page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Drogue en Bretagne. Nathalie Appéré dépassée par les trafiquants, 200 g de cocaïne saisis à Hennebont, cannabis à Brest

Une fois de plus, une quantité de drogue importante a été saisie en Bretagne, du côté d’Hennebont. Les pouvoirs publics sont-ils impuissants face au phénomène ? C’est en tout cas le sentiment qui résulte des dernières déclarations de Nathalie Appéré, maire de Rennes.

3 kg de cannabis et de la cocaïne à Hennebont

Cet automobiliste circulant à Hennebont, à proximité de la RN 165, dans la nuit du 8 au 9 janvier dernier, aurait été bien avisé de vérifier les feux de son véhicule avant de prendre le volant… C’est en effet un problème de signalisation lumineuse qui va attirer l’attention d’une équipe de policiers de la brigade anticriminalité de Lorient croisant le chemin de l’individu, ce dernier roulant par ailleurs à une allure excessivement réduite. En bref, tout était réuni pour ne pas passer inaperçu !

Quelques instants plus tard, les fonctionnaires se portent à la hauteur du véhicule et procède au contrôle de l’automobiliste vers 1 h 30, dans le secteur de la montagne du Salut. Il s’avère que ce dernier, âgé de 33 ans, transporte 3 kg de résine de cannabis, 210 g de cocaïne et 5 900 € d’argent liquide. Un butin que l’imprudent chauffeur n’avait même pas cherché à cacher puisqu’il était tout simplement posé… sur la banquette arrière du véhicule.

Par la suite, l’individu originaire de Vannes a été placé en garde à vue avant d’être déféré devant le parquet de Lorient. Il doit faire l’objet d’une procédure de comparution immédiate devant le tribunal de Lorient pour détention de produits stupéfiants.

Cannabis à maison d’arrêt de Brest : un pilote de drone devant la justice

De la drogue, il en a aussi été question à Brest lundi 9 janvier dernier. Une opération policière a en effet été menée afin de procéder à l’interpellation d’un individu de 36 ans. Celui-ci étant soupçonné d’avoir piloté un drone visant à acheminer du cannabis au sein de la maison d’arrêt de la ville finistérienne.

Des faits qui remontent au début du mois de novembre 2022. Un drone transportant une barrette de 100 g de cannabis, n’ayant pu atteindre son objectif, avait fini sa course dans les barbelés de la prison de Brest. Si la drogue était initialement destinée à un détenu, ce furent finalement les gardiens qui interceptèrent la marchandise. Le pilote fut trahi par la carte mémoire du drone qui laissa suffisamment d’indices aux policiers pour retrouver sa piste.

À la suite de son arrestation, l’individu âgé de 36 ans (et déjà connu des services judiciaires, pour des vols entre autres) a reconnu les faits tandis qu’un second drone a été saisi lors des perquisitions menées à ses deux domiciles brestois, l’un étant situé dans le quartier Bellevue. Après son interpellation, l’homme a été placé en garde à vue avant d’être remis en liberté. Il doit faire l’objet d’une convocation ultérieure devant le tribunal correctionnel de Brest pour des faits de tentative de remise de produits illicites à un détenu et télépilotage d’un drone sans autorisation au-dessus d’une zone interdite.

À Rennes, les trafiquants de drogue plus malins que Nathalie Appéré ?

À Rennes, le maire socialiste  présentait ses vœux au monde combattant, aux militaires, aux forces de sécurité et de secours mardi 10 janvier.

À cette occasion, l’édile a évoqué la question du trafic de drogue, l’une des « marques de fabrique » de la criminalité rennaise tandis que municipalité et forces de police semblent dépassées par le phénomène. Un constat esquissé en filigrane par Nathalie Appéré, laquelle a concédé que le trafic de stupéfiants avait « changé de dimension » dans sa ville.

« Les trafiquants sont plus organisés, les profils sont nouveaux, beaucoup viennent d’ailleurs. Ils ne se cachent plus, ils occupent de manière agressive l’espace public et même, parfois, les parties communes des immeubles », a indiqué la socialiste, citée par Ouest-France.

Pourtant, à écouter Nathalie Appéré, les moyens déployés pour contrer ces trafics n’ont fait que croître ces dernières années : « Il n’y a jamais eu autant de policiers dans notre ville, la politique pénale n’a jamais été aussi ferme », a-t-elle déclaré. Avant de poursuivre, un brin fataliste : « Pourtant, le trafic ne recule pas suffisamment, ni à Rennes ni dans les villes, grandes, moyennes ou petites, confrontées à cette problématique ».

Le temps où elle affirmait que Rennes était une « ville de bienveillance, des possibles et de la cohésion » est-il définitivement révolu ?

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Drogue en Bretagne. Nathalie Appéré dépassée par les trafiquants, 200 g de cocaïne saisis à Hennebont, cannabis à Brest”

  1. domper dit :

    Aucune politique ne viendra jamais à bout du trafic de drogue tant qu’il y aura des consommateurs clients et ce n’est pas la prise de quelques kilos , l’arrestation de quelques dealers ( immédiatement remplacés ) qui va changer le paysage du ” libre échange ” du produit surtout quand ça rapporte très gros et que ça fait vivre des familles entières !
    Demandons nous pourquoi autant de français se droguent ( tous âges, toutes conditions sociales ) et on pourrait peut-être imaginer des solutions sur la cause plutôt que de gérer la conséquence sans résultats.

  2. patphil dit :

    en guyane française, toute mule porteuse de 200g de cocaine n’est plus poursuivie par les services gouvernementaux!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Justice, LORIENT, Sociétal

Lorient. Cocaïne, argent liquide et Kalachnikov : une nouvelle bande de narcotrafiquants démantelée

Découvrir l'article

RENNES

Arrestations à Rennes, en Côtes-d’Armor et Morbihan : un trafic de Fentanyl démantelé en Bretagne

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice, QUIMPER, Sociétal

Quimper. Sous OQTF et récidiviste, un Pakistanais coupe son bracelet électronique et bénéficie… d’un nouveau bracelet électronique

Découvrir l'article

Sociétal

Trafic de cocaïne : enquête sur un gang d’importateurs de drogue en France (documentaire)

Découvrir l'article

Loudéac, ROSTRENEN

Trafic de drogue à Loudéac et Rostrenen. Un comorien condamné à un an de prison

Découvrir l'article

MORLAIX

Saint-Martin-des-Champs (29) : un homme blessé par balle, l’ombre d’un règlement de comptes sur fond de drogue plane

Découvrir l'article

LORIENT

Coup de filet anti-drogue dans le pays de Lorient : trois trafiquants incarcérés et plus de 20 000 € saisis

Découvrir l'article

PONTIVY

Trafic de cocaïne à Pontivy : peines de prison ferme et interdictions de séjour

Découvrir l'article

DOUARNENEZ, Ensauvagement, Justice, QUIMPER

Quimper. Deux Tunisiens condamnés pour un important trafic d’héroïne en Bretagne

Découvrir l'article

BREST

406 kg de cocaïne saisis au large de Brest : Le voilier polonais transportait une cargaison illégale

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky