Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

SOS Donbass. Une association française qui vient en aide aux populations victimes de la guerre [Interview]

En septembre 2022, Anna Novikova est revenue du Donbass avec une forte détermination : créer une association humanitaire pour aider les habitants bombardés par l’armée ukrainienne avec les armes de l’OTAN depuis 2014, et à plus haute intensité depuis le début de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

« Ce drame doit être connu et compris de tous les européens pour mettre fin à cette guerre qui leur est cachée et construire un pont de paix entre l’Europe et la Russie. L’association humanitaire SOS Donbass est le pont pour les non-initiés qui cherchent à comprendre les souffrances des habitants du Donbass. Le but est d’informer les gens de manière factuelle sur la situation au Donbass et de leur montrer la voie pour apporter leur soutien. En solidarité avec les habitants de cette region de l’Ukraine et pour répondre aux besoins humanitaires, l’association orchestre des actions telles que la collecte de fonds et la distribution de nourriture, de vêtements, produits d’hygiène et de médicaments » indique la présidente de l’association, qui organise des collectes de matériaux à travers toute la France, où elle possède de nombreux relais locaux et régionaux.

Pour évoquer les actions de SOS Donbass, nous avons interrogé sa présidente, Anna Novikova, dans un entretien audio à écouter ci-dessous.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

19 réponses à “SOS Donbass. Une association française qui vient en aide aux populations victimes de la guerre [Interview]”

  1. Maurissen dit :

    Bonjour,
    De tout cœur avec vous pour vous soutenir….
    Et comme j’ai le courage de mes pensées,vous pouvez marquer mon nom.
    LOUIS MAURISSEN

  2. Pschitt dit :

    Cette association, dont l’intitulé exact est “Sud-Ouest solidarité Donbass”, intervient-elle aussi au profit des population civiles ukrainiennes ayant fui le Donbass pour échapper aux exactions des partisans pro-russes ? Cela concerne environ 1,5 million de personnes : il y a de quoi faire !

    • mouchet dit :

      Petite rectification se sont les Ukrainiens ou la dictature de Mr Zelensky pantin des USA qui ont imposé de ne pas avoir la culture et la langue Russe à tous les pros russes d’Ukraine soit 40% de la population. Puis en expulsant aussi plus de 120’000 personnes de l’Ukraine ayant ne obédience contraire au régime et faisant au passage 18’000 morts et massacrant 9’000 pros russes dans des conditions barbares d’extermination insupportables.

  3. Très bonne action il faut espliquer au peuple le pourqoi la Russie a attaqué l’Ukrene pas écouté les charlots qui blablatent a la télévision qui ne racontent que ce que veux les USA

  4. Bisalli dit :

    👍

  5. Jean Pierre RAGEUL dit :

    Les américains et l’Otan font la guerre à la Russie en envoyant les Ukrainiens au casse-pipe !

  6. mouchet dit :

    Bravo pour cette association et les populations du Donbass sont les victimes collatérales de la suprématie du dollars que les USA imposent comme une dictature à quiconque refuse cette monnaie de singe. Faire la guerre à la Russie est un prétexte fallacieux alors qu’il fallait juste développer les accords de Minsk pour vivre en paix. L’Irak la Syrie la Lybie l’ont appris à leur dépend en refusant le dollars, 2 ,2 milliards de morts et pas du tout de crimes contre l’humanité par l’ONU un pur scandale de déshumanisation comme les obus à l’uranium des USA.

  7. Staretz dit :

    Dans toutes guerres, des 2 côtés il y a des tragédies, c’est une évidence, un autre fait c’est que depuis 2014 les ukrainiens bombardent le Dombass et bientôt il va se passer une des plus grandes saloperies à mettre au compte de l’occident.
    Les obus à sous munitions vont être utilisées à grande échelle et pire des obus à uranium appauvri.
    L’uranium appauvri empoisonne le terrain pour un temps très long , il est tératogène et cancérogène.
    Comme l’otan a bien conscience que ces territoires sont perdus pour Kiev, elle va s’attacher à l’empoisonner par tout les moyens.
    Les US ont une longue expérience de l’empoisonnement des peuples, on peut citer l’agent orange au Vietnam, et les obus perforants à l’uranium appauvri en Irak et en Syrie.

    • mouchet dit :

      Bravo. Tout à fait exact et un ancien de la Navy me disait qu’en Irak le nombre de morts dépassait bien les 2,2 millions de morts plus Syrie Lybie (approuvé par Mr Biden au Sénat) Près de 140’000 enfants ont contracté cancers et leucémies avec les obus à l’uranium. 4 ONG auprès du CICR Genève dans un reportage édifiant ARTE, sur les dégâts des obus à sous munitions qui ont fait plus de 100’000 personnes estropiées ayant perdu soit une jambe soit les deux avec en plus les cancers des enfants. Rapports déposés devant l’ONU sans réponse depuis 15 ans. Un holocauste qui a détruit une génération et le pire c’est que les USA n’ont jamais été condamnés de crimes contre l’humanité sauf G.W. Bush condamné par contumace et Tony Blair destitué tous les deux accusés de crimes contre l’humanité

  8. Gaï de ROPRAZ dit :

    Ce qu’il faut comprendre, et je me répète puisque je l’avais déjà écrit ici, c’est que le Donbass est une région limitrophe entre l’Ukraine et l’Ouest de la Russie, qui a toujours été Russe, et à tout le moins, habitée par 90% de Russes, ayant le Russe pour langue vernaculaire et étant Orthodoxes de religion contrairement aux Ukrainiens Catholiques. De ce fait, très logiquement, le Dombass revient dans le giron des Russes. Point barre, on n’en cause plus. Et je rejoins tout a fait Mouchet, pour ce qui concerne la tentative d’intervention (avortée) US, par l’imbécile Biden qui s’imaginait placer, en toute impunité, ses fusées aux portes du Kremlin. Quand on est con, c’est pour longtemps …

    • Gillic dit :

      Bravo, vous avez tout dit !!!

    • mouchet dit :

      Merci et on se rejoint. Parmi les commentaires comme ceux chez orange infos ou règne la censure dès que vous citez des vérités de guerre et de dettes insolvables. En fait il y a bien eu deux compromis entre Ukraine et la Russie 2012 2015 pour l’acceptation du Donbass à rejoindre la fédération de Russie avec des conditions très bonnes pour l’Ukraine. Royalties de 4,2 milliards annuels sur le gaz russe transitant dans les gazoducs, échelonnement des échéances de retard de paiement de 5,4 milliards d’impayés du gaz russe que les ukrainiens payaient mais avez lesquels le Zelensky de service achetait des armes aux USA. Bref tout cela excitait la convoitise des USA voulant une guerre, mettre leurs dettes en standby, vendre du gaz de schiste 5 fois plus cher, de l’armement, des F35 etc, soit environ 650 milliards de contrats et autant en garantie virtuelles pour alimenter la masse monétaire du dollars, tout en affaiblissant la Russie. Le contraire s’est passé puisque les BRICS ont eu 9 nouveaux pays membres et 19 en attente, l’OTAN juste 2 pays. Pourquoi on nous ment sur ce sujet depuis 2014 et le génocide au Donbass ? Parce que l’occident dos au mur, avant un effondrement des dettes, croit qu’une guerre mettra cela en standby en affaiblissant la Russie et les pays des BRICS.

    • Brunrouge dit :

      Bonsoir Monsieur,
      Ma remarque n’est pas à vocation polémique. Est-ce que le fait d’être orthodoxe ou catholique, justifie une partition? Est-ce que des catholiques dans une région traditionnellement russe ne pourraient pas se revendiquer d’être russe et non pas ukrainien? C’est une vraie question? Pas une affirmation déguisée. A titre personnel je me reconnai comme chrétien et les protestants m’apparaissent comme un secte qui voudrait revenir à l’ancien testament, à la bible hébraïque. Je connais mal les affrontements entre chrétiens catholiques et chrétien orthodoxes.

  9. Fred dit :

    Je soutiens de tout mon coeur l’Ukraine et l’armée Ukrainienne agressée par la Russie et l’armée russe composée de criminels et de mahométans.
    Le bataillon Azov en particulier est un exemple de vrais héros.

    Ceci étant dit il est préférable que les deux territoires de l’est de l’Ukraine soient cédés à la Russie lorsqu’on considère leur culture et leur choix, et surtout avec pour objectif la fin du conflit.

  10. Gillic dit :

    De tout cœur avec vous, j’ apprends le russe depuis 7 ans et je vais m’inscrire sans faute pour soutenir le Donbass !!
    Вперед, великая Россия, давай !!!

  11. patphil dit :

    bientot ce sera inutile, les usa ayant fourni des armes à uranium à zélinski, les gens vont être irradiés, lentement mais surement;

  12. LEGRIS PHILIPPE dit :

    De tout coeur avec vous ! J’avais déjà eu quelques échos de la tragédie du Donbass depuis 2014, mais comme chez nous en Belgique, la presse libre est muselée, je ne savais pas que c’était si grave ! Dès le début de l’opération militaire, j’ai immédiatement épousé la cause des gens du Donbass ! Totalement dégouté par cette russophobie organisée par nos dirigeants à la botte de Washington, j’ai décidé d’apprendre la langue Russe, du moins ses bases, afin de bien démontrer, le courage de mes opinions ! Cela m’a d’ailleurs permis de faire un sacré tri autours de moi, et d’ainsi liquider les idiots utiles au système, et ne garder que les gens courageux et lucides ! J’ai d’ailleurs contacté Stany à Liège, qui s’occupe de la section belge de votre organisation. Полная поддержка России ! Philippe LEGRIS (B)

  13. Rod Askelleg dit :

    Quand on critique les USA, on sait que le problème vient plus précisément du gouvernement des USA, qui est hostile à la Russie mais aussi à sa propre population américaine. On a le même problème avec les gouvernements français, anglais, allemand…, ainsi qu’avec les médias. C’est à dire que dans les pays occidentaux, l’hostilité à la Russie vient du pouvoir anti-blanc.

    Les activistes du Grand Remplacement rêvent de faire à l’Ukraine et à la Russie la même chose qu’à nous: faire venir des Africains, encourager le changement de sexe, etc. C’est évident que les dirigeants occidentaux qui prétendent défendre les frontières de l’Ukraine avec la Russie rêvent de supprimer les frontières de l’Ukraine avec l’Afrique. Mais les nationalistes ukrainiens n’ont pas l’air de comprendre ça.

    Dans les pays occidentaux, la plupart des gens n’ont pas d’opinion très affirmée sur la guerre d’Ukraine. Ils sont conscients de ne pas en savoir assez sur la question. Mais il y a quand même pas mal de mairies qui affichent un drapeau ukrainien (et jamais de drapeau russe !).

    En fait, les maires qui affichent un drapeau ukrainien participent à pousser l’opinion publique dans un sens anti-russe alors que la plupart d’entre d’eux n’en savent pas plus que moi sur ce qui se passe au Donbass. Ils s’alignent bêtement sur la position du gouvernement et des médias et ils participent ainsi à censurer le point de vue russe, tout comme à un moment on a censuré la promotion de l’hydroxychloroquine au profit du vaccin Pfizer.

    En pratique, ceux qui agitent le drapeau ukrainien valident le soutien militaire et financier au régime de Kiev tout en faisant mine d’être pour la paix. C’est malhonnête. On trouve normal d’envoyer des missiles Scalp-Storm-Shadow à Zélensky pour l’aider à tuer du Russe, et on se dit que de toute façon, Poutine n’osera jamais nous renvoyer quelques uns de ces missiles en les faisant exploser au dessus de Paris, car ça risquerait de causer une guerre nucléaire. Il faut vraiment que Poutine ait des nerfs d’acier !

    Personnellement, je serais plutôt pro-russe pour deux raisons :
    1. Dans le Donbass, j’ai l’impression que c’est le camp ukrainien qui agresse la population russe.
    2. Au niveau mondial, le pouvoir russe actuel résiste (même sans le dire) aux forces maléfiques qui veulent détruire la race blanche.

    Je veux bien admettre que certains préfèrent l’Ukraine pour des raisons sentimentales, ou parce qu’ils croient en l’intangibilité des frontières.

    Mais même si on préfère l’Ukraine, il faut être réaliste :
    – Il faut tenir compte du déséquilibre des forces entre armée russe et armée ukrainienne
    – Il faut tenir compte du prix de la guerre (pertes en vies humaines + destructions matérielles)
    – Il faut être prêt à quelques concessions, accepter que le camp d’en face a quelques arguments, et refuser le carnage au nom des grands principes

    C’est à dire qu’on a parfois intérêt à lâcher un petit bout de territoire pour éviter la guerre, surtout si on n’a pas une armée suffisamment puissante. Il y a un calcul à faire. Malheureusement, les gouvernements et médias occidentaux ont pratiqué le jusqu’au boutisme anti-russe, ce qui a abouti à détruire l’Ukraine au nom de la défense de ses frontières. Et les médias font mine de ne rien voir.

    Je pense qu’il y a là un problème de malveillance. Nos gouvernements et médias veulent la guerre entre la Russie et l’Ukraine pour la même raison qu’ils veulent nous remplacer par des immigrés. J’ai entendu des estimations comme quoi, jusqu’à présent, il y aurait eu 400 000 militaires ukrainiens tués (surtout des jeunes, dans un pays où la démographie s’écroulait déjà) et peut-être 40 000 Russes. Et il y a au moins 12 millions d’Ukrainiens qui ont quitté le pays, bien que Zelensky interdise aux hommes de s’en aller.

    Anna Novikova dit que la police française à protégé SOS Donbass contre les activistes ukrainiens anti-russes. C’est très positif. Par contre, les médias français aiment bien donner la parole à des réfugiés ukrainiens anti-russes. Je suppose que les Ukrainiens anti-guerre n’osent pas s’exprimer publiquement parce qu’ils ont peur de leurs compatriotes anti-russes, de la même façon qu’en France les gens ont peur de s’exprimer publiquement contre le Grand Remplacement, contre le vaccin Pfizer, ou contre le changement de sexe pour tous.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Brest

Loudéac

Trafic de drogue en Centre Bretagne : prison ferme pour les trafiquants

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

LORIENT

Lorient : 4 ans de prison pour Moussa K, un multirécidiviste auteur de vols avec violences

frelon_asiatique

Environnement

Côtes d’Armor. Plus de 100 000 reines de frelons asiatiques capturées en 2023

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Vols, dégradations, sale temps pour les automobilistes du pays de Pontivy !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

International

Eric Dénécé : « Les Français sont victimes de la propagande ukrainienne » [Interview]

Découvrir l'article

International

La Russie dresse son bilan diplomatique pour l’année 2023 et évoque les perspectives en 2024

Découvrir l'article

International

Le sort de l’Ukraine est-il scellé ?

Découvrir l'article

International

L’Inde et la Russie signent un accord pour de nouvelles unités de production d’énergie nucléaire

Découvrir l'article

International

Les agriculteurs des pays de Visegrad appellent à une action commune sur les importations ukrainiennes

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

L’Allemagne nationale-socialiste et l’Ukraine. Retour en bibliothèque (2)

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration extra-européenne. La Finlande ferme une partie de sa frontière avec la Russie après une hausse des arrivées de clandestins

Découvrir l'article

International

Les routiers polonais demandent la fin de l’accord UE-Ukraine

Découvrir l'article

Immigration

Une diplomate ukrainienne arrêtée pour aide à l’immigration illégale vers l’UE

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍