fitness avec le développement de ce que l’on nomme l’électrostimulation intégrale (Full Body EMS). Il s’agit alors pour le pratiquant de se glisser dans une combinaison équipée d’électrodes et d’un boitier de commande.

Une fois le réglage de l’intensité des impulsions générées par les électrodes effectué, l’appareil s’affaire à contracter les muscles à la place de l’individu sur l’ensemble du corps pendant une vingtaine de minutes. Là encore, pour un gain musculaire accru et une meilleure perte des calories, il est nécessaire de bouger et faire des exercices durant le travail des électrodes. Et de se doter d’une certaine patience : les premiers résultats commenceront à se voir au bout de quatre à six semaines. Un avis médical est préconisé avant de se lancer dans une électrostimulation intégrale.

Enfin, l’électrostimulation ne doit pas être utilisée par les personnes épileptiques ou dotées d’un pacemaker. Une mesure qui s’applique aussi pour les femmes enceintes. Pour les autres, gare aux brûlures en cas de mauvais réglage des électrodes si l’intensité est trop forte. Il est possible d’appliquer un gel sur la peau avant d’apposer les électrodes.

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. On avait déjà des appareils d’électrostimulation dans nos cabinet en 1970……donc, rien de nouveau sous le soleil…!
    Un peu de gym , course, natation, ou sports vous coûteront moins cher…

  2. Moi j’ai découvert deux sport qui muscle et qui permettent de perdre du gras. Le jujitsu brésilien et la boxe thaïlandaise. Bien plus efficace en un an de mixer ces deux sport que l’abonnement en salle de gym.
    Et en plus ça peut servir en cas de besoin…

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS