Hausse du prix de l’électricité : une entreprise française subit 695,69% d’augmentation, passant de 8.000 € de consommation annuelle à… 59.000 €

coupure-electricite-buisson

Voici un appel au secours qui résume parfaitement les graves conséquences de la hausse colossale du prix de l’énergie. Il s’agit d’une PME de St Denis de Pile avec 16 salariés, entreprise de menuiserie fabriquant bois et pvc, et pose avec 50 ans d’existence.

Cette entreprise parle à juste titre d’un hold up organisé par les spéculateurs de l’énergie. Comment faire face à un renouvellement de contrat où le fournisseur vous propose 695,69% d’augmentation, passant de 8.000 € de consommation annuelle à… 59.000 € ! (lire la lettre ouverte de Lionel et Florence CALLEGARIN) !

« Cette situation est dramatique et plonge les Chefs d’entreprise dans une crise sans précédent alors que, paradoxalement, nombreuses sont celles qui ont leur carnet de commandes plein pour 2023. Pourtant ils seront obligés de mettre la clé sous la porte et de procéder à des licenciements. De même, dans leur cri du cœur, ces entrepreneurs alertent sur le risque dangereux du geste ultime par dépit et pression psychologique que leur fait subir cette situation avec des menaces de coupure de courant s’ils ne signent pas de nouveau contrat. Le gouvernement doit rapidement prendre en compte l’urgence économique et sociale induite par cette hausse scandaleuse de l’énergie » indique le Mouvement de la Ruralité qui relaie cet appel au secours.

« Le Mouvement de la Ruralité dénonce la folle politique européenne en matière de gestion de l’énergie, celle de l’alignement du prix du marché sur celui de l’énergie la plus chère et donc de celle produite à partir du gaz. Le comble est que l’entreprise EDF doit par obligation d’État, vendre près de 27% de son énergie à environ 42€ le MWh alors que le prix spot du marché EPEX fluctue entre 450 et 260 € le MWh. Pire, aujourd’hui l’État après avoir financé avec l’argent des contribuables pendant des années les industriels des énergies renouvelables et notamment des sociétés étrangères en achetant plus cher l’énergie produite que le prix spot du marché, la paye aux producteurs d’ENR aux alentours de 80 € pour la revendre au prix fort du cours actuel, soit 296 €. L’État remplit ses caisses scandaleusement sur le dos des entreprises françaises et des Français pris en otage par les revendeurs d’énergies !

Aujourd’hui, l’inflation a gagné l’économie dans son ensemble, après avoir dépassé la barre des 6% en juillet, battant le triste record de 1958.C’est toute la société française qui est impactée et pour laquelle Le Mouvement de la Ruralité attend une réponse urgente de l’État ! »

Faillites, impayés, fraudes, cessation de paiement : il semblerait que la France s’enfonce quotidiennement dans la voie d’un pays du Tiers monde. Vous avez dit puissance mondiale, vraiment ?

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. Les français ont laissé élire des technocrates mondialistes « trop intelligents, trop subtils! », qui depuis des décennies bradent la France aux entreprises étrangères et ruinent les français.
    Espérons qu’ils sauront bientôt éteindre leur télé et allumer leur cerveau …

  2. il y a 50 ans certains voulaient nous faire revenir à la chandelle, il semble que c’est ce qui va se passer cet hiver

  3. Nos gouvernants et nos présidents précédents ont laisser aller l’utopie économique en infligeant des charges sociales aux entreprises qui petit à petit ont licencié et sont allé voir ailleurs u en faillite. Remplacé par de l’importation avec des fonds spéculatifs qui ont racheté toutes les sociétés et monté de grands groupes coté en bourse. Le peu d’entreprises, de PME, d’artisans, qui reste en survivant avec des crédits bancaires, voient l’énergie les couler définitivement . La standardisation et les multinationales mondialistes font de la France un élève sous le dictat de la haute finance. Le tout avance à grand pas, les pouvoirs financiers associés à nos gouvernants élus à grand frais de mensonges et de dettes d’état. Pourquoi avoir fait autant de dettes 800 milliards en 5 ans actuellement ? Pour ne pas voir resurgir l’idée d’indépendance, de faire des PME et des artisans qualifiés. Le tout se joue sur la France franco française d’une dette de plus de 3’200 milliards irremboursables, tenu par des fonds spéculatifs des USA. On va même confier la gestion des fonds de retraites à ces fonds d’investissement qui vont gérer le tout avec les risques boursiers que l’on connaît. le tout est parfaitement orchestré, détruire le tissus économique local, gérer les fonds de retraites afin de financer les nouvelles sociétés internationales dans le pays, en ayant au préalable éliminé la concurrence. Le tout avec un dollars prépondérant sur imprimé virtuellement qui inonde les pays pour les réduire en esclavage financier, en faillite afin de leur prêter des dollars et que tout le système du travail soit aux ordres des multinationales. La mondialisation et en cours comme décrite à Davos et ailleurs en copiant le système sur celui de la Chine. Cela est écrit étudié et délibéré au G7 à G 20 pour que nous soyons obéissants et avant en préambule épidémie de laboratoire virus SARS COV 2 et pseudo vaccins aux nano particules lipides pour devenir mouton obéissant. En final c’est une mondialisation identique au communisme capitalisme et on rejoint la formule du regretté Coluche. le Capitalisme c’est l’exploitation de l’homme par l’homme le communisme c’est le contraire. La standardisation mondiale est en cours nous la vivons actuellement.

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS