Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes. Nathalie Appéré (PS) tient le même discours qu’Edmond Hervé (PS)

Un lecteur du Peuple breton, Jean-Pierre Le Gall, militant de Bretagne réunie, raconte avoir discuté avec les élus socialistes bretons lors de leur congrès de septembre qui se tenait à Morlaix ; il les a interrogés sur la question de la réunification : « Nathalie Appéré, la maire de Rennes, m’a répondu que la réunification n’était pas sa priorité, que la Bretagne était une belle idée, mais qu’en gros elle pouvait se passer de son intégrité historique. Elle a réfuté l’argument économique, mais a admis qu’une consultation démocratique était indispensable » (Le Peuple breton, décembre 2023).

Les choses étant ce qu’elles sont, Mme Appéré ne peut pas accepter la réunification car se poserait alors la question de la capitale régionale – Nantes ou Rennes ? Si on considère les éléments démographiques, économiques et métropolitains, c’est évidemment Nantes qui deviendrait le centre de la Bretagne réunifiée. D’où une perte de substance pour Rennes – en particulier en emplois qualifiés (cadres des directions régionales des entreprises et des administrations) ; et ça Nathalie Appéré ne peut l’accepter, d’autant plus que les élites rennaises ne lui pardonneraient pas ce qui, à leurs yeux, constituerait une capitulation. Rappelons qu’Edmond Hervé (PS), qui fut longtemps maire de Rennes, faisait preuve, lui aussi, de la même hostilité envers la réunification. Sans doute pour des raisons identiques – être maire d’une capitale régionale procure un poids politique certain auprès du pouvoir parisien et procure certains avantages financiers (subventions). Il faut reconnaître que les maires de Rennes ne font jamais campagne pour la réunification… Ce sont des « socialistes » qui ne veulent pas partager !

B. Morvan

Crédit photo : XIIIfromTOKIO/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Rennes. Nathalie Appéré (PS) tient le même discours qu’Edmond Hervé (PS)”

  1. Maury dit :

    Ce sont donc de vrais socialistes.
    Et toujours les intérêts financiers prévalants.

  2. kaélig dit :

    Je savais depuis 1968 que les Rennais étaient mous, mais de là à élire une “bonne-soeur” pareille, je ne l’aurais pas cru.
    Vous me direz, à Nantes c’est pas mieux.

  3. Le Celte dit :

    J’étais en déplacement et je mangeais dans un restaurant et un Auvergnat a posé une question pourquoi la Bretagne veut son indépendance un gars de Quimperlé a répondu que notre territoire n’a jamais été aussi prospère qu’à l’époque où les Bretons étaient maître de leur destinée.
    Ensuite il a rajouté il faut tiré un trait de Lamballe jusqu’à Lorient tout ce qui est à l’Ouest ceux sont les vrais Bretons et côté Est ceux sont des gens qui ont la mentalité des parisiens. Il a raconté une anecdote à l’époque l’équipe de foot de Guingamp devait jouer contre Rennes les Brétiliens ont mis une banderole sur un pont et s’était écrit ” bienvenus à la ville ” et cette suffisance avait démultiplier la motivation des Costarmoricains.

  4. patphil dit :

    merci aux électeurs qui ont porté au pouvoir ces gugusses

  5. lejean dit :

    Étonnant d’être à ce point dénué de personnalité et diriger une ville de 300000 habitants qui en possede tant, ne pouvait t’elle pas rester déléguée de classe ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. La mairie gauchiste lance une « brigade anti-incivilités » dans une ville en proie à la guerre des gangs…

Découvrir l'article

Politique

Nathalie Appéré et Johanna Rolland ne sont pas des « imbéciles »

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Nathalie Appéré n’y arrive plus

Découvrir l'article

Politique

Présidentielle 2022. La honte pour Nathalie Appéré, Johanna Rolland et François Cuillandre

Découvrir l'article

RENNES, Sociétal

Rennes. Généralisation des arrêts de bus à la demande pour ne pas croiser l’insécurité…

Découvrir l'article

Local, RENNES, Sociétal, Société

Big Up. Quand la ville de Rennes soutient et finance des évènements indigénistes et “non-mixtes”

Découvrir l'article

Ensauvagement, RENNES

Rennes. « La tête littéralement défoncée » par des racailles pour son téléphone, un étudiant perd connaissance

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, RENNES

Rennes. Cacher les dealers avec une bâche plutôt que de les arrêter : le « paradis socialiste » à Cleunay [Vidéo]

Découvrir l'article

A La Une, RENNES

Grève de la police municipale à Rennes. Jérôme Jourdan (FO) : « Nous ne pouvons pas faire face à une situation de tir par armes à feu » [Interview]

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration clandestine. Les maires de Rennes, Nantes et la Région Bretagne appellent à soutenir financièrement SOS Méditerranée

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍