Immigration. La Bretagne a fourni 40 % des subventions françaises à SOS Méditerranée en 2021

migrants

La Bretagne a fourni 40 % des subventions françaises à SOS Méditerranée en 2021. Tels sont les chiffres trouvés en regardant les comptes de SOS Méditerranée pour 2021 (page 51). Parmi ces subventions bretonnes attribuées à une ONG qui va chercher les migrants au large de l’Afrique pour les ramener en Europe – ce qui laisse interrogatif quant aux potentiels arrangements avec les passeurs, ces nouveaux esclavagistes des temps modernes – une écrasante majorité vient de Loire-Atlantique.

Page 51 du rapport https://sosmediterranee.fr/wp-content/uploads/2022/06/SOS_MEDITERRANEE_RA_2021_DEF_WEB.pdf :

  • Département de Loire-Atlantique : 200 000 €
  • Région Bretagne : 105 000 €
  • Département d’Ille-et-Vilaine : 50 000 €
  • Ville de Brest : 20 000 €
  • Ville de Nantes : 15 000 €
  • Ville de Rennes : 14 000 €
  • Ville de Saint-Nazaire : 10 000 €
  • Ville de Saint-Herblain : 6 000 €
  • Ville de Rezé : 1 000 €
  • Ville de Couëron : 600 €
  • Ville de Pont-Château : 500 €
  • Ville de Quimperlé : 500 €
  • Ville de Sainte-Luce-sur-Loire : 500 €
  • Commune de Saint-Joachim : 200 €
  • Ville de Saint-Malo-de-Guersac : 200 €

Au total, 423,500 euros sur un total de subventions de 1 057 609 euro (cf. p. 54 ) reçues en 2021 soit 40,04 %  dont 234 000 rien que pour la Loire Atlantique : les contribuables apprécieront.

E 2021 eo bet roet evit 1.057.609 euro a skorennoù da SOS Méditerranée, en o zouez 40,04 % a zeu eus Breizh, 423.500 euro, ha pergen eus bro-Naoned 234.000 euro. Kuzul departamant Bro-Naoned en deus roet 200.000 euro ha kêr Naoned 16.000 euro. Evel-se e teu niverus an enbroidi dibaper er vro. Ur chañs evit bro Naoned, Kallag ha Sant-Brewen, neketa ?

A noter que le nouveau président du Rassemblement national, Jordan Bardella va demander l’ouverture au Parlement européen d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur les liens entre les ONG d’aide aux migrants et les mafias de passeurs. Cette annonce a été faite alors que la France a une nouvelle fois capitulé concernant l’accueil de migrants qui étaient à bord de l’Océan Viking depuis plusieurs semaines dans des conditions parfois inhumaines, tout en sachant que l’Océan Viking aurait pu, depuis des semaines, accoster dans des ports nord-africains bien plus proches de la zone de récupération de ces migrants, ce qui pose question.

Depuis des années maintenant, SOS Méditerranée mène certes des opérations de sauvetage en mer, mais avec la volonté systématique d’amener, sur le sol européen, les migrants, alors qu’il y a de nombreux ports sécurisés, en Tunisie, au Maroc, et même en Libye… Avec des millions de candidats à l’exil en Europe depuis l’Afrique, cela ressemble clairement à une volonté d’imposer l’immigration en Europe, alors même qu’élection après élection, les Européens se prononcent pour fermer les frontières et rester maîtres chez eux.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

21 réponses

  1. Les bretons ne devront s’en prendre qu’à eux mêmes s’ils sont submergés par cette nouvelle marée noire qui va durer, durer !!!

  2. Complément : Ouest-France du 07 12 2020, titre « Finistère : une subvention de 50 000 Euros allouée à SOS Méditerranée ».
    Et voir aussi Le Télégramme du 07 12 2020, titre : « Le conseil départemental du Finistère attribue 50 000 euros à SOS Méditerranée »

  3. SOS Méditerranée mène des opérations de sauvetage en mer ? Faut voir. Si les migrants se lancent dans des traversées risquées, n’est-ce pas souvent parce qu’ils comptent que cette association et d’autres viendront les tirer de la situation dans laquelle ils se sont fourrés ? Auquel cas, SOS Méditerranée est aussi complice de la mise en danger de ces vies. Elle communique sur des vies qu’elle « sauve ». Mais il n’y aurait pas de vies à sauver si l’on n’incitait pas les gens à risquer leur vie. Et parmi ces gens, il y en a qui meurent parce qu’ils ont cru que les immigrationnistes viendraient les sauver. Sur ces morts, les associations ne communiquent pas.

    1. Il est plus qu’évident qu’une barcasse plus que surchargée comme celle de la photo ne peut en aucun cas s’éloigner de plus de quelques encablures d’une côte, et encore dans une zone protégée des courants et de la moindre houle.
      De toute évidence, ces navires ne font pas du « sauvetage en mer », mais de la récupération de passagers en dehors d’un accostage sécurisé.
      C’est donc bien un détournement abusif du droit de la mer qui oblige à porter secours, et qui ne permet pas ce genre d’opération mensongère et criminelle car relevant d’un trafic d’êtres humains.

  4. Quoi dire de plus !! cela fait des années que cela se sait, Bretagne, terre des politiques Islamos gauchos !
    ce sont bien les bretons qui votent ! non ! peut etre à l’insu de leur plein gré !!! bande de comique ! et pendant ce temps là, des personnes qui travaillent dorment dans leur voiture  » en Bretagne « !!!

  5. J’imagine une petite cagnotte publique financée par des contributions volontaires et située dans des endroits publics bien identifiés.
    Autrement c’est l’argent des contribuables français, bretons qui est utilisé. L’argent de gens qui travaillent, utilisé à des fins partisanes, voir illégales. En un mot, c’est du vol.

  6. Je crois que nous avons atteint le point de non-retour, puisque les responsables politiques se moquent éperdument de la sécurité des français et surtout de la disparition programmée de notre « douce France ».

  7. L’Afrique va bientôt atteindre 1 milliard et demi d’habitants; combien de voyages par les ONG, SOS Mediterranée etc..pour  » exporter  » tous ces gens en Europe et en Bretagne..of course !

  8. SOS med, Viking ocean, …… sont des passeurs professionnels financés par nos impôts et les immigrés eux même qui avec leur smartphones les préviennent avant de quitter les cotes lybiennes. et tout le monde ferme les yeux! les faux culs de conseillers municipaux,départementaux, régionaux,que vous avez pour beaucoup d’entre vous, élus,, votent dans votre dos ces subventions
    L’europe ,la France financent le suicide annoncé de notre civilisation.

  9. On savait les bretons ouverts mais à ce point là , ils aiment l’exotisme , un sondage disait que 90% des bretons n’avaient jamais voyagé , en accueillant toute la misère du monde , ils ont l’impression de voire des pays mais ne se rendent pas qu’ils se détruisent .

  10. Bravo les Bretons !!!! qui votent majoritairement à gauche ….ou pour la crevure carrément … financer sos méditerranée , « coke en stock  » , les négriers du XI eme siècle , bravo bravo !!!

  11. édifiant et consternant mais quand on sait la Bretagne noyautée phagocytée depuis les années 80 par cette gauche complice des islamistes et que dire des verts leurs alliés pratiquants de la politique de l’effacement ( cancel ) certes ! mais avec les deux milliards et plus d’africains programmés à court therme on est bien parti pour le grand remplacement ces gens là devraient être traduits en justice jugés pour mise en danger du pays , un jour pas si lointain devront nous rendre des comptes

  12. Ce sont les municipalités  »de gauche » qui financent, avec l’argent de nos impôts, les  »passeurs » de SOS Méditerranée! Ainsi, ma région (l’Occitanie) est  »très généreuse » avec mes sous qu’elle donne aux  »étrangers » musulmans… au lieu de les donner aux Français nécessiteux! Les gauchistes favorisent l’immigration musulmane!

  13. Pauvre Bretagne : il faut choisir : Callac ou l’Afrique !
    Pauvre Bretagne qui vote Macron et socialo !

  14. Pas  » la Bretagne  »
    Mais des traîtres islamo-communistes élus en Bretagne.

    Peut on avoir leurs noms pour les coller sur un mur avec leurs palmarès d’argent volé et envoyé aux envahisseurs extra européens ?

    Et que chaque région de France fasse pareillement.

  15. une solution: interdire les subventions aux journaux (des milliardaires) aux syndicats (sans trop d’adhérents) aux associations etc.

  16. Depuis des années les gaucho bretons par idéologie ou par pure stupidité sont les fossoyeurs de leur régions . Mais n oublions pas qu’oui les sont élus …
    Résultats ,regarder Nantes ,Rennes ,Brest,Quimper etc ..La criminalité a explosé dans les quartiers dit sensibles.
    Bretons vos femmes vos filles, vos personnes âgées sont devenus des proies. Vous pouvez fermez vos yeux la réalité est la!!!!
    Regarder la seule région de France où la petite délinquance est la Corse … Et oui.
    La justice ils savent la faire eux

    1. Bravo !!! Breton de Rennes, j’ai vécu 2 ans en Corse il y a une trentaine là-bas pour le travail, c’était pénard et encore aujourd’hui(j’y suis retourné en congés); ma très chère Bretagne prend une pente très dangereuse à cause de ses élus politiques très généreux avec notre argent dilapidé pour l’accueil des migrants très choyés à Rennes(tout est gratuit pour eux , du réseau bus et métro de Rennes Métropole, en passant par le logement, la santé et tout le toutim !!!). Je pense qu’il n’y a aucun migrant en Corse !!! la Bretagne a bien changé…

  17. Les dirigeants français sont en tête des gouvernants qui organisent le grand remplacement. Et ils font venir surtout des familles, car ailleurs le recoupement familial n’est pas une loi.

    Puisque les « élus » bretons, islamo-gauchistes, ont réussi à placer la Bretagne en tête avec 40 % des subventions a SOS méditerranée, cela montre à quel point ces fous peuvent tout faire en Bretagne.

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS