Rezé, Saint-Nazaire, Nantes : des clandestins extra-européens au cœur de la délinquance

oqtf

Ce 25 septembre, vers 23h, un algérien de 22 ans, déjà interdit de séjour sur le territoire national suite à une précédente condamnation, est interpellé par la BAC de Saint-Nazaire rue de Trignac à Penhoët, au sein d’un groupe d’individus qui essaie de voler une voiture ; il sera jugé le 27 novembre en comparution immédiate.

Dans ce même quartier de Penhoët, violences, squats et trafics de drogue de la part d’immigrés extra-européens surabondent – les riverains n’en peuvent plus et le font savoir.

Par ailleurs le 25 septembre vers 2h15 du matin, les policiers sont intervenus dans un squat connu pour abriter des migrants clandestins, rue Charles Rivière à Rezé. Lors d’une rixe entre deux tunisiens, un extra-européen âgé de 23 ans a été poignardé à la poitrine. Il est ressorti de l’hôpital dans la journée de dimanche, l’auteur du coup de couteau est en fuite et est activement recherché.

Des receleurs jugés à Nantes : le laxisme de la justice nantaise frappe à nouveau

Enfin un couple de receleurs, domicilié rue de la Convention à Nantes, qui rachetait – « tout aux clandestins pour revendre leur butin », d’après un tuyau reçu par la police –, a été jugé ce 16 septembre à Nantes. Chez eux, des bijoux, un vidéoprojecteur, des ordinateurs, de l’or, des sacs, des portables ont été retrouvés, et 4800 euros en liquide dans une doudoune. Le mari, qui affirme être coiffeur « au black », tente de mettre en cause un tiers, sans convaincre le tribunal – il a pris huit mois ferme, sans mandat de dépôt, et sans que le sursis d’une condamnation précédente tombe.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Le laxisme de la justice nantaise dans toute sa splendeur , sans compter sur celui de la municipalité Rolland , ça donne le médéline sur loire .

  2. Personne ne veut voir que la France d’avant c’est fini ! notre territoire est livré à tout ce qui est hors la loi dans l’impunité la plus totale…cherchez la volonté politique qui permet tout cela en connaissance de cause ? La loi est intransigeante que pour les honnêtes gens ! La dégringolade du pays est inéluctable hélas, et les solutions efficaces seraient en contradiction avec les lois européennes alors……

  3. « le laxisme de la justice nantaise frappe à nouveau »
    cqfd ! le jour où des juges, des politiques seront au mauvais moment au mauvais endroit, ça changera(peut être)

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS