Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. En Catalogne, un Grand remplacement dans les prisons ?

Le nombre de détenus étrangers condamnés dans les prisons de Catalogne a dépassé celui des Espagnols, représentant désormais plus de la moitié de la population carcérale, avec des proportions encore plus élevées parmi les condamnés pour certains types de délits. Parmi ces étrangers, les ressortissants marocains sont notamment bien représentés…

En Catalogne, un « Grand remplacement » dans les prisons ?

S’il est toujours nié par un grand nombre de responsables politiques ainsi que par la majorité des titres de presse mainstream français, le lien entre insécurité et immigration, aussi évident soit-il, est également à observer chez nos voisins européens.

Au mois d’octobre 2022, nous portions à la connaissance de nos lecteurs une information venant conforter ce constat : selon le quotidien catalan El Periódico, 67 % des détenus (975 individus sur 1 462) en attente de jugement dans les prisons de la communauté autonome de Catalogne au mois d’août 2022 étaient des étrangers.

Toutefois, un placement en détention provisoire de ces étrangers ne se traduit pas toujours par une condamnation puisqu’en Catalogne, une fois jugés, les immigrés ne représentaient plus « que » 44 % des condamnés à cette même époque. Dans le reste de l’Espagne, cette part était elle aussi réduite avec des étrangers représentant 21 % des condamnés.

Un an plus tard, cette tendance s’est confirmée et a même franchi un nouveau cap. Dans un article publié le 9 septembre 2023, le quotidien espagnol La Razón a indiqué que, depuis le 30 août dernier, ces détenus étrangers condamnés par la justice sont même devenus plus nombreux que les Espagnols dans les prisons catalanes.

À la lecture des dernières données communiquées par le département de la justice de la Generalitat (gouvernement catalan) au sujet de ce « fait sans précédent en Espagne » (selon les mots du titre de presse), 50,11 % des criminels emprisonnés actuellement en Catalogne sont d’origine étrangère.

17,82 % de Marocains parmi les condamnés

Par ailleurs, la publication des précédentes données faisait état, à la mi-juillet 2023, d’une part évaluée à 48 % pour ces prisonniers étrangers condamnés à des peines dans les établissements pénitentiaires catalans.

Désormais, les prisons de Catalogne comptent 7 991 individus derrière leurs barreaux, dont 3 987 de nationalité espagnole (9,89 %) et 4 004 ressortissants étrangers. À noter également que les prisons catalanes comprennent 1 424 Marocains parmi leurs détenus, soit 17,82% de la population carcérale. Alors que ces mêmes Marocains ne représentent que 3,08% de la population catalane…

À y regarder de plus près, la situation catalane est encore plus alarmante puisque selon le type de délits ou crimes commis, la proportion d’étrangers est encore plus élevée dans certains cas. À titre d’exemple, les prisons de Catalogne comptent, parmi les détenus condamnés pour vol, 62,24 % d’étrangers, soit 178 individus sur 286 (près des deux tiers).

La proportion des condamnés étrangers atteint même 68 % en ce qui concerne le trafic de drogue. D’autre part, 51 % des délinquants sexuels et 52 % des meurtriers incarcérés dans les prisons catalanes sont également des étrangers.

Enfin, autre chiffre éloquent, tandis qu’ils ne représentent pas plus de 14 % de la population totale espagnole, la proportion des étrangers condamnés à des peines de prison pour des homicides sur des femmes atteint quant à elle 45,2 % en Catalogne !

La Catalogne « championne » pour les détenus étrangers

En ce qui concerne l’évolution à travers le temps de cette proportion des étrangers condamnés à des peines de prison, celle-ci était évaluée à 49 % à la fin de l’année 2022.

Si cette proportion était déjà de 44,5 % en 2018 en Catalogne, il s’avère qu’en 2006, première année pour laquelle des données sur le sujet existent, les étrangers représentaient alors 37,5% de la population carcérale catalane.

De toutes les régions espagnoles, la Catalogne est de loin celle qui a le pourcentage le plus élevé de détenus étrangers dans ses prisons, puisque la moyenne espagnole est de 30,1%. Derrière la Catalogne se trouve la Communauté de Madrid (41%), suivie de près par l’Aragon (37%), la Castille et Léon (37%), Melilla (35%) et les îles Baléares (34%). En revanche, les prisons qui comptent le plus d’Espagnols sont celles des Asturies (11% de détenus étrangers), de l’Estrémadure (12%) et de la Cantabrie (16%).

Catalogne

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Immigration. En Catalogne, un Grand remplacement dans les prisons ?”

  1. etienne boutonnet dit :

    Et après, on nous demande de leur donner de l’argent à cause du séisme!

  2. Gaï de ROPRAZ dit :

    La situation carcérale espagnole est alarmante ?

    La proportions des condamnés étrangers vous étonne ?

    Posez-vous la question : Qui a ouvert les portes et favorisé une immigration sauvage du pays ? Et c’est valable pour tous les pays d’Europe en particulier la France.

  3. anonyme dit :

    Les Européens auraient-ils oublié “les Marielitos” de Fidel Castro, quand dans les années 1980, il vidait ses prisons et ses asiles psychiatriques de leurs pensionnaires pour les masser sur des bateaux et en faire cadeau aux Américains qui ne se sont rendu compte de leur erreur que trop tard.
    (article de Le Point du 13/01/2017 : L’émigration cubaine, un demi-siècle de contentieux.)
    Tout rapprochement avec l’actualité européenne ne serait que pure coïncidence.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Invasion migratoire en Espagne. Seuls 6% des clandestins marocains arrêtés sont expulsés

Découvrir l'article

International

Espagne : VOX menace de mettre fin à ses alliances régionales avec le PP en raison de la répartition des migrants

Découvrir l'article

International, Santé

Santé. Des vacances de prévues en Italie ou en Espagne ? Gare à la fièvre du Nil occidental !

Découvrir l'article

A La Une, Social, Sociétal

Dans les prisons bretonnes, surpopulations, tensions et agressions

Découvrir l'article

A La Une, Histoire, International

Espagne. « Le contenu des manuels d’Histoire dépend du ministère de l’éducation et des adaptations faites par les communautés autonomes, en fonction de leur ligne politique » Entretien avec José Rodríguez

Découvrir l'article

Immobilier, International, Social, Sociétal

Surtourisme à Barcelone : une révolution immobilière annoncée d’ici 2028

Découvrir l'article

Immigration, International

Europe passoire. Aux Canaries, c’est toujours « portes ouvertes » pour l’immigration illégale

Découvrir l'article

International, Santé

L’euthanasie pour les malades mentaux bientôt validée en Espagne ?

Découvrir l'article

International, Sociétal

Un cours controversé sur la gestation pour autrui (GPA) dispensé par une université espagnole suscite un débat à l’échelle nationale

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Justice

Immigration économique. En Espagne, un réseau criminel vendait de faux contrats de travail aux migrants : 110 interpellations

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky