Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les petites astuces de la presse LGBT pour gagner beaucoup d’argent

La presse LGBT est en crise : Le groupe de presse magazine I/O Media, propriétaire de Têtu, Ideat ou The Good Life, a demandé la semaine dernière son placement en redressement judiciaire devant le tribunal de commerce de Paris.

Si tout le monde connaît Têtu, le magazine des homos bobos, Ideat et The Good Life sont, eux, moins connus du grand public. Ideat est un magazine de déco chicos et The Good Life est la pravda du boboïsme urbain, quinoacolo, fric et societal friendly, le tout écrit dans un patois franglish souvent incompréhensible. Ces deux magazines n’ont visiblement pas trouvé leur lectorat et affichent des ventes dignes de fanzines punks.

Fondé il y a 28 ans, Têtu est lui en parfaite santé et gagne de l’argent ! Mais un article récent nous apprend l’astuce de cette santé économique florissante : le B2B ou “Business to Business” dont Têtu tire 75% de ses recettes. Dans un monde où chaque entreprise doit afficher une image LGBT friendly sous peine d’être diabolisée par la police de la pensée et de l’arrière-pensée, Têtu propose ainsi, via Têtu Connect, tout un tas de petits services payants de “Conseil stratégique”, “Modules de sensibilisation sur-mesure pour les collaborateurs·rices, managers” ou autres “création d’événements” à l’occasion des fêtes nationales de la nation LGBT (8 mars, Pride month, IDAHOT, coming out day…), le tout dans un charabia woke de la plus pure facture !

Ainsi le 24 mars 2022, Têtu Connect proposait un webinar sur la bonne utilisation des pronoms et autres casse-têtes woke alors que le 21 janvier 2021, la lucrative petite entreprise remettait la back-room au milieu du Marais en proposant une séance de rééducation du langage afin d’employer les bons mots auprès du public, car “les mots ont un sens”. Avec en guest-star Jean-Luc Romero, adjoint à la mairie de Paris, la directrice “Diversités et Inclusion de L’Oréal et autres égéries de la mouvance LGBT.

Le filon est astucieux et lucratif et n’a pas encore été exploré par Ideat ou The Good Life qui restent ancrés dans un modèle classique de lectorat+publicité.

Rappelons que ce sympathique business fondé sur l’activisme LGBT et l’injonction aux entreprises et collectivités d’avoir une “politique inclusive” est financé, en partie, par de l’argent public. En effet, le groupe I/O Media qui détient Têtu, Ideat et The Good Life a notamment comme actionnaire le groupe controversé “SOS Participation” financé, outre des grands groupes financiers, par des collectivités territoriales, la CPAM, et l’état français directement et ce pour un chiffre d’affaires de 1,4 milliards d’euros en 2022.

Crédit photo : Têtu connect

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Les petites astuces de la presse LGBT pour gagner beaucoup d’argent”

  1. Gillic dit :

    On ne va pas pleurer si ces torchons décadents manquent de lecteurs !!!

  2. alienor dit :

    on se demande où vont les impots ? ben voilà !!!!!!!!!!

  3. patphil dit :

    la dénomination des mots: se souvenir du sketch de roland magdane:

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Comment l’UE abuse des droits des LGBT pour rééduquer et affaiblir les États membres

Découvrir l'article

Immigration, International, Sociétal, Société

Quand l’Union Européenne veut nous faire croire que “les Noirs sont présents en Europe depuis des siècles”

Découvrir l'article

International

Terreur Woke en Angleterre. Le Parti Travailliste veut faire voter une loi punissant jusqu’à 2 ans de prison le « mégenrage volontaire »

Découvrir l'article

Religion, Société

Vatican : Le Pape adoube une… religieuse LGBT !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, VANNES

E Sarzhaw (56), an aotrou person a zo evit an LGBT

Découvrir l'article

International

A Berlin, la gérante d’un club LGBT historique de la ville inquiète après l’ouverture d’un foyer pour migrants

Découvrir l'article

International, Société

Sous pression de la mouvance LGBT, un contrat annulé pour Alice Cooper après avoir affirmé que la vague de transitions de genre pourrait être une mode

Découvrir l'article

Religion, Sociétal, Société

Evry : le diocèse organise une conférence sur les thèmes LGBT (et en écriture inclusive !)

Découvrir l'article

International, Sociétal, Société

Cameroun. Le meurtre d’un jeune noir agite la LGBTsphère

Découvrir l'article

Local, REDON, Sociétal, Société

Redon : les organisateurs de la “Pride LGBT” se plaignent d’être protégés des islamistes par les gendarmes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍