page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Grève contre la réforme des retraites. Pas loin de 200 000 manifestants dans toute la Bretagne

Pas loin de 200 000 manifestants ont défilé ce 31 janvier dans toute la Bretagne, à l’appel des syndicats mais aussi d’organisations politiques, dans le cadre de la grève contre la réforme des retraites. Une mobilisation en hausse (ce fût pareil dans toutes les autres régions françaises) par rapport à la première mobilisation de janvier, signe que le rapport de force est clairement engagé avec le Gouvernement et les autorités qui veulent passer en force sur la question.

A Brest, ils étaient 20 000 à manifester, mais aussi 10 000 à Morlaix, 8 000 à Lannion, 12 000 à Quimper, 5000 à Quimperlé, 2500 à Carhaix, 2 500 à Guingamp, 3 000 à Pontivy, 45 000 à Nantes, 30 000 à Rennes, 15 000 à Saint-Nazaire, 10 000 à Vannes, 14 000 à Lorient, 230 à Belle Ile, 250 à Lamballe, 2700 à Châteaubriant, 5 000 à Ancenis, 3 200 à Saint-Malo, 4 000 à Dinan… d’autres chiffres sont à venir pour compléter ce bilan.

Un constat : beaucoup de colère parmi les manifestants, remontés contre le gouvernement. Et des gens de toutes obédiences politiques, mais aussi une large majorité ni syndiquée, ni affiliée à un parti, signe que les organisateurs n’avaient pas le monopole de la contestation. Quelle sera la prochaine étape ? Réponse dans les prochaines heures.

https://twitter.com/Breizh_Info/status/1620397772464869381?s=20&t=FtguQpUsBFkNpyNq1SCs7g

Crédit photo : Breizh-info.com

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Grève contre la réforme des retraites. Pas loin de 200 000 manifestants dans toute la Bretagne”

  1. Dominique dit :

    Je parie qu’aucun de ces manifestants ne sait comment sera calculé sa retraite.

    Quant aux métiers difficiles ils ne cessent de disparaître au fur et à mesure de la mécanisation. Aujourd’hui il n’y a plus de terrassier, plus de conducteur de locomotive à vapeur, plus d’épandeurs de gaudrons brûlants, … Foutaise que ce baratin syndicalo-état : l’objectif est de voler vos cotisations et de maintenir les privilèges des fonctionnaires.

    Breiz Info : montrez un bulletin de paie d’un Suisse, un Allemand et comparez les avec un BDP d’un Français,
    Pour un même métier et une même qualification. Merci.

    • JP VARESE dit :

      “Privilèges de fonctionnaire”? Je suis un retraité de l’Education nationale. Vous ironisez sur les “privilèges” des fonctionnaires, mais personne ne vous a empêché de le devenir. Peut-être avez-vous raté un concours d’accès à la fonction publique. Cela expliquerait sinon votre “jalousie”, alors votre rancoeur.

      Ah, enfin, un électeur du président Macron!

    • ubersender dit :

      Pour votre info visiblement défaillante, si vous parlez des cadres sup. de la fonction publique, oui, ce sont des privilégiés … comme le sont les cadres sup. du privé. Nous ne voyons pas très bien le rapport entre vol des cotisations et privilèges des fonctionnaires … Sauf que vous croyez bon de catégoriser les privilégiés par réduction aux fonctionnaires : vous avez bien appris la leçon que le pouvoir a instillé dans votre cerveau pour bien diviser les citoyens en catégories que l’on peut monter les unes contre les autres quand c’est nécessaire, la preuve ! L’immense majorité des fonctionnaires sont des catégories C qui, à la retraite, émargent à 1200/1400 €. Si ces conditions vous font saliver d’envie, n’hésitez pas à postuler

  2. L'éléphant dit :

    Je n’ai pas souvenance d’avoir lu dabs Breiz-Info une opposition à l’euro, à l’UE. Au traité de Maastricht, à l’époque. Mais peut-être que je me trompe!

  3. patphil dit :

    étonnant de voir tous les syndicats qui ont fait voter macron vent debout contre son seul projet aux présidentielles, naifs ou calculateurs, finalement c’est les petites gens qui payeront la note, à malin, malin et demi dit le proverbe

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Tribune libre

6 propositions pour une Bretagne autonome, identitaire, sûre et prospère [L’Agora]

Découvrir l'article

Immigration, Local, Locminé, PLOËRMEL

Boboïsme parisien : pour Yvan Le Bolloc’h, les habitants de Plumelec “n’ont jamais vu un arabe”

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Bretagne. La liste des festivals à découvrir en cet été 2024

Découvrir l'article

A La Une, Tribune libre

Législatives 2024. Plutôt Jordan Bardella que le Péril rouge ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Economie

Palmarès du neuvième concours régional des produits cidricoles de Bretagne

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024. Les candidats Reconquête Bretagne soutiennent l’union des droites

Découvrir l'article

Economie, Social

Saupiquet Quimper : Sous direction italienne, une fermeture de l’usine envisagée d’ici fin 2024, 155 emplois menacés

Découvrir l'article

CALLAC, CARHAIX, Local, Politique

Callac, Carhaix, Saint-Brévin : l’illusion d’une “Bretagne allergique au RN”

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. La fracture entre Bretagne des métropoles et des privilégiés et Bretagne périphérique ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

6 juin 1944. Le débarquement n’a pas été une Libération pour ces civils Bretons et Normands massacrés par les bombes américaines

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky