Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Clandestins, citoyens européens : deux poids, deux mesures et une préférence…étrangère : Expérience à l’appui

Le 14 avril dernier le quotidien italien Il Giornale publiait un article “Italia, Italia”. La dernière moquerie des migrants : ils déchirent leurs passeports avant de débarquer“, montrant une des nombreuses vidéos que les clandestins font à l’approche des côtes italiennes.

Sur les images, on les voit exulter “Italia, Italia !” et déchirer, hilares, leur document d’identité avant d’en jeter les morceaux à la mer.

L’absence du document de reconnaissance garantira à ces personnes un séjour prolongé en Italie, en attendant que leur provenance soit établie – ce qui est à peu près impossible à réaliser vu les quantités débarquant -, et que soit prédisposée l’expulsion, ce qui n’arrive pratiquement jamais, comme on le sait.

Un secret de polichinelle. Mais, malgré la profusion de telles vidéos, qui non seulement sont faites à partir de smartphones valant des centaines d’euros, mais montrent clairement des embarcations composées à plus de 90% d’hommes, certains croient encore dur comme fer que le phénomène migratoire se résume à de pauvres bougres “qui échappent à la guerre ou à la faim.”

Deux jours plus tard, je tentais moi aussi de franchir le pas, et de pénétrer dans le pays de Dante. Pas pour profiter, aux frais de la princesse, d’une protection internationale à la définition aussi élastique qu’aléatoire, et à laquelle je n’ai, tout comme la plupart d’entre eux, pas droit, mais pour rentrer dans mon lieu de résidence, où je vis légalement, papiers en règle, depuis plus de vingt ans. En tant que ressortissante européenne, ce n’est pas bien compliqué vous me direz. Et bien détrompez-vous !

Je me rends donc dans le même aéroport par lequel j’étais arrivée deux jours plus tôt : Beauvais, trois heures en avance, “car on ne sait jamais”.

Au moment de l’embarquement, le personnel au sol m’arrête : “je ne peux pas vous embarquer, votre passeport a expiré.” Tout à fait au courant, j’avais préalablement contacté l’ambassade de France en Italie pour refaire ledit document, laquelle m’avait répondu que ce n’était pas la peine puisqu’il y a des accords bilatéraux entre les deux pays qui reconnaissent les documents expirés 5 à 10 ans après la date d’expiration (je précise que le passeport était expiré depuis deux mois). Je montre à cette dame le courriel ainsi que les relatifs décrets, en français et en italien que j’avais sur moi, “car on ne sait jamais”.

À ma grande surprise, la dame n’en a absolument que faire, et me demande un autre document en cours de validité. Je lui tends ma carte d’identité :

– Ah, mais elle est italienne. Donc, c’est un titre de séjour, pas une carte d’identité.

Ceci n’est pas une carte d’identité.

– Il y a écrit Carte d’Identità / Identity Card, ça devrait être compréhensible ? On n’est pas en Union Européenne ?

– Non, ça va pas, les documents ne sont pas émis par la même nation.
– D’accord, voici mon permis de conduire, c’est une pièce d’identité officielle.
– Pas pour Ryanair.
Le responsable arrive. Pas plus ému par mon désarroi face au problème le plus grand, à savoir, mes enfants attendant à la maison, ni plus perspicace face à la question “me serais-je donc amusée à faire un faux passeport… expiré ?”. Il me renvoie vers un responsable de l’immigration, où, après un entretien d’une heure, il en arrive à la conclusion : Ryanair est une compagnie irlandaise qui n’a que faire des accords entre les nations où elle est implantée et travaille. Vous avez bien lu, le règlement d’une compagnie privée prime sur la législation des nations souveraines.

Et lors des vingt heures de Blablacar bus m’amenant vers la capitale italienne, je fermais les yeux en rêvassant… “Ah ! Si seulement le personnel de l’aéroport de Beauvais était en charge de nos frontières !”

 

Gare routière de Bercy le 16 avril 2023.

Un joli rêve, oui. Car, pas de doute que la passoire sans colonne vertébrale qu’est l’Union Européenne, continuera à emmerder ses braves gens tout en faisant entrer quiconque l’exige, du clandestin au terroriste.

Audrey D’Aguanno

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

9 réponses à “Clandestins, citoyens européens : deux poids, deux mesures et une préférence…étrangère : Expérience à l’appui”

  1. Mortimer dit :

    Frexit! Tout de suite!

  2. Philippe dit :

    Merci madame pour ce témoignage si instructif !

  3. Prétet Yvette dit :

    En 1962,le maire (P.S.) de Marseille, Gaston Defferre, voulait ”jeter à la mer” les ”Français” non-musulmans, chassés de leur pays natal par les musulmans, puis il a ouvert ”toutes grandes” les portes de ”sa” ville aux ”étrangers” musulmans…Actuellement la maire des quartiers Nord de Marseille(qui n’habite pas dans ces quartiers),madame Samia Ghalli, emploie ses cousins comme employés municipaux…un de ses cousins est un dealer…Marseille est gangrénée par les musulmans, d’origine étrangère , ont ”tous les droits” ils accueillent des ministres (Cazeneuve etc.) avec des tirs de Kalachnikovs…le trafic de drogue est très important dans cette ville!…

  4. Lilien dit :

    C’est dingue !… Avec cela, comment ne pas avoir en tête de reprendre nos droits, par nous-mêmes, au minimum par la sécession…

  5. Gaï de ROPRAZ dit :

    C’est tout simplement une honte. Mais en ce qui me concerne, personnellement je pense que grâce à cette expérience malheureuse, nous assistons présentement à la décadence pure et simple de l’Europe et de ses institutions. En quelques sortes, ce témoignage est d’une grande importance et préfigure l’invasion pure et simple que nous redoutons tous. D’evidence, le jour ou cela arrivera, ce ne sont pas ces personnes aux “grandes reponsabilites” bardées d’uniforme rutilants que l’on nomme “agents aux frontieres” qui s’opposeront au raz de marée humain. Oui je sais, et je le répète, c’est une évidence. A nos reponsables politiques d’apporter une réponse cohérente et d’essayer de me contredire !

  6. Prétet Yvette dit :

    Selon BVA:64% des Français veulent l’arrêt de l’immigration extra-européenne en France..et 48% des électeurs” de gauche” trouvent qu’il y a trop d’immigrés en France, soit une progression de 20 points en 5 ans!…Il est temps de dire aux musulmans, à notre tour: ”La valise ou le cercueil”…et bon débarras!….

  7. patphil dit :

    “l’Union Européenne, continuera à emmerder ses braves gens tout en faisant entrer quiconque l’exige, du clandestin au terroriste.”
    la france est donc vraiment européenne (ou mieux européiste) frexit urgent

  8. P.G. dit :

    La France est foutue. Recherchez sur internet les “prophéties de Marie-Julie Jahenny”, elle a décrit exactement, vers 1900, la situation actuelle, y compris le comportement de Macron…

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Généalogie critique de l’Union européenne, par Christophe Réveillard

Découvrir l'article

Société

Fille lynchée à Montpellier, coups de poignard à Bordeaux…Dramatique mais logique.

Découvrir l'article

International

L’Arabie Saoudite élue à la présidence de la Commission de la condition des femmes de l’ONU

Découvrir l'article

Immigration, International

En Allemagne, le lien entre immigration et délinquance est (enfin) fait

Découvrir l'article

International

Suicide de l’Espagne. Une pétition soutenue par l’extrême gauche et l’Eglise soumise au Parlement pour régulariser les migrants clandestins

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Interview de Yona Faedda, porte-parole du collectif Némésis poursuivie pour avoir brandi des pancartes : « libérez-nous de l’immigration » et « violeurs étrangers dehors ».

Découvrir l'article

International

Florence (Italie). Des migrants “mineurs isolés” tunisiens mettent le feu au centre d’accueil avant de tenter de bloquer les portes pour empêcher le personnel de fuir

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 8 000 clandestins supplémentaires ont débarqué en 20 jours

Découvrir l'article

Sociétal

Des lesbiennes racialement incorrectes ? Quand la filiation raciale est choisie sur catalogue

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Elections Européennes 2024. RN, AfD….Assimilation versus Remigration

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky