Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Pays-Bas. Incendies, policiers blessés : des groupes d’Africains sèment le chaos à La Haye [Vidéo]

Après l’Allemagne, la Suède et la Norvège, c’est au tour des Pays-Bas d’être le théâtre du conflit entre groupes de partisans ou opposants au gouvernement érythréen.

Aussi délirant que cela puisse paraître, l’immigration d’origine extra-européenne a pris une telle ampleur dans ces pays qui sont désormais confrontés à l’importation de problèmes 100 % africains sur leur sol…

En Hollande donc, la ville de La Haye a connu une nuit agitée entre le samedi 17 et le dimanche 18 février. Deux factions de la communauté érythréenne présente dans la région se sont affrontées dans une salle de spectacle (Opera Hall Centre).

Selon différents médias néerlandais, un groupe opposé au gouvernement érythréen a tenté de prendre d’assaut une réunion d’un groupe pro-gouvernemental qui se tenait dans les lieux.

25 000 Érythréens aux Pays-Bas ?

À noter que, selon les autorités néerlandaises, quelque 25 000 ressortissants érythréens vivent aux Pays-Bas.

Quant aux origines du conflit entre les Érythréens présents en Europe, l’Érythrée est devenue un pays indépendant en 1993. D’un côté, il y a les Erythréens qui pensent que le président Isaias Afwerki est un héros de la libération. Mais une autre partie de ces Érythréens résidant notamment en Hollande estime qu’Afwerki est un dictateur.

Partisans ou opposants du président érythréen Isaias Afwerki, la population néerlandaise et plus largement les peuples européens peuvent toutefois regretter que ces deux groupes n’envisagent pas d’aller « confronter » leurs points de vue en Érythrée…

Geert Wilders : « arrêtez et expulsez ! »

Lors des émeutes survenues dans la nuit de samedi à dimanche à La Haye, plusieurs véhicules, dont des voitures de police, ont été incendiés. Des gaz lacrymogènes ont été déployés pour disperser les émeutiers africains. Plusieurs policiers ont également été blessés et des pierres leur ont été jetées, ainsi que des feux d’artifice et d’autres objets. Les pompiers ont également été la cible de ces projectiles.

Par ailleurs, la police de La Haye a fait savoir que « plusieurs émeutiers avaient des armes pour frapper les gens ». Les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation d’une dizaine de suspects, âgés de 19 à 36 ans.

Sur le réseau social X, Geert Wilders, chef politique du Parti pour la liberté et figure bien connue de l’opposition néerlandaise à l’immigration, a déclaré : « Je veux devenir le Premier ministre qui mettra enfin de l’ordre dans tout cela ».

Dans un autre message, il s’est montré encore plus synthétique : « Arrêtez et expulsez » :

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Pays-Bas. Incendies, policiers blessés : des groupes d’Africains sèment le chaos à La Haye [Vidéo]”

  1. Brounahans l'Alsaco dit :

    On ne va quand même pas en vouloir à toute cette jeunesse qui travaille dur toute la journée et qui a besoin d’un peu de défoulement dans la soirée !

  2. louis dit :

    des basanés aussi ? noon ? vous etes sur ?😆 heureusement pour les hollandais ils ont gert wilders nous : que dalle ou plutot si on a moussa !

  3. Prétet Yvette dit :

    ‘Ces groupes d’Africains” viennent sûrement de pays des anciennes colonies…ils ont voulu ”être indépendants”…ils ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens..IL NE FAUT PAS, maintenant, que les dirigeants des pays européens laissent entrer, en Europe, ces hordes de sauvages musulmanes!…

  4. Brun dit :

    Mais c’est bien connu, l’immigration est une chance pour l’Europe. Et la commissaire en charge du sujet nous dit qu’il viennent par amour !

  5. kaélig dit :

    Il faut bien que jeunesse s’amuse !
    De mon temps, nous faisions des “petites guerres” dans nos villages…Les blessés étaient rares.

  6. Bran Ruz dit :

    Mais dites moi ,voilà qui ressemble farouchement aux émeutes de l’été 2023 chez nous . Que c’est beau cet immigration qui s’intègre, cette chance pour l’Europe dont il faut prendre conscience, cet amour pour les autochtones qui s’exprime. Foutage de gueule surtout , et violence entre les communautés à l’horizon. Nous allons devoir nous défendre devant toute cet bonté si amoureusement exprimée.

  7. marie-catherine weber dit :

    Ca devient tout de même terrifiant , et cela dans toute l’ Europe et dans l’indifférence générale pratiquement ; je me demande comment on va s’ en sortir …

  8. patphil dit :

    en france les zotorités veulent qu’on s’y habituent, je constate que partout en europe les “chances pour l’europe” sont identiques

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, International

Pays-Bas. Un accord de coalition pour réduire autant que possible les flux d’immigration

Découvrir l'article

Immigration, International

Bureaucratie aux Pays-Bas. Les contribuables vont payer 30 millions d’euros aux demandeurs d’asile en raison de la lenteur du traitement de leur dossier

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Ensauvagement. Paris : un rassemblement d’Afghans vire à l’émeute… dans l’indifférence des médias [Vidéo]

Découvrir l'article

Santé

5,4 % des décès étaient des euthanasies aux Pays-Bas en 2023

Découvrir l'article

BREST, Ensauvagement, Immigration, Justice

Brest. Il avait incité aux émeutes pour Nahel : un « influenceur » centrafricain écope d’une peine avec sursis

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Violences lors du Réveillon 2024 : la carte des voitures brûlées

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Social

Immigration aux Pays-Bas : une facture de 400 milliards d’euros et des travailleurs immigrés coûtant plus qu’ils ne rapportent

Découvrir l'article

BREST, Dinan, Ensauvagement, Justice, LORIENT, ST-MALO

Ensauvagement en Bretagne. Véhicules incendiés, émeutes à Brest et trafic de drogue

Découvrir l'article

International

Retour sur les émeutes de Dublin, leurs causes et leurs conséquences : « Demain nous serons tous d’extrême droite »

Découvrir l'article

International

Oligarchie contre les peuples. En Irlande, le gouvernement détourne l’attention autour de l’immigration pour se concentrer sur l’extrême droite

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky