Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Royaume-Uni. L’expulsion des clandestins vers le Rwanda enfin validée par la justice, des bémols pour la mise en pratique

Au Royaume-Uni, la justice vient de valider le projet d’expulsion des migrants vers le Rwanda après un blocage de plusieurs mois sur pression de la Cour européenne des droits de l’Homme. Mais les Britanniques souhaitant qu’un terme soit enfin mis à l’immigration illégale dans leur pays ne devraient pas se réjouir trop vite…

L’accord entre Londres et le Rwanda bloqué par la CEDH

Le projet a régulièrement été évoqué depuis le mois d’avril 2022, tandis que Boris Johnson était encore Premier ministre. À l’époque, ce dernier avait effectivement annoncé que le Royaume-Uni renverrait dorénavant au Rwanda les migrants arrivés illégalement sur son territoire. « A partir d’aujourd’hui (…) toute personne entrant illégalement au Royaume-Uni ainsi que ceux qui sont arrivés illégalement depuis le 1er janvier pourront désormais être relocalisés au Rwanda », déclarait alors Boris Johnson le 14 avril dernier.

À l’époque, le Premier ministre britannique avait indiqué que ce projet d’expulsion des clandestins à plus de 6 000 km de la Grande-Bretagne concernerait « des dizaines de milliers de personnes dans les années à venir ».

Toutefois, une décision de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) était venue rapidement contrecarrer les plans de Londres, déjà critiqués par l’ONU, ce qui eut pour conséquence d’annuler à la dernière minute le premier vol de renvoi de migrants à destination du Rwanda prévu au mois de juin. De plus, la CEDH réclamait que la justice britannique examine la légalité du projet de loi.

L’expulsion des clandestins validée par la justice

Il aura fallu attendre le lundi 19 décembre pour que cette même justice britannique rende sa décision. La Haute Cour de Londres a ainsi jugé le dispositif comme étant « légal », estimant que les dispositions prévues par le gouvernement de Rishi Sunak ne contrevenaient pas à la Convention de Genève sur les réfugiés.

Rwanda

Rishi Sunak. Source : CNEWS

Ainsi, un résumé du jugement publié par la Haute-Cour de Londres précise que « la cour a conclu qu’il est légal pour le gouvernement britannique de mettre en place des dispositions pour envoyer des demandeurs d’asile au Rwanda et que leur demande d’asile soit examinée au Rwanda plutôt qu’au Royaume-Uni ».

Suite à l’annonce de cette validation du projet d’expulsion vers le Rwanda par la justice, Suella Braverman, le ministre britannique de l’Intérieur a réagi : « Nous avons toujours maintenu que cette politique est légale et aujourd’hui, la cour l’a confirmé », a-t-elle déclaré. Ajoutant qu’elle envisageait de mettre en œuvre la mesure « dès que possible ».

Rwanda

Suella Braverman, ministre britannique de l’Intérieur. Source : lematinal.media

Expulsions vers le Rwanda : des nuances à prendre en compte…

Toutefois, si cette perspective de transférer les migrants illégaux vers le Rwanda suscite un vif enthousiasme parmi les conservateurs britanniques depuis l’annonce du projet sous l’ère Johnson, ceux-ci ne doivent cependant pas se réjouir trop vite.

En effet, il est à noter que les juges de la Haute Cour de Londres ont tout de même ordonné aux autorités d’étudier la situation particulière de chaque demandeur d’asile avant de l’envoyer au Rwanda. Une étude « au cas par cas » destinée à vérifier l’éventuelle existence de « circonstances particulières »,  ce qui impliquerait alors que la demande d’asile du migrant concerné soit « examinée au Royaume-Uni ». Tout comme cette étude devra s’assurer qu’il n’y ait pas « d’autres raisons pour lesquelles [un clandestin] ne devrait pas être relocalisé au Rwanda ».

Autant dire qu’en ouvrant de telles failles dans le dispositif, les ONG pro-migrants et leurs avocats se frottent déjà les mains quant aux recours juridiques à entrevoir. Des ONG qui pourraient par ailleurs saisir une nouvelle fois la CEDH.

Enfin, n’oublions pas que l’un des objectifs principaux de ce projet de renvoi des migrants vers le Rwanda vise à décourager les futurs candidats à l’immigration clandestine vers le Royaume-Uni, notamment en traversant illégalement la Manche.

Après une année 2022 record où les autorités britanniques ont recensé plus de 45 000 arrivées de clandestins depuis le début du mois de janvier, représentant une très forte augmentation par rapport aux 30 000 recensées en 2021, la potentielle incidence des premiers vols d’expulsion vers le Rwanda sur la volonté des clandestins à rejoindre la Grande-Bretagne sera scrutée par de nombreux observateurs. Wait and see

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Royaume-Uni. L’expulsion des clandestins vers le Rwanda enfin validée par la justice, des bémols pour la mise en pratique”

  1. Jean-Claude Cloarec dit :

    chaque pays est libre de ses décisions.

  2. patphil dit :

    40.000 clandestins cette année ! si les brits le font (ça n’est pas sur) ça assèchera les venues

  3. gautier dit :

    De la com ! encore de la com !! ils ont du faire la même ecole que notre Maron national, quand on regarde la composition des dirigeants ( anglais ) on comprend que c’est de la com ! en plus pété de thunes !! à quand un premier sinitre issu de l’imigration en France !!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Royaume-Uni : Les hommes ne seront plus obligés de serrer la main aux femmes lors de la cérémonie de naturalisation à Westminster (Mais pourquoi donc ?)

Découvrir l'article

International

Guerre ethnique et religieuse entre gangs dans les prisons les plus dures du Royaume-Uni

Découvrir l'article

International

Un délinquant sexuel afghan ne sera pas expulsé du Royaume-Uni par crainte de “maltraitance” lors de son retour au pays

Découvrir l'article

A La Une, International

Bloqueurs de puberté, conséquences du changement de sexe, enfants cobayes et victimes…Un rapport médical choc sur le genre fait scandale au Royaume-Uni

Découvrir l'article

A La Une, Economie

L’Europe, le Royaume-Uni et l’héritage du Brexit : Entretien avec David Frost

Découvrir l'article

A La Une, International

Royaume-Uni. « Le Parti conservateur a un grave problème ». Entretien avec Robin Harris

Découvrir l'article

International

Royaume-Uni. Farage demande au gouvernement de publier les statistiques complètes sur les crimes commis par les migrants

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Le coût de l’hébergement des clandestins toujours plus élevé pour les contribuables

Découvrir l'article

Immigration, International, Religion, Sociétal

Islamisation. Les stades de football anglais à l’heure du Ramadan [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Au Royaume-Uni aussi, un possible gouvernement travailliste à venir souhaitera légaliser l’euthanasie

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky