1972 : le Front de libération de la Bretagne s’offre une tribune lors de son procès

Le début des années 1970 en Bretagne est marqué par une reprise des attentats à la bombe contre des symboles de l’Etat Français. Le Front de libération de la Bretagne revendique ces attaques et met les services de police en émoi. En octobre 1972, la Cours de sûreté de la République juge 11 personnes qui transforment ce procès en tribune politique. Ronan Hirrien revient, en archives, sur ces événements et la méthode rocambolesque utilisée par les policiers pour arrêter les militants.

Plus d’informations dans le dossier complet de BCD Sevenadurioù.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Le Front de Libération de la Bretagne s’est endormi: les Bretons se laissent envahir par les musulmans sans réagir! Selon les données des préfectures de police:  »à Nantes, les violences gratuites ont augmenté de plus de 25% au premier trimestre 2022 par rapport à l’an dernier, l’explosion du nombre d’atteintes aux personnes est importante » parce que les immigrés musulmans vendent de la drogue à nos enfants, ils cambriolent nos maisons, ils occupent 80% de nos places de prison, etc…Quand est-ce que les Bretons se réveilleront et EXPULSERONT tous ces musulmans que les bobos-gauchos-islamos-collabos ont fait entrer dans leur pays?

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS