POUR le droit de vote des étrangers en France, mais… [L’Agora]

Oui au droit de vote des étrangers en France mais… uniquement dans certains territoires ! Mitons le territoire hexagonal et instituons des zones spéciales où les étrangers, clandestins compris, pourront y vivre suivant leurs lois, habitudes, coutumes. Et surtout y instituer une vertueuse économie halal ! Ca a si bien réussi ailleurs…

Marre de l’hypocrisie qui consiste à minimiser l’existence de communautés entières d’étrangers sur le sol breton et français. Hervé Le Bras et autres démographes nient le Grand Remplacement en affirmant que le nombre d’étrangers n’augmente qu’à la marge, le droit de vote dans certains territoires nous permettra de connaître plus précisément leur nombre exact dans ces contrées perdues depuis quelques décennies déjà et d’y transférer ceux qui vivent ailleurs.

Car, dans ces territoires, il ne faut pas donner uniquement le droit de vote aux étrangers en situation régulière mais aussi le donner à ceux en situation irrégulière. Ainsi que le droit d’être élu ! Mais oui ! Et surtout les encourager à former leurs propres formations politiques ou politico-religieuses ! La Gauche, et particulièrement LFI, pensent être propriétaires du vote immigré. Je parie ici le capital social de Breizh Info que, en cas d’octroi du droit de vote à tous les étrangers, ceux-ci s’auto-organiseront rapidement en partis politiques aidés en cela par tout ce que le Tiers-Monde compte d’Etats faillis et revanchards. Les Turcs, grands patriotes, voteront pour des partis turcs, les Algériens, pour des partis algériens, les marocains pour des partis marocains, etc… Mais ils ne gonfleront sûrement plus le capital électoral de LFI qui n’est qu’une formation d’idiots utiles où les islamistes attendent tranquillou leur heure. En rigolant sous barbe de certaines candidatures

En accordant l’autonomie aux « territoires perdus », Seine Saint-Denis, Marseille, certains secteurs du Ch’Nord, nous crèverons l’abcès qui nous ronge ! Par contre, ces territoires libérés de l’odieuse tutelle infidèle seront amenés à se démerder financièrement et socialement. Qu’aucun centime public haram n’aille leur payer leurs allocs ! Ils feront comme le Hamas à Gaza, ils demanderont la charité à tout ce que la péninsule arabique compte d’états pétroliers. Plus d’autres trafics éventuellement. Ces territoires sortis des lois françaises et laïques nous permettront d’y envoyer tout islamiste ou personne suspecte d’islamisme ayant la nationalité française ou dont le pays d’origine ne veut pas (comme l’Algérie par exemple qui refuse systématiquement les demandes d’extradition). Que les musulmans vivent entre eux, loin des chrétiens et des juifs et de la CAF impie !

La Droite et l’Extrême-Droite hurlent à la mort depuis la proposition du député LREM ? Arrêtons d’essayer de sauver la face et de retarder l’échéance, donnons-leur ce droit de vote uniquement dans certains territoires et instituons, de fait, le séparatisme. Car cette crise de l’immigration depuis les années 70 n’est que la crise de l’universalisme français. Tout le monde peut être Français ! La généreuse idéologie française laïcarde et impériale triomphera de tous les déterminismes ? On voit le résultat ! Gueule de bois pour Ernest Renan et Jean-Pierre Chevènement.

La France entraîne la Bretagne dans son naufrage, à la France de trouver une solution originale pour percer l’abcès ! Elle n’est plus maître du terrain dans quantité d’endroits, le nier et invoquer la « Reconquête » est de la croupionnade de plateaux télé. Autant abandonner à leur barbu destin ces territoires perdus de fait et vivre à notre façon dans ce qui reste !

Anne-Sophie Hamon

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo :
[cc] Breizh-info.com, 2022 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

8 réponses

  1. Quid des « francais de souche » de ces noubeaux territoires de houma ? O. Les exproprie

    Quid même des français « qui ont des origines » (!) mais qui veulent rester français en France ?

    Quid des inevitables problèmes à ces nouvelles frontières ?

  2. On a vu, dans les Balkans et au Liban, ce que donne cette solution miracle de la partition. Non merci ! La France doit rester une et souveraine. Il suffit pour cela d’un peu de volonté politique et de détermination.

  3. Donner le droit de vote en France à un étranger qui a déjà un droit de vote des son pays, c’est une aberration.
    C’est créer un déséquilibre entre les Français, qui n’ont qu’un seul droit de vote, par rapport aux étrangers, qui, eux, pourront voter DEUX fois..
    On se souvient du « one man, one vote », mais là, c’est one man, two votes » !

  4. absolument contre le droit de vote aux étrangers et aux bis-nationaux.
    on ne peut ménager la chèvre et le choux, ces électeurs voteront toujours pour les intérêts de leur pays d’origine mais pas pour ceux de la France.
    ce droit de vote doit même être retiré aux délinquants multi-récidivistes et criminels.
    nos dirigeants actuels préparent la guerre civile avec l’argent de nos impôts.

  5. Hors de question de laisser 1cm² de ce pays a ces envahisseurs (n’ayons pas peur des mots).
    Le droit de vote ne doit être donner qu’aux personnes de souche de ce pays .
    Ce pays a vu ces « enfants » ce battrent pour être libre de tout envahisseurs , ce n’est pas maintenant que nous allons baisser la culotte et présenter notre cul a ces personnes.
    La seul direction qu’elles doivent prendre et celles des ports pour y prendre le bateau dans l’autre sens.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !