Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Liberté d’expression en Irlande. Elon Musk critique de nouveau la loi sur les « discours haineux » du gouvernement Varadkar

Suite à l’attaque au couteau à Dublin et aux manifestations anti-immigration, le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, a confirmé l’adoption de nouvelles lois visant à combattre les « propos haineux » en ligne. Cette menace sur la liberté d’expression en Irlande a été dénoncée par Elon Musk.

Irlande : des émeutes et des lois… contre les Irlandais

Après la tragique attaque au couteau ayant blessé cinq personnes dont trois enfants à Dublin et imputée à un Algérien naturalisé irlandais, l’Irlande a surgi au cœur de l’actualité européenne jeudi 23 novembre lorsque, au cours de la même soirée, la capitale irlandaise s’enflammait lors d’une manifestation de colère de plusieurs centaines de personnes venues faire part de leur exaspération vis-à-vis de l’immigration extra-européenne et de ses conséquences dans un pays où le nombre de demandeurs d’asile ne cesse d’augmenter.

Ces faits, que nous avons évoqués en détails, sont venus mettre un coup de projecteur supplémentaire sur l’inconsciente politique migratoire du Premier ministre irlandais Leo Varadkar (fils d’un immigré indien) et de son gouvernement. Aussi, comme il fallait s’y attendre, le gouvernement irlandais a rapidement cherché à détourner l’attention autour de l’immigration pour se concentrer sur « l’extrême droite ». Dès le 24 novembre, la police irlandaise procédait à l’arrestation de 34 individus suspectés d’avoir participé aux rassemblements de la veille.

Parmi les conséquences de cette focalisation de l’exécutif irlandais sur les opposants à l’immigration, l’annonce par Leo Varadkar ce même 24 novembre de l’adoption de nouvelles lois dans les semaines à venir pour permettre à la police de mieux utiliser les preuves de la vidéosurveillance ainsi qu’une « modernisation » des lois relatives aux propos haineux.

Irlande

Leo Varadkar. Source : Belfast Telegraph

Des définitions très vagues

Quant au contenu de cette loi, sur laquelle Breizh-Info s’était déjà attardé au mois de mai 2023, il est nécessaire d’en faire à nouveau mention dans le contexte de l’attaque au couteau et des manifestations qui s’en sont suivies la semaine dernière en Irlande.

En pratique, Leo Varadkar a fait savoir que son gouvernement adopterait donc prochainement deux textes législatifs. L’un d’eux autoriserait la police à utiliser la technologie de la reconnaissance faciale pour identifier les personnes impliquées dans les émeutes de jeudi soir, telles qu’elles ont été filmées par les caméras de surveillance de divers véhicules et magasins. L’autre texte donnerait aux forces de l’ordre de nouveaux outils pour poursuivre les personnes qui promeuvent des « discours de haine » en ligne.

« Il est clair, pour quiconque en aurait douté, que nos lois actuelles sur l’incitation à la haine sont inadaptées à l’ère des médias sociaux », a déclaré le Premier ministre irlandais. En insistant au passage sur la nécessité d’adopter des lois qui permettent aux autorités de prendre des mesures à l’encontre des responsables, en particulier les personnalités influentes sur les réseaux qui diffusent des messages « racistes ».

En ce qui concerne la définition de ces « discours de haine » par les autorités irlandaises, elle demeure très vague. Et peut laisser craindre le pire en matière de mesures liberticides. Tout comme semble également très approximative la « possession de matériel haineux » qui pourrait aussi valoir des poursuites judiciaires à l’avenir en Irlande une fois les nouvelles lois en vigueur.

Un avis partagé par Paul Coleman, avocat britannique et directeur exécutif de l’organisation de défense juridique ADF International (Alliance Defending Freedom), qui concédait récemment dans un entretien accordé au média European Conservative que cette loi irlandaise sur les discours de haine « est probablement la pire d’Europe que j’aie vue jusqu’à présent ».

Elon Musk au secours de la liberté d’expression en Irlande ?

Au mois d’avril 2023 déjà, Elon Musk, patron du réseau social X, était monté au créneau en déclarant sur sa plateforme que ces lois constituaient une « attaque massive contre la liberté d’expression ».

Des critiques qui sont également largement partagées par la population irlandaise puisque, selon un sondage réalisé par la télévision publique irlandaise RTE, seuls 19 % des Irlandais seraient favorables aux nouvelles lois.

Une perspective qui inquiète aussi Free Speech Ireland, un groupe irlandais de défense de la liberté d’expression et de la liberté académique, faisant part de ses craintes quant aux pouvoirs étendus que les forces de l’ordre pourraient obtenir grâce à cette législation.

Sarah Hardiman, porte-parole de Free Speech Ireland, a déclaré que le projet de loi n’était « absolument pas clair et peut-être même intentionnellement vague ». Elle redoute par ailleurs qu’avec « les catégories spécifiques d’expression protégées », cela ne finisse par « restreindre la liberté d’expression, qui est un droit garanti par la Constitution » irlandaise.

Par ailleurs, au-delà de la définition floue du terme de « haine », d’autres opposants au projet de loi pointent également du doigt le manque de clarté du terme « incitation », susceptible d’entraîner une réaction excessive des autorités.

Enfin, toujours sur X, Elon Musk a de nouveau réagi à cette proposition de loi irlandaise le 27 novembre en réaction à une vidéo pointant ironiquement du doigt les sanctions encourues en cas d’infraction :

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Révolte contre l’accueil de migrants à Coolock (Irlande) : début d’incendie dans le futur centre d’accueil

Découvrir l'article

International, Politique

États-Unis. Elon Musk veut donner 45 millions de dollars par mois pour soutenir la campagne de Donald Trump [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Irlande. Violente répression policière contre des habitants d’un quartier s’opposant à l’arrivée de migrants au nord de Dublin (Coolock)

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Affaire Jegou-Auradou. La presse française a-t-elle oublié l’affaire Jackson-Olding, accusés de viol, lynchés..puis acquittés en 2018 ?

Découvrir l'article

International

En Irlande, une grossesse sur 6 se termine par un avortement

Découvrir l'article

International, Politique

Allemagne. Plus de la moitié des Allemands défiants à l’égard des médias

Découvrir l'article

International

Irlande. Des candidats anti-immigration élus à Dublin lors d’élections locales : une première historique

Découvrir l'article

Histoire, Politique

À la découverte de l’Irlande : Héritage, Revendications et Avenir

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte des Cornouailles britanniques : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Immigration, International, Justice, Sociétal

Irlande. Les opposants à l’immigration ne peuvent compter ni sur la police, ni sur les médias… [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky