Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ensauvagement. Des vols tous azimuts en Bretagne, alerte aux cambriolages à Auray

Cambriolages de commerces ou d’habitations, vols de câbles de cuivre privant des habitants de téléphone et d’Internet… les malfaiteurs s’en donnent à cœur joie dans notre région.

Non, la Bretagne n’est pas épargnée par les vols !

Et dire que certains colportent encore qu’en Bretagne, il serait toujours possible de s’absenter sans fermer à clé son domicile et de faire confiance à tout le monde puisque, vous comprenez, le « vivre ensemble » y fonctionnerait mieux qu’ailleurs. Sûrement par l’intercession de quelques druides. Ou grâce à la mansuétude des voyous en tous genres qui, mettant genou à terre devant la « convivialité » et la « bienveillance » de la population bretonne, se retiendraient donc de commettre les divers vols et rapines auxquels ils s’adonnent sans état d’âme dans le reste de la France.

Bref, exit les poncifs des gauchistes qui gèrent la région depuis trop longtemps : la Bretagne ne fait plus figure d’exception et subit les assauts de la délinquance sous toutes ses formes. Les derniers jours ont été une nouvelle fois l’occasion de le rappeler aux plus crédules.

Tout d’abord du côté de Quimperlé, où les unités de la compagnie de gendarmerie ont mené une opération le 12 octobre en réaction à une augmentation des cambriolages dans les commerces du secteur depuis le début du mois d’août dernier. L’intervention a permis l’interpellation de trois individus, placés en garde à vue par la suite. Spécificité du trio d’aigrefins, ils avaient pour habitude d’agir la nuit et de cibler plus particulièrement les petites échoppes, épiceries, bureaux de tabac et autres boulangeries. Quant au butin, les cambrioleurs repartaient en règle générale avec de l’argent liquide.

Au total, selon les investigations de la brigade de recherches de Quimperlé, une dizaine de vols commis dans les communes d’Arzano, Rédené, Riec-sur-Bélon, Melgven, Elliant ou encore Locunolé seraient imputables aux trois comparses, tous originaires du Morbihan. Ils devraient être rapidement fixés sur leur sort par le tribunal correctionnel de Quimper.

Morbihan : des cambrioleurs originaires de Seine-et-Marne

Le même 12 octobre, trois individus originaires de Seine-et-Marne étaient convoqués devant le tribunal de Lorient pour trois cambriolages commis dans des bureaux de tabac du Morbihan dans la nuit du 31 janvier 2018 à Vannes, Inzinzac-Lochrist et Sainte-Anne-d’Auray.

Seuls deux d’entre eux étaient présents à la barre puisque le troisième, incarcéré à la prison du Havre, a assisté à l’audience par visioconférence.

Concernant son mode opératoire, la petite équipe s’est affairée avant chaque cambriolage à voler une voiture puis, après avoir forcé les volets des établissements visés, chargeait à l’intérieur les cartouches de cigarettes volées. Ensuite, les voyous se débarrassaient du véhicule en l’incendiant ou en l’abandonnant. Un processus utilisé à trois reprises au cours de cette même nuit.

Certaines traces d’ADN, la téléphonie et des témoignages permettront aux gendarmes d’interpeller les trois hommes par la suite. À noter que l’un des prévenus avait déjà 23 condamnations à son casier judiciaire avant l’audience du 12 octobre. Fascinante justice française… En définitive, seulement deux individus ont été condamnés par le tribunal de Lorient : celui se trouvant en état de récidive légale a écopé de deux ans de prison complétés d’une interdiction de séjour dans le Morbihan pendant cinq ans. L’autre s’est vu infliger une peine de 20 mois de prison ainsi qu’une interdiction de séjour identique. Quant au troisième prévenu, il a été mis hors de cause.

Les clients d’Orange victimes… des vols de câbles de cuivre

Autre type de vol plus atypique mais en forte hausse, les câbles de cuivre de l’opérateur Orange suscitent les convoitises en Bretagne. Ainsi, depuis le début de cette année, ce serait 24 km de câbles (soit environ 37 tonnes) qui auraient été dérobés dans la région administrative. Un territoire où les 66 vols de câbles de cuivre dénombrés depuis janvier 2022 sont deux fois plus nombreux qu’en 2019. Avec à la clé des coupures de téléphone et d’Internet pour plus de 6 230 clients.

De plus, la tendance a été particulièrement marquée au cours de la deuxième partie de l’été dernier, puisque ce sont 14 vols ou tentatives (soit plus de 5 600 m) de câbles qui ont été dérobés au mois d’août en Région Bretagne.

Par ailleurs, ce sont les campagnes qui sont les plus touchées, les voleurs optant généralement pour des zones rurales très reculées afin d’opérer en toute tranquillité. Avec un prix évoluant actuellement autour de 7,55 € le kilo, le cuivre suscite l’intérêt des trafiquants. Une fois fondu, il est revendu sur le marché et est très prisé par les secteurs de l’industrie électrique et électronique.

La situation a atteint un tel niveau de gravité que la direction d’Orange Grand Ouest a décidé de signer des conventions avec les préfectures de Bretagne, les services de sécurité de l’État et les opérateurs. L’objectif est notamment de mettre en place une nouvelle procédure facilitant le dépôt de plainte en cas de vol de cuivre.

Les gendarmes d’Auray alertent sur les cambriolages

Enfin, à Auray, la gendarmerie vient récemment de mettre en garde la population sur les risques de cambriolages dans la ville et plus généralement dans le département du Morbihan après avoir noté une recrudescence de ces derniers depuis quelques semaines.

Les gendarmes rappellent d’autre part que lors de ces cambriolages, souvent commis en fin de journée ou début de soirée dans un délai express, les voleurs visent principalement l’argent liquide et les bijoux. Pour cela, ils concentrent leurs recherches sur les chambres, la salle de bains ou encore le bureau.

Plusieurs moyens techniques et matériels existent pour prévenir ces actes et tout comportement suspect doit être signalé au 17. Enfin, lors des départs en vacances, quelques autres astuces permettent de mieux se prémunir des cambrioleurs :

Cambriolages : Quelques précautions à prendre avant de partir en vacances

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Immigration, Société

Vendée : 28 cambriolages en deux semaines, une bande des pays de l’Est interpellée

Découvrir l'article

BREST

Propriétaires victimes de squatteurs à Brest : une demande d’indemnisation de 675 000 euros

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice

Brest. Des Albanais condamnés pour 70 cambriolages dans le Finistère

Découvrir l'article

Ensauvagement, Informatique, Local, NANTES, Société

JePréviens, une appli anti-cambriolage développée en Loire-Atlantique connaît un succès fulgurant

Découvrir l'article

Sociétal

Ille-et-Vilaine : Hausse des vols et arnaques, la gendarmerie appelle à la vigilance !

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, ST-MALO

Ensauvagement en Bretagne. 300 000 € de vélos volés : le gang de voleurs moldaves n’effectuera pas un seul jour de prison

Découvrir l'article

PLOËRMEL

Cambriolage à Ploërmel : des bijoux dérobés en pleine nuit

Découvrir l'article

Ancenis, Ensauvagement, Local, Société

Varades (44) : les entreprises en ont marre des cambriolages !

Découvrir l'article

Ensauvagement, PLOËRMEL, Sociétal, VANNES

Morbihan. Cambriolages : plusieurs communes alertent les habitants

Découvrir l'article

Justice, Local, NANTES, Société

Cambriolages en série : la “filière roumaine” sévissait en Vendée et dans le Sud-Bretagne !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky