Comment décorer une maison bretonne ?

Vous venez d’aménager dans cette superbe région qu’est la Bretagne et souhaitez avoir une maison typique ? Vous êtes Breton(ne) exilé(e) et aimeriez retrouver la convivialité de votre région dans votre décoration intérieure ? Quelles que soient vos raisons, voici quelques conseils pour donner une touche bretonne à votre maison.

L’architecture d’une maison bretonne

À moins de construire votre maison, il est peu probable que vous puissiez répliquer l’architecture typique de la région. Mais, dans le cadre d’une rénovation, voici quelques points qui peuvent vous aider à donner une touche bretonne à votre maison :

  • Le toit en ardoise. Même en Bretagne, le toit de chaume (le plus typique) a perdu du terrain et les locaux misent sur l’ardoise depuis longtemps. Matériau étanche, isolant (acoustique et thermique), naturel et très esthétique, l’ardoise est un excellent choix pour refaire votre toit.

  • Les deux cheminées. Historiquement, elles servaient à chauffer de manière indépendante les deux extrémités du logement. Aujourd’hui, bien que les maisons bretonnes continuent à arborer fièrement deux cheminées, une seule est généralement utilisée.

  • Le pignon ouest. Aussi fréquent que l’exposition sud (qui n’est toutefois pas spécifique seulement à la Bretagne), le pignon ouest renforcé assurant une protection efficace contre les vents dominants est typique de la région.

L’intérieur d’une maison bretonne

La décoration intérieure est tout aussi importante que l’aspect extérieur de votre maison. Pour lui donner cette touche bretonne tant recherchée, vos devrez jouer principalement sur la luminosité, le mobilier, les couleurs et les accessoires.

La luminosité naturelle

Grâce à son exposition sud, la maison bretonne profite au maximum de la lumière du soleil, et ce malgré des fenêtres aux dimensions souvent réduites afin de diminuer les pertes de chaleur.

Il est donc important d’habiller correctement vos fenêtres, pour laisser passer le maximum de lumière quand vous en avez besoin, mais aussi vous protéger des rayons du soleil en plein été. Pour ceci, la solution idéale reste le store. Vous pouvez bien entendu miser sur le store bateau pour une ambiance marine, mais vous avez un large choix de modèles de stores à votre disposition.

Le mobilier

La maison bretonne traditionnelle ne s’encombre pas de nombreux meubles, et préfère l’aspect pratique d’un mobilier fonctionnel. En termes modernes, on parlerait d’intérieur « minimaliste » ou « sobre ».

Ces meubles, construits pour durer, sont faits de matériaux résistants, en particulier aux ultraviolets et à l’ambiance marine.

Les couleurs

En ce qui concerne la décoration des murs, sols et plafonds, il est important de miser sur des nuances douces, aux teintes neutres. Bien sûr le blanc et le bleu sont typiques de la Bretagne, mais ils peuvent être balancés avec du beige, du gris clair, et éventuellement une touche de vert pastel.

L’objectif est de combiner ces couleurs pour obtenir une ambiance lumineuse et contrastée.

Les accessoires de décoration

On y vient enfin ! Oui, les accessoires marins trouvent leur place dans la décoration d’une maison bretonne ! Vous pouvez parfaitement installer sur le mur ce hublot récupéré dans une brocante, utiliser une lanterne pour éclairer votre salle à manger, et exposer fièrement la collection de coquillages de vos enfants sur une étagère.

Prenez garde tout de même à ne pas transformer votre intérieur en « Musée des Rebuts de la Mer »: votre logement doit rester sobre, propre, et convivial.

Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser des éléments d’intérieur en bois flotté. Ce matériau naturel à l’esthétisme certain connait un regain d’intérêt, et il est facile de trouver porte-manteaux, tabourets et autres qui ajouteront une touche océane à votre intérieur breton.

L’extérieur d’une maison bretonne

L’aménagement de votre jardin est primordial pour que votre maison possède ce style breton tant recherché. Et pour cause: le climat océanique tempéré dont jouit la région et une terre à tendance acide permettent à une végétation luxuriante de prendre place.

  • Le gazon règne en maître dans un jardin breton. Bénéficiant d’une pluie fréquente et d’un soleil plus abondant qu’on ne le pense, il prospère.

  • Quant aux fleurs, ce sont principalement les hortensias, les camélias et les rhododendrons qui apportent leurs couleurs aux jardins bretons. Mais les rosiers, clématites et autres chèvrefeuilles y trouvent aussi leur place.

  • Dans un potager breton, il est évident que l’artichaut ne peut manquer ! Mais c’est aussi le cas du chou-fleur, du poireau, du coco de Paimpol (un haricot blanc), de l’oignon, ou de la fraise.

Par ailleurs, même si celles-ci ne peuvent être considérées comme « typiquement bretonnes », de nombreuses espèces non endémiques se sont acclimatées à la région et se retrouvent aujourd’hui dans de nombreux jardins.

On y trouve ainsi des plantes dites « méditerranéennes », comme les agaves, les mimosas ou les palmiers, mais aussi des espèces bien plus « exotiques », comme les bambous ou les bananiers !

Les erreurs à éviter

Après avoir vu comment donner un style breton à votre maison, voici quelques erreurs à ne surtout pas commettre pour ne pas vous attirer les foudres de toute une région:

  • Les costumes traditionnels au mur. Il s’agit d’une décoration acceptable dans un restaurant, mais pas dans une maison. Les Bretons ne mettent pas leurs vêtements au mur, ils les rangent dans un placard, comme tout le monde.

  • Le ciré jaune. Les marins bretons l’ont validé depuis longtemps, mais ceux qui le portent en ville, ce sont les touristes !

  • Le poster de Bécassine. Sans entrer sur les polémiques autour de ce personnage de BD, sachez que Bécassine est une création de Joseph Poncho pour une revue adressée aux petites filles de la bourgeoisie parisienne il y a plus d’un siècle, et non pas une icône culturelle bretonne.

Et enfin, l’erreur la plus fréquente dont nous avons déjà parlé: ne pas amassez une quantité incroyable d’objets marins ! Si l’océan rythme la vie des Bretons, tous ne vivent pas dans un bateau…

Pour être typiquement bretonne, votre maison se doit avant tout d’être accueillante, pratique, et conviviale. Un lieu où l’on a envie de revenir, comme la Bretagne !

Article non rédigé par la rédaction de breizh-info.com

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS