Nantes. Meurtre d’une femme à Bellevue : un suspect arrêté, identifié par les proches de la victime qui ont été plus rapides que la police et la justice

Dimanche 16 octobre vers 6h30 du matin, une femme a été tuée, poignardée à de multiples reprises boulevard Jean Moulin, alors qu’elle se rendait au travail. La victime, Nadia Hassade, marocaine d’origine, mère de quatre enfants, ancienne assistante maternelle, est une figure du quartier – qui s’est largement mobilisé pour faire progresser l’enquête et identifier un suspect. Ce dernier a été arrêté ce lundi 17 octobre et placé en garde à vue.

Vers 6 h 30, tôt le matin du dimanche, trois témoins ont entendu une femme crier « au secours, au secours », avant de s’effondrer à leurs pieds quand ils accourent, boulevard Jean Moulin. Lorsque les pompiers arrivent, c’est trop tard – lardée de coups de couteau sur le haut du corps, elle est en arrêt cardio-respiratoire.

L’un des jeunes hommes qui a acccouru sur la scène du crime a vu « deux silhouettes. J’ai vu un homme qui donnait des coups d’une extrême violence […] je croyais à des coups de poings donnés de haut en bas. Je fonçais, j’ai hurlé tout ce que je pouvais pour le faire fuir, je l’insultais, je le menaçais [il] a eu un temps d’arrêt. Puis cet homme qui portait un haut blanc a donné d’autres coups et s’est sauvé. Je ne n’ai pas bien vu, il faisait trop sombre », témoigne-t-il dans les colonnes d’Ouest-France.

Toute la journée, proches et connaissances de la victime défilent – elle est décédée tout près du pavillon de ses parents, et à 500 m de l’appartement de la rue de l’Isère où elle vivait depuis cinq ans avec ses quatre enfants, tous majeurs, séparée de son ex-mari.

Son assassinat a stupéfait le quartier. Travailleuse, serviable, ancienne assistante maternelle – la victime était connue de tous ; depuis un an, elle travaillait comme femme de ménage à la polyclinique de l’Atlantique, où ses collègues ont observé une minute de silence ce lundi midi et un soutien psychologique a été mis en place par la direction. « Que les gamins s’entretuent pour leurs conneries de stupéfiants, c’est une chose, mais qu’une femme qui travaille se fasse tuer comme ça, c’est insupportable », témoignait une voisine de la victime dans les colonnes d’Ouest-France.

Le Bellevue Boxing Club suspend ses entraînements, « les jeunes hommes du quartier sont à cran »

Alors que l’enquête semblait piétiner – son ex-conjoint, rapidement entendu, a été mis hors de cause, tout comme d’autres proches, le procureur allant même laisser entendre que la motivation pouvait être religieuse, la victime étant « vraisemblablement voilée » et elle a été tuée en face d’une mosquée – celle-ci s’est rapidement accélérée.

Ce dimanche, sur la page Facebook du Bellevue Boxing Club, paraît ce communiqué : « en association avec C West, la JSC Bellevue, l’association nantaise de Futsal et de Bellevue Athlétique Forme nous ne ferons pas entraînement cette semaine. Le tueur n’est pas arreté, nous n’avons aucune garantie poiur la sécurité des mamans, des enfants, et cela jusqu ‘à ce que justice soit faite.

La mère de l’un de nos boxeurs s’est faite assassiner lâchement ce matin (7h15) en allant au travail, après l’émotion place à la colère et tant que l’assassin n’est pas arrêté nous demandons aux familles de rester chez eux et de ne pas sortir seul.

Les jeunes hommes du quartier sont à cran et veulent se faire justice eux-mêmes malgré nos appels au calme et à la retenue.

Nous exigeons que la justice Nantaise fasse de cette affaire une priorité locale. Nous restons mobilisés auprès de la famlille et partageons sa peine, mais nous smmes aussi déterminés à demander des comptes à l’Etat sur l’avancement de l’enquête ».

Les proches de la victime récupèrent très tôt des bandes de vidéosurveillance qui ont filmé la scène et identifient un suspect

Surtout, les proches de la victime – tout un quartier en réalité – ont pris la police de vitesse en récupérant, très tôt ce lundi matin, les bandes de vidéosurveillance d’une entreprise située en face de la première scène de crime – l’arrêt de bus Fardière, bd du Bâtonnier Cholet – d’où la victime semble avoir pris la fuite en direction du boulevard Jean Moulin, et de son quartier, où elle s’est effondrée –, dont les caméras ont capté une partie des derniers instants de la victime.

S’affranchissant des règles de la procédure pénale dans le souci d’aller vite, les proches de la victime consultent les bandes – comme l’explique son frère dans les colonnes d’Ouest-France. « Elle attendait son bus pour aller à la polyclinique quand une 308 s’est arrêtée à son niveau. On la voit discuter avec un homme et on comprend qu’il y a un désaccord […] Un moment après, on voit un homme surgir d’un petit chemin derrière l’arrêt de bus. De dos, ma sœur ne peut pas le voir. Il la pousse, elle résiste, il la fait chuter sur la chaussée et la frappe de plusieurs coups avec une arme ».

Ensuite la victime s’est relevée et a fui en direction du boulevard Jean Moulin où habitent ses parents – elle est rattrapée par l’auteur du crime, qui lui donne de nouveaux coups avec une arme blanche. Trois jeunes qui l’entendent crier « au secours » accourent et elle meurt dans leur bras, son écharpe ensanglantée, la veine jugulaire atteinte.

Avec ces bandes, ils ont identifié un véhicule « deux portes, commerciale, un enjoliveur qui manque du côté conducteur », qu’ils ont retrouvé dans une rue voisine, puis identifié son propriétaire avant d’aller l’interroger. Ils ont aussi recueilli des témoignages qui ont pu éclairer l’enquête, et la faire avancer à grands pas.

La police n’a pas manqué d’interpeller le suspect dans la foulée, alors qu’une centaine de personnes, à cran, se sont rassemblées devant l’immeuble où il vit chez ses parents – ce jeune homme de 21 ans, habitant du quartier, a été placé en garde à vue dans les locaux de la DTPJ à 10h20. Il a été scolarisé avec des fils de la victime.

L’autopsie a révélé « 23 plaies dont certaines mortelles », la veine jugulaire ayant été notamment atteinte. L’arme du crime reste recherchée par les policiers, qui passent au peigne fin les abords de l’arrêt de bus Fardière, rue du Bâtonnier Cholet.

Bousculée, l’enquête officielle – celle de la justice et de la police – doit maintenant établir les responsabilités du suspect. Et risquer l’épreuve de force avec tout Bellevue, si le jeune homme gardé à vue devait être mis hors de cause.

LM

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

37 réponses

  1. bravo à ces courageux voisins, quand va t’on ENFIN s’occuper du problème de l’insécurité ? les politiques attendent la création de milices ?

  2. Pour gagner quelques heures par rapport à une enquête policière, cette police privatisée (ou communautaire) a ravagé la scène de crime au risque de détruire ou modifier des indices utiles. On s’interroge aussi sur les techniques d’interrogatoire du suspect ! On comprend l’émotion de la famille et des voisins de la victime, mais la méthode est sujette à caution.

      1. Faire quoi ? Dans des quartiers , tous se connaissent et s’entraident . Ce sont des valeurs qui se perdent . Et oui dans ce genre de situation , si ça venait à toucher les proches , je chercherai à savoir .

      2. Faire quoi ? Dans des quartiers , tous se connaissent et s’entraident . Ce sont des valeurs qui se perdent . Et oui dans ce genre de situation , si ça venait à toucher les proches , je chercherai à savoir .

      3. Faire quoi ? C’est normal qu’un quartier se prenne en main
        Car la police ne pourra pas faire ce qu’ils ont fait en ce laps de temps
        Blanc noir vert on doit se tenir la main dans la main et avancer

      4. Faire quoi ? C’est normal qu’un quartier se prenne en main
        Car la police ne pourra pas faire ce qu’ils ont fait en ce laps de temps
        Blanc noir vert on doit se tenir la main dans la main et avancer

    1. ravagé la scène de crime ??
      ils ont consulté la vidéo surveillance puis ont agi. Force à eux. Et ils ont appelé la police en évitant le lynchage.

  3. Si enfin la communauté française musulmane pouvait se rebeller nous commencerions à voir la fin de cette barbarie.

    1. Pourquoi encore « les musulmans » faut toujours tout ramener à la religion.

      Ca aurait pu être une française de pure souche.

      1. …vu que c’est rarement très rarement des français pur souche qui de nos jours tuent, violent, fracasse des ados sans raison, des petites vieilles pour leur sac, qui caillassent pompiers ou la police, LOLA, Marin, l’infirmière dans le Loiret etc etc etc…. C’est une réalité….c’est tout…

  4. Bonjour de la violence gratuite, condoléances à la famille. On vit une drôle de vie en milieu urbain où les politiques laissent faire n’importe quoi sur l’espace public alcool, drogue.
    Pas de limites et on arrive à des situations intolérables.
    Pauvre femme qu’à donc elle fait pour mériter ce sort ? Aller travailler ? Être habillée ? Être coiffée avec un voile ?
    De toute façon cette enquête de quartier a aboutie car elle était rapide, pas le temps de planquer des preuves comme certaines autres enquêtes où le présumé suspect a eu tout le temps de les faire disparaitre.
    Pour ceux que cela dérange la justice doit être là même pour tout le monde.

  5. Je lis des commentaires vraiment déplacés. Arrêtez un peu s’il vous plaît de systématiquement nous ramener à nos origines ou notre religion. La scène du crime n’a pas pu être détruite ou modifiée, car elle a été complètement bloquée et encerclée par la police le jour du crime, et jusqu’à l’après midi. Elle a donc bien été exploitée par la police.
    Perso je suis comme cette victime d’origine maghrébine, et je suis tout autant émue pour elle, que pour la femme violée sur le parvis des machines de l’île il y a un mois, que pour la barbarie meurtrière dont a été victime la petite Lola il y a quelques jours. Oui il existe du racisme anti blanc, mais arrêtez de généraliser et de nous déshumaniser en croyant que nous sommes insensibles à la violence. Ou pire, que la violence serait l’apanage de ma communauté d’origine. On veut juste vivre en paix, malgré des différences. Nous aussi on en a marre de cette immigration massive. Je suis d’origine algérienne, et j’en ai marre de voir des clandestins algériens gueuler dans le tram, ou importuner des jeunes filles à commerce alors qu’ils sont complètement drogués, bourrés. Franchement la France ne récupère en plus pas les meilleurs. Nous aussi nous en avons marre de l’inertie des pouvoirs publics locaux.
    Au cas où vous n’êtes pas au courant, des jeunes de Bellevue ont créés un compte Snap  » blvsecour  » afin de s’organiser et répondre aux mêmes au problèmes sécuritaires, face à la défaillance de l’Etat.
    En tous cas, je comprends que les racistes, soient racistes, je suis née à Nantes et j’ai vu le changement, mais svp ne generalisez pas.

    1. Je suis d’accord avec vous 👍👍👍👍 toutes mes pensées sont pour Nadia pour ses enfants et tous ses proches qu’elle tristesse je suis tellement touchée paix à son âme 🙏

    2. On n’est tous d’accord et moi même enfant né en france en 70 de parent Algériens qu’ils a trop de migrants, de sans papier dans ce pays.
      Il faut expulsés mais en avion cargo plus le choix .

    3. Merci beaucoup Madame pour votre commentaire. L’intelligence et la raison sont devenues des choses rares dans les messages de réaction à l’actualité. Vous en faites preuve, et cela fait du bien. Je vous souhaite une très belle journée.

    4. Bravo, je suis très touché par votre réaction, et je me dit que tout n’est pas perdu dans ce pays. Bonne journée jp

      1. J ai pleuré pour lola je pleure encore a chaque fois je vois les informations. J ai 4 filles comme elle. Que la paix l accompagne dans l au de la . Excusé mon français.

    5. Bravo pour votre lucidité et le courage de l’exprimer. Toutes les victimes doivent êtres déplorer et leur famille soutenue, et que les coupables soit punis, quels qu’ils soit.

    6. Ordo Ab Chao!
      L’ordre du Chaos.
      L’arrivée massive de migrant non pourvu de competences est bien voulu. Cela reduit les salaires, car competition vers le bas. Cela nuit à la cohesion social en general et nous voila dans une societé bien divisée, l’Etat absent, cela devient l’anarchie dans les rues.
      Le chaos regne et les gens demandent un retour à l’ordre, quitte à perdre beaucoup de droits humains en echange.
      Ce choix nous ne l’aurions jamais fais si nous n’avions pas été pousser un bout!

    7. Vous avez tout as fais raison madame. Condoléances a la famille de cette dame . C est vrai aussi que le décès de cette maman a pratiquement était occulté par les médias car le décès de lola était plus vendeur malheureusement .
      Cordialement.

  6. Les commentaires parfois laissent à désirer . Cette femme ne l oublions pas , elle a été poignarder avec une extrême sauvagerie . N importe qui ne peux que être peiner et être empathique
    Nous sommes tous des être humains ….condoléances à cette famille qui vit ce terrible drame

  7. Les gens aujourd’hui ne veulent plus attendre !
    Alors oui ils se subtitue à la justice mais les français en général veulent que les enquêtes avancent plus vite .
    On parle de jeunes mais certains seraient content de les trouver notamment quand leur appartement est squatté.
    Aujourd’hui des français de souche n’hésite à allez voir ces jeunes pour régler quelque problème ont peu le déplorer mais le laxisme en matière de justice n’est plus gerable .

  8. il faut une peine exemplaire et que ca sache dans tout le monde.et mêlez les plus proche aussi pour qu’il dénonce en amont. Pour peut être faire hésitez les futur égorgeur.

  9. Il est nécessaire de créer des places de prison nombreuses en France ( Je pense 100 000. ) afin que tous les délinquants – petits ou grands – soient mis en prison dans des cellules individuelles et sans contact entre eux, ni surtout avec des délinquants confirmés ou récidivistes.
    Appliquée au premier délit la peine de prison doit devenir dissuasive.
    Bien sûr : pas de radio, pas de télé , pas d’eau chaude, pas de visite (sauf par avocat). Afin d’avoir une occasion de réfléchir sérieusement aux conséquences douloureuses des plus petits larcins.
    La correction des délinquants passe par la sévérité.
    FT

  10. Certains parle sans savoir, le suspect n’est pas musulmans. Plutôt que toujours déversé sa haine des musulmans renseignez vous !
    Elle était une bonne personne toujours prête à aider les autres, une personne toujours souriante avec beaucoup d’humour, une femme courageuse et travailleuse parti trop tôt. Elle nous manquera enormement, sans elle les choses ne seront plus pareil. Toutes mes pensées à sa famille et à tous ce qui l’aimait…

  11. Cette milice ethnique n’aurait jamais été ni imaginable ni tolérée chez des Français de souche. Cette aventure montre bien que nos institutions dégradées, police, justice, s’écrasent devant la force manifestée par des communautés soudées et résolues. Ça promet pour l’avenir…

  12. Breizh infos serait bien avisée si quelques-uns de ses journalistes allaient enquêter sur le degré de radicalité et de communautarisme au sein de ces clubs de boxes des quartchiers…

  13. Je suis d accord avec les témoignages je souhaite tout mes condoléances à la famille et bravo au gens qui on permis de faire avancer cette enquête

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS