Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les “fous de Dieu” au sein du gouvernement de Netanyahou bloquent tout espoir de paix

Dans la guerre qui fait actuellement rage au Proche-Orient, tout est fait pour rendre la paix irréalisable. L’actuel gouvernement israélien où siègent plusieurs extrémistes religieux et autres suprémacistes juifs a balayé d’un revers de la main la solution à deux États que la communauté internationale appelait de ses vœux, et entend refouler tous les Gazaouis vers l’Égypte et évacuer la Cisjordanie, pour la création du Grand Israël. Le tout sur fond de prophétie eschatologique.

Si les fondamentalistes religieux ne sont actuellement qu’une minorité au sein de la population israélienne (13%), ils sont en forte augmentation ( +509% en 40 ans) et représentent 30% des habitants de Jérusalem.

Ecole ultraorthodoxe juive, où des bambins disent avoir “envie de tuer” des enfants arabes et pensent que ces derniers seront réduits en esclavage d’ici 10 ans. Nous sommes plus qu’étrangers à ce type de mentalité.

Et surtout, sur le plan politique, ils pèsent lourd. Ils ont miné toutes tentatives de paix – cf l’assassinat d’Yitzhak Rabin – et influencent fortement les décisions actuelles du gouvernement, Benjamin Netanyahou ayant besoin de cette frange dure et fanatique – Shass, UJT, Parti sioniste religieux, Force juive et Noam – pour rester en place.

À titre d’exemple, Ben Gvir n’a jamais renié être un fervent admirateur de Baruch Goldstein, le terroriste juif qui avait assassiné 29 Palestiniens en prière et blessé 125 autres avec une arme à feu automatique et dont le portrait orne le bureau de Bezalel Smotrich. Le premier est ministre de la Sécurité nationale, le second, ministre des Finances. Amichai Eliyahu, ministre du Patrimoine,  il déclarait en novembre dernier que le recours à la bombe atomique sur Gaza “était une possibilité”. Ces infimes exemples sont, bien entendu, multipliables à souhait, mais ils donnent un aperçu du degré de fanatisme de certains membres de la Knesset.

Tous militent pour un état théocratique, soumis à la loi religieuse qui engoberait la Terre sainte dans sa totalité. Tous encouragent la colonisation sauvage des territoires palestiniens et cisjordaniens. Aucun ne désire la paix.

Quant à Benjamin Netanyahou, il n’est de secret pour personne que ses gouvernements successifs ont favorisé le Hamas. Comme l’écrivait Bernard Ravenel dans Confluences Méditerranée (N°54) :

Il est clair qu’Israël n’exclut pas et peut-être souhaite l’écroulement définitif de l’actuel establishment palestinien laïque et nationaliste et la montée en force du Hamas. A ce moment-là un affrontement direct avec les islamistes présente certes le risque d’une violence accrue y compris en Israël mais offre au gouvernement Sharon l’avantage évident d’un large consensus international. Les Etats-Unis et surtout l’Europe considéreront comme négative la destruction de l’Autorité palestinienne, nationaliste et laïque, mais ils justifieront selon toute probabilité une guerre d’Israël contre l’islamisme politique. Les attaques israéliennes contre les activistes du Hamas augmentent la popularité du Hamas, et Sharon le sait comme il sait qu’elles provoqueront tôt ou tard de nouveaux attentats. L’enjeu est la délégitimation de l’Autorité palestinienne pour annuler les accords d’Oslo et le début d’une confrontation militaire ouverte avec la nouvelle force dominant dans les Territoires occupés, le Hamas. A ce stade, toute action d’Israël contre l’islamisme serait considérée comme licite en Occident, aux dépens comme toujours des droits du peuple palestinien.

Cette analyse, datant de 2005, met en lumière la responsabilité des gouvernements israéliens successifs dans l’attaque sanglante du 7 octobre.

Les choses sont donc beaucoup plus compliquées qu’elles ne paraissent et ne peuvent en aucun cas être réduites à “un affrontement entre la civilisation et la barbarie” comme on l’entend souvent. Ce que nos esprits sécularisés, à l’opposé de tout fanatisme, ont du mal à concevoir est que ce conflit territorial se double d’une guerre de religion, où deux messianismes s’affrontent. Deux radicalismes, que nous peinons à nous imaginer. Les Européens sont plus qu’étrangers à ce type de mentalité. Raison de plus pour arrêter de s’identifier à l’un ou à l’autre. 

Il faut informer, parce que la partialité des médias occidentaux est manifeste. Et comprendre, car la montée aux extrêmes au sein des deux populations peut nous mener à un conflit mondial. S’informer et comprendre, tout en gardant la tête froide, sans se déchirer pour un problème qui semble plus que jamais insolvable, la haine que se vouent les deux communautés leur étant constitutive. Et surtout, car comme l’écrivait Guillaume Faye :

“Il faut toujours éviter de se positionner par rapport aux autres. C’est une marque de soumission et de renoncement. Il faut se placer par rapport à soi-même, face aux autres. »

Ce n’est que quand l’Europe se sera recentrée, qu’elle aura repris la conscience et le contrôle d’elle-même, qu’elle pourra retrouver sa puissance. Et pourquoi pas, mettre un frein aux va-t-en-guerre qui nous conduisent à l’abîme.

Audrey D’Aguanno

Crédit photo : Capture Times of Israel

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “Les “fous de Dieu” au sein du gouvernement de Netanyahou bloquent tout espoir de paix”

  1. gautier dit :

    Et ce sont des gens pareil qui dirigent en sous mains l’Amérique ! puis l’Europe, il faut choisir qui est vraiment notre ennemi ! car l’Europe que a été conçu, c’est par des traites vendus à ces gens là !

  2. JP VARESE dit :

    D’un coup, les Israéliens défendent leur religion judaïque, à vos violences; d’un autre coup, les Palestiniens leur religion musulmane, à vos massacres. Que vous faites la cause de la religion catholicisme?

  3. Prétet Yvette dit :

    Je n’approuve pas les ”fous de Dieu”, chez les Juifs, car les extrémistes ne devraient jamais gouverner dans un pays!.. Mais chez les musulmans il existe aussi des ”fous de Dieu” qui gouvernent eux aussi!…Je rappelle que ce sont les terroristes du Hamas qui ont enlevé des ”civils innocents” et ”sans armes” comme l’ont fait les terroristes du F.L.N., en 1962:ils ont enlevé 3000 non-musulmans ”innocents” et ”sans arme” qui se promenaient dans les rues de leur ville ou le long des plages, ils les ont transportés dans des soi-disant ”camps de prisonniers” où ils étaient vidés de leur sang, torturés, violés et leur dépouille n’a pas été rendue à leur famille!..

  4. Bran ruz dit :

    L’histoire nous démontre clairement que quelle que soit la religion, l’origine ou la couleur de peau de tous ces fous de Allah , Yahweh etc…. les conclusions à en tirer sont souvent les mêmes = Chaos , morts , radicalisation , élimination des autres . Bref, ” aimer vous les uns les autres ” n’est pas souvent le credo prioritaire de ces dingues theocratiques, et il n’est point besoin de faire ici de distinction entre les religions. En effet , à travers les siècles, toutes les religions portent en leurs seins moults massacres au nom de dieu,et cela quelle que soit le nom que les hommes veulent bien lui donner.

  5. René dit :

    Bonjour ok dans une guerre comme celle là il convient à mon avis d’être toujours neutre et cette neutralité doit être le leitmotive de nous Français et de nos dirigeants politiques. Depuis que je suis né, cette guerre au Proche Orient a assez duré ; hey Macron tape du poing sur la table et dis leur d’arrêter leur massacre et de se mettre d’accord sur un cessez-le-feu comme l’aurait proposé notre Général DE GAULLE ou alors on boycotte vos produits : Nestle, Carrefour, Danone, Nokia et c’est ce que je réalise. Puis le 9 juin prochain, je ne peux que vous inviter à voter aux Européennes pour une liste qui prône et manifeste pour la paix comme celle des Patriotes. Salut.

  6. kaélig dit :

    “…souhaite l’écroulement définitif de l’actuel establishment palestinien laïque et nationaliste…”
    Ah bon ? Il existe une “Palestine laïque et nationaliste” ?……Du temps de Arafat peut-être.
    Depuis, ce sont les extrémistes religieux genre Hamas, succursale des Frères Musulmans qui règnent en maîtres, intifadas, attentats, le 7 octobre…soutenus vigoureusement par le Hezbollah.
    Certes les Israéliens ont en leur sein des groupes extrémistes religieux, et c’est peut-être “grâce” à eux qu’ils ont pu conserver leur identité et leur religion au travers de toutes les persécutions subies depuis des millénaires. Certes, en 1948 création de l’Etat d’Israel, de petits groupes terroristes Irgoun et le Groupe Stern commettaient des attentats à Jérusalem (Deir Yassin)
    indépendamment de l”Armée régulière” juive (La Haganah dont son groupe historique Le Palmach) dirigée par Ben Gourion, mais il faut dire que les Arabes n’étaient pas en reste surtout qu’ils étaient soutenus par tous les pays voisins épaulés par la Légion Arabe basée en Jordanie.
    Pour ma part, mon cerveau primitif voire reptilien a retenu que:
    – La Palestine est la terre légitime des Hébreux (Juifs) depuis 4 000 ans (Abraham).
    – Les Musulmans sont des envahisseurs qui 620 ans après les Chrétiens revendiquent la “propriété” de la Palestine.
    – Question religion, que je sache, les textes fondateurs de la Chrétienté et la Torah n’appellent pas à la soumission voire à l’éradication des “mécréants” et à l’infériorisation de la Femme.
    – Question civilisation, comme le prédisait déjà en 1948, le Général Glubb Pacha, chef de la Légion Arabe en 1948, il apparaît que les Arabes musulmans (ils le sont tous) n’ont pas “enfanté”(sic) un mode civilisationnel plus avancé, au contraire il régresse vers l’intégrisme.
    – Que je sache, Israéliens en Occidentaux n’ont pas comme projet affiché par les Frères Musulmans depuis 1923 de conquérir le Monde par “le ventre des Femmes” comme le confirment les natalités ahurissantes des pays arabo-musulmans: Irak: pop X 15 depuis 1920, Gaza: pop X 7 depuis 1970…
    – Que si l’Egypte voulait bien faire un effort pour résoudre le problème palestinien, il ouvrirait ses frontières pour les accueillr voire leurs céder le Sinaï que la communauté internationnale se ferait un plaisir de lui acheter.
    Conclusion: Manifestement Israel apparaît comme une “tête de Pont” de la Civilisation Occidentale autrement plus progressiste et humaniste que celle Musulmane dont on attend impatiemment un sursaut au moins sur le chemin des Droits de l’Homme.

  7. René dit :

    En complément de mon article de tout à l’heure, Pierre Larrouturou, Juliette Méadel et Florian Philippot étaient sur FR3 dans l’émission “Dimanche en politique” et ils ont analysé ledit conflit à 5 minutes de l’émission. Oui il faut voter pour des listes qui encouragent à la paix dans le monde et puis c’est tout.

  8. Judith dit :

    Dans quelques décennies, les Palestiniens seront 10 fois plus nombreux qu’aujourd’hui. Cette guerre de religion n’est pas prête de se terminer. Le seul moyen pour arrêter la guerre serait qu’Israël renonce à Gaza et à la Cisjordanie et se retire. Ce n’est pas prêt d’arriver. Le contraire non plus.
    Mon grand-père me disait : “Les religions sont le plus grand désastre de l’humanité.” Aujourd’hui, les faits lui donnent toujours raison.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Société, Vidéo

Un passant aide deux femmes policiers incapables de procéder à une arrestation : quand l’idéologie nous met en danger [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Migrants business : le transfert des migrants de l’Italie à l’Albanie sera dévolu à des navires privés

Découvrir l'article

Immigration

Migrants business : la mafia derrière les entrées légales de travailleurs étrangers

Découvrir l'article

Santé, Société

Dictature sanitaire en Italie : certificat de vaccination HPV et 4ème dose anti-covid obligatoires pour étudier ?

Découvrir l'article

Santé, Sociétal

Nouveau scandale pour la principale association pour la santé des personnes transgenres : WPATH bloque les résultats de sa propre recherche

Découvrir l'article

Sociétal

Masculinisme contre féminisme, ou la baisse de QI généralisée

Découvrir l'article

International

Israël, Palestine. Accusé de crime de guerre et de crime contre l’humanité, Benyamin Netanyahou répond sur LCI

Découvrir l'article

Immigration, Vidéo, Vu ailleurs

Manifestation historique contre l’immigration et l’insécurité à Vérone [vidéo]

Découvrir l'article

Société, Tribune libre

Des femmes affirment préférer se retrouver face à un ours plutôt qu’à un homme. Délire ou réalisme ? Le point de vue d’une non-féministe [L’Agora]

Découvrir l'article

Sociétal, Société

9 pays de l’UE ont refusé de signer la déclaration européenne des droits LGBT

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky