Immigration : les demandes d’asile en France ont bondi de plus de 30 % en 2022, les régularisations de clandestins en hausse de 8 %

immigration2

Les demandes d’asile en France en 2022 ont augmenté de 31,3% par rapport à l’année précédente, révèle le ministère de l’Intérieur ce jeudi 26 janvier 2023. L’année dernière, 137.046 premières demandes ont été enregistrées par les préfectures, avec une forte accélération au second semestre, de ressortissants principalement originaires d’Afghanistan, du Bangladesh, de Turquie et de Georgie. Un peu plus de 19.000 de demandes de réexamen sont aussi comptabilisées.

Voici ce qu’indique Le Figaro : « Jamais la France n’a eu à traiter autant de demandeurs d’asile sur son sol: 154.597 en 2022. C’est 16,5% de plus qu’en 2021Le niveau de 2019 (dernière année pleine avant Covid), avec ses 151.283 demandes au total, est dépassé. Ces chiffres, auxquels Le Figaro a eu accès, sont ceux que Paris a diffusés à l’Office de l’Union européenne Eurostat, qui se présente lui-même comme «la source de statistiques et données de haute qualité en Europe».

Ils incluent donc les «premières demandes», qui ont dépassé l’an dernier les 131.000 (+ 27% par rapport à 2021), selon l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra), mais aussi les demandeurs sous procédure Dublin. En clair, ces étrangers qui viennent frapper au guichet français, alors qu’en vertu des accords de Dublin, leur dossier aurait dû être traité dans le pays européen par lequel ils sont passés en premier lors de leur périple. Ces «Dublinés», comme on les appelle dans le jargon administratif, étaient plus de 23.000 en France en 2021. Ils étaient donc encore des milliers en 2022 »

Du côté des demandes de titres de séjours, elles ont augmenté de 17,2 % en 2022, comparés à 2021, dépassant les niveaux de 2019, soit avant la crise sanitaire. 320 330 titres de séjour ont été accordés au total l’an dernier, selon les premières estimations, auxquels il faut ajouter 10 386 titres délivrés aux Britanniques. La majorité des titres de séjour ont été accordés à des Marocains (35 325), des Algériens (25 896), puis des Tunisiens (17 412), des Ivoiriens (11 387), ou encore des Chinois (9 708).

Concernant l’immigration irrégulière, 11 410 étrangers ont été expulsés en 2022, selon les chiffres provisoires, en hausse de 13,1 % par rapport à 2021 (10 091). Des chiffres dérisoires par rapport au nombre d’entrées annuelles sur le territoire européen, signe de l’inaction totale des autorités.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. ben on n’a pas assez de délinquants pour occuper la police et les juges, donc bayrou et son plan d’importation de millions de migrants est aux anges

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS