Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Saint-Brieuc. Un clandestin algérien agresse un homme à coups de chaise, un autre individu blesse un policier

À Saint-Brieuc, un clandestin algérien sous OQTF a sérieusement blessé à coups de chaise un homme ayant tenté de s’interposer alors qu’il agressait le personnel d’un bar. Quelques jours plus tard, dans un quartier « prioritaire » de la ville, les forces de l’ordre ont interpellé un individu né en Martinique pour usage de stupéfiants et violences volontaires contre un policier.

À Saint-Brieuc, un clandestin algérien sous OQTF attaque à coups de chaise

Souvent présenté comme le plus rural des départements bretons, les Côtes-d’Armor ont rapidement rattrapé leur retard sur les « grandes villes », n’ayant désormais plus rien à envier à ces dernières matières de « diversité ».

Et les exemples ne manquent pas ! Comme le samedi 29 octobre 2022, peu avant minuit. En plein centre-ville de Saint-Brieuc, place du Martray, un individu alcoolisé a voulu s’en prendre physiquement au gérant du bar Transat Kafé ainsi qu’à une serveuse. Le personnel de l’établissement avait en effet refusé de servir de l’alcool à cet homme agressif se trouvant déjà dans un état d’ébriété avancée.

Torse nu et cherchant à en découdre, l’individu âgé de 21 ans a également frappé à coups de chaises un autre homme venu s’interposer. Ce dernier, s’étant vu prescrire dix jours d’incapacité temporaire de travail (ITT), a été sérieusement blessé au niveau de la main et présentait un tendon sectionné.

Interpellé quelques minutes après les faits par les policiers briochins, l’assaillant a été jugé en comparution immédiate deux jours plus tard, le 31 octobre. Détail auquel nos lecteurs sont désormais habitués : le prévenu a été assisté d’un interprète lors de l’audience. En effet, l’homme, arrivé en France il y a trois ans, est de nationalité algérienne et ne parle pas français. Déjà sous le coup d’une OQTF (Obligation de quitter le territoire français), le clandestin, ayant travaillé durant quelques semaines dans l’installation de fibre optique malgré sa situation illégale, n’a pas de domicile fixe.

Pour sa défense, il invoquera l’alcool en indiquant ne se souvenir de rien. Une victimisation qui a semble-t-il porté ses fruits auprès du tribunal. Ainsi, bien que le procureur ait requis huit mois de prison ferme, un mandat de dépôt et une interdiction de séjour en France, le migrant algérien n’a finalement écopé que d’une simple peine de prison de huit mois avec sursis.

Drogue : un homme interpellé quartier de l’Europe

Toujours à Saint-Brieuc, un contrôle mené par des fonctionnaires de police a mal tourné dans le quartier de l’Europe le 31 octobre. Précisons avant de poursuivre qu’il s’agit d’un quartier classé « prioritaire »…

Dans ce secteur tristement réputé pour le trafic de stupéfiants, des policiers en patrouille ayant repéré deux individus suspects devant un immeuble de la rue de Barcelone sont intervenus pour les contrôler. Les deux larrons vont alors s’enfuir à l’intérieur du bâtiment mais sont interpellés quelques instants plus tard.

C’est alors que l’un des deux, tandis qu’il remet aux forces de l’ordre un sachet contenant de la résine de cannabis, essaie de leur fausser compagnie, avec succès. Pour cela, il n’hésite pas à s’en prendre physiquement aux policiers, frappant notamment l’un d’eux à coups de pieds et de poing. Toutefois, il abandonne dans sa fuite une sacoche contenant des pièces permettant de l’identifier mais aussi un couteau dont la lame présentait des résidus de cannabis.

Sa fuite sera de courte durée, puisque, ce même 31 octobre en fin de journée, il est de nouveau interpellé par une équipe de la Brigade anticriminalité devant le même immeuble. Les policiers saisissent sur lui environ 10 g de résine de cannabis.

L’homme âgé de 26 ans a été présenté au tribunal de Saint-Brieuc le 3 novembre dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate. Jugé pour usage de stupéfiants, port d’arme malgré une interdiction, et violences volontaires, en récidive légale, il a finalement écopé d’une peine de 15 mois de prison, dont sept mois ferme.

Quant à son profil, le condamné, né en Martinique et connu de la justice, s’était déjà vu infliger une peine de cinq ans de prison ferme en 2019 pour des violences avec arme. Il avait toutefois été libéré en décembre 2021.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Saint-Brieuc. Un clandestin algérien agresse un homme à coups de chaise, un autre individu blesse un policier”

  1. crs dit :

    “dans la pose de fibre optique” – quelle sinistre blague.

  2. THepault dit :

    St Brieuc est une ville très inclure depuis très longtemps et cela passe souvent sous les radars des médias .. Pour ma part j’y habite depuis plus de deux ans et je ne sort plus le soir à partir d’une certaine heure .
    Il y a aussi de plus en plus de migrants ce qui peut expliquer cela même si on ne peut pas généraliser ?

  3. patphil dit :

    ben pourquoi se gêneraient ils puisque l’état tolère tout, les gaulois et celtes réfractaires n’ont qu’à bosser pour payer des impots et se taire

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, NANTES

Immigration à Nantes : Un individu sous OQTF interpellé avec un couteau et des drogues, 24 heures après sa remise en liberté

Découvrir l'article

Economie, Local

La Chèze, « Une commune des Côtes-d’Armor présentant plusieurs fragilités financières » selon la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

Dinan

Fête de la Bretagne. 10 jours de festivités dans le pays de Dinan

Découvrir l'article

Agriculture, Economie, GUINGAMP, ST-BRIEUC

Agriculture. Où en est la profession dans les Côtes d’Armor ?

Découvrir l'article

ROSTRENEN

Rostrenen. Retour des courses hippiques les 19 et 20 mai 2024

Découvrir l'article

A La Une, E brezhoneg, Local, QUIMPER

Kemper : an Italian a oa… un Tunizian dindan OQTF

Découvrir l'article

NANTES

Nantes : Une femme violée et séquestrée par un SDF Algérien qu’elle avait hébergé

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration. La République française a le taux d’expulsion le plus faible depuis 10 ans

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Justice, Sociétal

Brest. Nouveaux tirs de mortiers sur des policiers à Bellevue : où est passée la « brigade de tranquillité urbaine » de Cuillandre ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky